toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Israël: un policier grièvement blessé par balle à la frontière avec Gaza. Tsahal bombarde des positions terroristes en riposte aux émeutes à la frontière


Israël: un policier grièvement blessé par balle à la frontière avec Gaza. Tsahal bombarde des positions terroristes en riposte aux émeutes à la frontière

La police israélienne a révélé dimanche matin l’identité de l’officier grièvement blessé par balle lors d’affrontements avec des manifestants palestiniens à la barrière de sécurité qui sépare Israël de la bande de Gaza. Il s’agit de Barel Hadaria Shmueli, 21 ans, résident de Be’er Yaacov (centre).

Blessé par balle à la tête, le garde-frontière a subi une opération chirurgicale à l’hôpital Soroka de Beer-Sheva et a été placé en soins intensifs, son pronostic vital est toujours engagé.

Des heurts ont éclaté samedi entre émeutiers palestiniens et forces de sécurité israéliennes lors de manifestations le long de la clôture séparant l’Etat hébreu de la bande de Gaza, tandis que des manifestants ont lancé des projectiles explosifs et tenté de franchir la frontière.

L’armée israélienne a « répondu par des moyens de dispersion des émeutes », notamment des gaz lacrymogènes.

Selon la police, Barel Hadaria Shmueli est tireur d’élite et appartient à l’unité de forces spéciales des Mista’arvim, dont les membres sont spécifiquement formés à se fondre dans la population arabe.

Il a participé à « des dizaines d’opérations menées pour déjouer des attaques terroristes dans la région sud du pays ».

L’armée de l’air israélienne a bombardé samedi soir des positions terroristes dans la bande de Gaza, en riposte aux émeutes survenues dans la journée à la frontière qui sépare Israël de Gaza.

Les effectifs de Tsahal ont par ailleurs été renforcés le long de la frontière et les batteries du système anti-missile « Dôme de fer » ont été déployées dans le sud du pays.

Aucune victime du raid aérien n’a été signalée.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Israël: un policier grièvement blessé par balle à la frontière avec Gaza. Tsahal bombarde des positions terroristes en riposte aux émeutes à la frontière

    1. Robert Davis

      Ce genre de bombardements de ci de là ne servent à rien car ils n’empêchent pas les arabes de maintenir leurs position INDEFINIMMENT sitôt le bombardement terminé et revenir à leurs positions. Un bombardement intelligent est un bombardement qui empêche les arabes de revenir à leurs positions et de préférence donnant une CONTINUITE au territoire d’Israel : à ce jeu à chaque bombardement les arabes se retrouvent plus près de la sortie au Sinai et donc soit ils arrêtent leurs actions soit ils se retrouvent en territoire egyptien et « leur » territoire perdu, vidé de sa population arabe et occupé par Israel.

    2. Robert Davis

      Les heurts entre arabes et juifs ne sont pas une guerre civile mais une guerre entre 2 peuples les arabes n’étant pas chez eux en Palestine Occidentale et ce n’est donc pas avec des…gaz lacrymogène qu’il faut les combattre mais avec des bombes au napalm.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    262 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap