toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Israël: les feux de forêt près de Jérusalem sous contrôle après 52 heures. Des avions « Shimshon » C-130J Super Hercules utilisés pour éteindre le feu (Vidéo)


Israël: les feux de forêt près de Jérusalem sous contrôle après 52 heures. Des avions « Shimshon » C-130J Super Hercules utilisés pour éteindre le feu (Vidéo)

La grande majorité des communautés évacuées sont rentrées chez elle

Les feux de forêt dans la région de Jérusalem sont désormais totalement maitrisés après 52 heures de lutte contre les flammes, a déclaré mardi soir Dedy Simhi, le chef des services d’incendie et de secours.

Selon un communiqué, les pompiers ont combattu les flammes à sept endroits différents, avec le soutien de 20 avions de lutte contre l’incendie.

Dix communautés différentes dans les zones à l’ouest de Jérusalem ont été entièrement évacuées et la grande majorité sont rentrées chez elles, indique le communiqué.

L’opération de trois jours a nécessité l’intervention de 1.500 pompiers, ainsi que 190.000 litres (50.200 gallons) de matériaux ignifuges dispersés sur 238 heures de vol au total.

Vingt pompiers de l’Autorité palestinienne ont également participé aux efforts.

L’annonce est intervenue environ une heure après que l’armée de l’air israélienne a déployé son avion « Super Hercules » pour déverser 16 tonnes de produits chimiques ignifuges dans les zones concernées.

Les feux sont très fréquents en Israël par forte chaleur.

Le bassin méditerranéen a été touché ces dernières semaines par des incendies, notamment en Turquie et en Algérie. Dans ce dernier pays, des dizaines de personnes ont péri depuis lundi dans des feux de forêt.

Israël: incendie dans le nord du pays, les habitants priés d’évacuer leurs maisons

Plusieurs avions bombardiers d’eau tentent avec les équipes de pompiers au sol d’éteindre les flammes

Un incendie s’est déclaré mardi après-midi près de la ville de Nof Hagalil, dans le nord d’Israël, forçant  l’évacuation de certains résidents de leurs maisons, alors que les pompiers tentent de maîtriser les flammes.

Les résidents vivant à la périphérie de Nof Hagalil, anciennement connue sous le nom de Nazareth Illit, ont été priés de quitter leurs domiciles.

Plusieurs avions bombardiers d’eau essaient avec les équipes de pompiers au sol d’éteindre les flammes.

Depuis dimanche, de violents feux de forêt ont brulé plus de 2.000 hectares dans les montagnes de Jérusalem.

Le ministre israélien de la Défense Benny Gantz a d’ailleurs remercié l’Autorité palestinienne pour avoir envoyé des équipes de pompiers afin de contribuer aux efforts de lutte contre les incendies à Jérusalem.

Au moins 10.000 personnes ont dû évacuer six villes à l’ouest de la capitale lundi: Beit Meir, Ksalon, Ramat Raziel, Shoresh, Sho’eva et Givat Ye’arim.

Ces incendies se sont déclarés en raison des chaleurs caniculaires et du temps venteux.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Israël: les feux de forêt près de Jérusalem sous contrôle après 52 heures. Des avions « Shimshon » C-130J Super Hercules utilisés pour éteindre le feu (Vidéo)

    1. alauda

      Les incendies ont ravagés plusieurs centaines de milliers d’hectares autour de la Méditerranée cette année. Je n’ai pas souvenir d’un tel désastre écologique.

      * 2000 ha en Israël représente la surface agricole de mon village d’origine dont je connais plus ou moins les contours sur fond d’horizon relativement plat.

      * plus de 100 000 ha en Grèce à partir du 29 juillet, dans un pays parmi les mieux équipés en bombardiers d’eau. Entre 2008 et 2020, la moyenne ne dépassait pas 9000 hectares. Des habitants insulaires ont du être évacués par la mer.

      * 95 000 hectares en Turquie au 1er août

      * 20 000 hectares de végétation en Sardaigne. En Italie, à partir du 15 juin, ce sont rien moins que 37 407 interventions qui ont du être déployées contre des feux quasi exclusivement d’origine humaine à 57,4 % volontaires, selon le Courrier International. Un scandale majeur !

      * En Algérie, les incendies semblent avoir été moins ravageurs qu’en 2020 (près de 44.000 hectares de taillis), mais seraient d’origine criminelle. Des morts chez les combattants du feu, d’autant que j’ai vu des villageois sans protection particulière tenter d’étouffer des braises avec des branchages.

      + toutes les surfaces brûlées en France (près de 7000 ha dans le Var depuis hier continuent à brûler)
      + au Portugal (9 000 hectares en feu hier)

      Aux USA, le 6 août
      * 170 000 hectares dans le nord de la Californie, Greenville consumée.

      Une année très noire pour la flore et la faune, sous pression anthropique. Beaucoup de gens ont tout perdu, maison, troupeaux, ruches, à cause d’irresponsables pyromanes. Et cela me met vraiment en colère. Si je suis bien incapable d’éteindre un feu, en dehors de celui qui s’échappe parfois de mes poêles à frire, j’en sais par éducation la dangerosité. Dans chaque village français, des pompiers volontaires enfilent leur lourde veste de cuir pour faire des exercices, afin d’être prêts, le cas échéant, à affronter des flammes de 20 ou 40m de haut. C’est très rare chez moi, mais c’est déjà arrivé. On m’a raconté un feu de forêt. Même un courageux se sent petit, face à cette puissance au dessus de sa tête. Aujourd’hui, dans le sud de la France, les incendies sont si fréquents qu’il y a même des gens pour surveiller avec des jumelles, depuis des promontoires, la moindre fumée suspecte.

      Si je rapporte les surfaces brûlées dont la presse s’est fait écho cet été à la mesure de celles de mon département, que je connais le mieux, c’est comme si son demi-million d’hectares n’y était plus que cendres à l’intérieur d’un tracé de 400 km. J’enrage.

      Les forêts sont nos puits de carbone, notre ombre, notre oxygène. Une mémoire aussi, quand un olivier plus que millénaire meurt, c’est la beauté des paysages ancestraux qui disparaît. J’irai même jusqu’à dire une spiritualité. Un Grec attristé a posté une photo d’un squelette carbonisé qui ne donnera plus d’huile dorée, ni de feuilles argentées jouant avec la lumière.

      A chaque endroit brûlé par l’inconséquence d’humains indignes de ce nom, il faudra vingt ou trente ans pour que la végétation arboricole reprenne sa splendeur. Quand on ne les a plus devant soi, on sait ce que cette durée de vie représente à l’échelle de l’arbre. Je ne passe jamais devant mes favoris du quartier sans une pensée pour leur présence tutélaire. Les plus vieux, déjà vénérables, ont du être plantés au début du précédent siècle. Dans l’univers minéral des villes de plus en plus aseptisées, ce sont les derniers témoins du temps cyclique et du passage de nos saisons.

    2. Robert Davis

      Comme par hasard en algérie ce sont les régions Kabyles qui ont brûlé…en californie géré depuis trés longtemps par la gauche qui ne fait jamais débrousailler… la fatalité a bon dos comme toujours!

    3. robert davis

      En Israel il faudrait savoir où sont situés les 2000 ha brûlés, près de zones occupées par les falestiniens sûrement…

    4. alauda

      Hier, j’ai vu le chiffre effarant de plus Plus de 590.000 hectares brûlés rien qu’en Europe.

      Et ce matin, comme il fallait s’y attendre, le Figaro propose ce sondage : « Pensez-vous que la multiplication des feux de forêts est liée au réchauffement climatique ? »

      L’an dernier, sous une canicule infernale, les feux ont été moins nombreux. Le réchauffement climatique a bon dos quand ce sont des humains malveillants qui embrasent les paysages, parfois même des corrompus pour récupérer des terrains à construire, voire des pâturages pour les moutons.

      J’ai appris qu’une simple pomme de pin pouvait être projetée à 500m.
      Enfant, on allait les ramasser au bois pour l’instituteur. Elles servaient d’allume-feu dans les poêles et les cheminées.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    872 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap