toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

« La droite a trouvé son candidat naturel… et c’est Éric Zemmour ». Une tribune de 100 jeunes militants LR appelle LR à soutenir une candidature Zemmour


« La droite a trouvé son candidat naturel… et c’est Éric Zemmour ». Une tribune de 100 jeunes militants LR appelle LR à soutenir une candidature Zemmour

TRIBUNE. Dans un texte signé par 100 sympathisants de droite se revendiquant de la Génération Z, des jeunes appellent LR à soutenir une candidature Zemmour.

La droite a trouvé son candidat naturel… et c’est Éric Zemmour

Ils l’ont longtemps cherché, ils ne l’ont toujours pas trouvé : voilà des années que, sans succès nationaux, Les Républicains cherchent leur « candidat naturel ». Le candidat qui s’imposerait comme une évidence auprès des militants et des électeurs en incarnant un programme susceptible de séduire à nouveau une majorité de Français.

Alors que Laurent Wauquiez annonce qu’il n’est pas candidat à l’élection présidentielle, nous sommes plus de 100 jeunes militants et sympathisants Les Républicains à souhaiter que le parti soutienne Éric Zemmour. À nos yeux de jeunes adhérents et sympathisants du parti, les têtes d’affiche de l’appareil font pâle figure à côté de l’intellectuel et écrivain Éric Zemmour, dont le courage, la pensée, le positionnement et le talent sont les plus à même de faire triompher nos idées. Pour nous qui déplorons depuis longtemps le long déclin de notre famille politique, l’espoir renaît enfin.

Voilà des années que la droite française navigue à vue, faute d’avoir su faire émerger de ses rangs un dirigeant capable d’enclencher une dynamique intellectuelle et électorale susceptible de répondre aux angoisses et aux attentes des Français. C’est un navire sans capitaine, à l’équipage déboussolé. Un paradoxe, alors que les crises successives rencontrées ces dernières années par la France nous ont donné raison sur quasiment tous les points : crise identitaire, désindustrialisation, péril islamiste, affaissement du niveau scolaire… Sur tous ces sujets, les militants, de nombreux élus locaux des Républicains et les intellectuels qui gravitent autour de notre mouvement ont su dénoncer les périls qui menacent le pays et proposer des solutions pour sortir de ces périlleux récifs.

En parallèle, l’électorat n’a eu de cesse de se « droitiser » pour revenir aux racines de ce que faisait le RPR encore dans les années 1990 : dans l’intégralité des enquêtes d’opinion effectuées ces dernières années, les Français de tout âge et de toute catégorie sociale réclament toujours plus de fermeté sur les questions sécuritaires et migratoires, un État stratège et moins pesant pour nos entreprises et un retour de l’exigence et du mérite sur les bancs de l’école.

En bref, les Français n’ont probablement jamais été aussi à droite. Mais où est la droite ?

Nous ne pouvons plus attendre. En quelques années, Les Républicains ont perdu les trois quarts de leurs adhérents. Malgré quelques victoires d’élus locaux, le parti ne parvient pas à créer une synergie nationale. Et l’avenir est sombre : dans tous les sondages qui s’accumulent à l’approche de la prochaine élection présidentielle, le parti fait figure de repoussoir chez les jeunes et les actifs, se muant progressivement en « parti de boomers », circonscrit à une portion congrue de l’électorat, fidèle mais âgée.
En face, Éric Zemmour rassemble chaque semaine plus de militants. Il s’agit de 1 800 jeunes enthousiastes, plein d’espoir, ayant envie de se battre pour lui et de gagner pour la France. Nombreux sont ceux qui viennent de LR, de l’UNI ou d’ailleurs et qui ont été déçus par la pauvreté des perspectives de leur parti.

Soyons honnête, les débats sur les candidatures, sur les luttes internes ou sur d’éventuelles primaires ne mènent à rien, sinon à alimenter l’image de confusion – voire de ringardise – de la ligne politique de notre mouvement.
Un aggiornamento s’impose : l’option consistant à dériver sans cesse vers le centre n’a pas seulement trahi nos convictions, c’est aussi une colossale erreur politique provoquée par des responsables de parti plus soucieux de leur respectabilité médiatique que du salut de la France et, accessoirement, de la droite ; transformant celle-ci en une simple excroissance du camp « progressiste ». Cet égarement inutile et dangereux nous a éloignés des Français.

Jusqu’à quand allons-nous rester sans leader ? Jusqu’à quand allons-nous rester orphelins ? Jusqu’à quand resterons-nous déçus des candidats de la droite que nous avons élus ?

« Nous sommes la Génération Z »

La conclusion est sans appel :nous appelons Éric Zemmour à se présenter devant le suffrage universel tandis que nous, militants des Républicains, nous demandons à nos responsables politiques de se ranger derrière sa candidature.

Cessons les fausses pudeurs qui nous ont menés dans l’impasse : cet alignement coule de source, tant l’essayiste est « l’un des nôtres ». D’ailleurs, à deux reprises, en 2010 et en 2019, le parti a reçu Éric Zemmour rue de Vaugirard, au siège national des Républicains, pour débattre, pour la plus grande joie des militants et en particulier des plus jeunes.

Car nous sommes la « Génération Z » : livres, articles, émissions de télévision, chroniques radio… En dix ans, Éric Zemmour nous a rendus plus fiers de nos convictions politiques et nous a davantage nourris intellectuellement que quasiment tous les cadres de la droite réunis.

Car nous sommes #LaDroiteAvecZemmour : tractages, boitages, collages, cafés politiques, réunions d’élus… Nous ne souhaitons pas que nos prochaines actions de militants servent à un candidat qui nous trahirait (qui ne respecterait pas ses engagements ? ses promesses ?). Les sacrifices que nous avons faits par le passé pour si peu de résultats nous obligent à soutenir la seule personne qui n’a jamais trahi ses convictions au détriment de sa vie professionnelle.

C’est pour toutes ces raisons que nous invitons désormais la direction des Républicains, les élus ainsi que les sympathisants à le soutenir dans l’hypothèse où il se lancerait dans la course à l’élection présidentielle : une majorité de Français adhérera à notre projet de société et l’écrivain aura besoin de notre soutien, de notre expérience militante et de notre ancrage territorial. Pour la France et pour faire triompher nos idées, c’est le meilleur candidat possible. Nous avons enfin un candidat naturel qui correspond à la fois aux convictions des militants et aux attentes des Français. Obliger les militants LR à devoir choisir entre Bertrand ou Pécresse, deux responsables politiques qui ont quitté LR parce qu’ils trouvaient le parti trop à droite serait un mauvais signal à cet électorat « plus à droite ».

Élus, adhérents, sympathisants : rangeons-nous derrière la candidature d’Éric Zemmour et aidons-le à remporter la victoire. Car dans cette entreprise, le sort des appareils partisans nous importe peu. Ceux-ci peuvent bien s’effacer, c’est le sort de la patrie qui est en jeu : « Il nous faut de l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace, et la France est sauvée. »

Liste des signataires :

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSczcamiHYe8nfNYWYbbHjJzfIjlMtyKF7c4qD4RoH4IOlON9g/viewform ?vc=0&c=0&w=1&flr=0

Source

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “« La droite a trouvé son candidat naturel… et c’est Éric Zemmour ». Une tribune de 100 jeunes militants LR appelle LR à soutenir une candidature Zemmour

    1. alauda

      Eric Zemmour, à la culture. Pour commenter doucement… mais pas plus, juste pour tester ses compétences au-delà de la littérature.

    2. Rosa SAHSAN

      Alauda, d’accord avec vous. Mais Xavier Bertrand ou bien Valérie Pécresse C’est Macron le retour et on en prend encore pour 5 ans? Non merci. Peut-être Ciotti, La droite n’existe plus.
      ROSA

    3. Robert Davis

      Il faut bien sortir des communistes de l’umps et ce n’est pas le communiste x bertand qui peur représenter la droite, il représente plutôt les… communistes! ni l’opportuniste pecresse ni aucun autre de ces clowns gauchistes déguisés en politicards de droite! Même si Zemmour est un litéraire-débatteur au moins il est vraiment de droite. Au fond qui sait il peut devenir un politicien, Trump l’a bien fait et ce n’est pas si compliqué d’appliquer ses idées en politique. Il réussira bien à faire ne serait-ce que le travail PERIPHERIQUE, nous débarrasse des faux « conseil constitutionnel » et autres organismes gauchistes qui bloquent le renvoi des africains, les allocs etc.ce sera toujours ça. On verra ce que ça donne mais ce serait toujours mieux que le rien de chez rien de la gauche umps compris. Si le deuxième pas est trop dur pour lui, il pourra toujours le laisser à sons second qu’il aura choisi et qui sera un meilleur choix que l’attente dans le vide astral actuel.

    4. alauda

      @Rosa,

      Comme le vin en bouteille, il faut laisser décanter.
      Fin septembre, on devrait avoir une idée plus précise
      qui du Lièvre ou de la Tortue portera un projet alternatif.

    5. Robert Davis

      100 sympathisants? ils sont 1.800 donc 2 régiments et demain ils seront des divisions entières car il n’y a personne d’autre.

    6. LeClairvoyant

      Je pense que le candidat Zemmour peut unifier la droite qui a trop d’individualités. Zemmour peut devenir un candidat de consensus. Un peut comme Macron il y a 4 ans, mais en beaucoup mieux!.

    7. Robert Davis

      Zemmour est le seul qui travaillera pour la France et ses citoyens les autres ne pensent qu’à leur retraite dorée, ce ne sont que de petits fonctionnaires calculateurs, menteurs et ne cherchant que leur tranquilité à une période où la France est en sursis pour sa survie.

    8. Robert Davis

      Tous ces politicards sont des émules de biden qu’ils adorent, un incapable, hypocrite, corrompu, menteur et pleurnichards qui prêche le retrait de l’afhanistan depuis plus de DIX ANS(2010) et l’impute maintenant à Trump qui l’a aussi voulu mais dans une retraite ordonnée dans un ordre INVERSE A CELUI DE BIDEN puisqu’il proposait de commencer par faire partir tous les américains et autres AVANT les soldats alors que biden a fait le contraire. Ce sont tous des incapables qui ne pensent comme lui qu’aux vacances et à se bourrer de glaces pendant pendant que les expatriés et les soldats meurent. Au diable la gauche et l’umps!

    9. robert davis

      Le problème de la fausse droite française à part le fait que c’est la « droite » la plus bête du monde c’est qu’elle se laisse manipuler par la gauche qui fausse les données en manipulant l’ECHELLE Des valeurs de la droite en mettant le centre gauche à droite et en décalant tout, la vraie droite venant dans leur échelle à …l’extrême droite et dans un tel cadre évidemment la « droite » se sent obligée de tenir des discours de gauche et d’agir en conséquence: l’umps n’est PAS la droite mais fait partie de la gauche.

    10. robert davis

      Cela fait longtemps que la fausse droite française s’est rangée aux côtés de la gauche tout comme les faux républicains anti Trump se sont rangés du côté de la gauche aux USA. Cela va bientôt changer aux USA où les faux reps vont disparaitre du paysage politique et j’espère qu’il en sera de même en France des communistes et opportunistes hypocrites du genre de x bertrand et pécresse sans parler des autres sous fifres aspirant à une belle retraite et rien d’autre en politique.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    947 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap