toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Etats-Unis : Joe Biden chute dans les sondages à cause du chaos en Afghanistan qu’il a provoqué


Etats-Unis : Joe Biden chute dans les sondages à cause du chaos en Afghanistan qu’il a provoqué

La popularité de Joe Biden pâtit du retrait chaotique d’Afghanistan. Seuls 25% de la population américaine approuve la gestion de cette crise par le président démocrate.

« Je n’ai pas vu ce sondage. » C’est la réponse pour le moins laconique qu’a donnée Joe Biden, dimanche 22 août, lorsqu’un journaliste a mentionné sa baisse de popularité, rapporte Le Point. Selon un sondage réalisé par la chaîne NBC, la cote de popularité du président américain a baissé de 4% en quelques mois, passant de 53% en avril à 49% en août. La conséquence du désastre afghan ? Difficile de l’affirmer. Mais un autre sondage réalisé par NBC met en lumière le mécontentement de la population américaine face à la situation au Moyen-Orient. Seuls 25% des sondés approuvent la gestion de la crise en Afghanistan par le chef d’Etat américain.

Joe Biden a une fois encore tenté de justifier sa stratégie, fortement critiquée par ses compatriotes, en jouant la carte de l’avenir. « Je pense que lorsque tout cela sera fini, les Américains comprendront clairement ce que j’ai fait », a-t-il tenté de rassurer. Une explication qui laisse penser que les Américains sont incapables de « comprendre » ce que Joe Biden est en train de faire. A moins qu’ils ne comprennent que trop bien ce qui est en train de se passer, à savoir une monumentale débâcle pour les Etats-Unis.

Un retrait après le 31 août ?

« Mon travail consiste à prendre des décisions que personne d’autre ne peut ou ne veut prendre », a déclaré Joe Biden lors d’une conférence de presse. Parmi les difficiles points à trancher figure encore la date de retrait d’Afghanistan de l’armée américaine. La date du 31 août, annoncée auparavant, semble de plus en plus difficile à tenir au vu du temps que prennent les délicates opérations d’évacuation à l’aéroport de Kaboul. Joe Biden a annoncé que le report du retrait américain était envisageable. Différents alliés le réclament, notamment la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni. Les talibans ont déjà prévenu qu’il y aurait des « conséquences » en cas de retard.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Etats-Unis : Joe Biden chute dans les sondages à cause du chaos en Afghanistan qu’il a provoqué

    1. alauda

      La popularité de Biden n’a aucun intérêt, alors que ceux qui sont sur le front ne sont pas rentrés dans leur pays respectif. Le moins que l’on puisse en penser, c’est qu’il n’a rien anticipé du tout. Gouverner, c’est prévoir.

      A la réflexion, l’ambassadeur toujours à son poste sur l’aéroport de Kaboul a fait preuve de plus de perspicacité. Il a commencé les opérations en mai.

    2. LeClairvoyant

      Un retrait oui! mais dans les conditions que voulait Donald Trump ,en laissant le pays en mains d’un gouvernement capable de gérer le pays et pas un retrait dans un chaos qui donne le pouvoir aux talibans et les bases et les armes des pays occidentaux qui ont voulu une démocratie et l’égalité homme-femmes. Comme disait à son propos de lui Obama, « On peut lui laisser une situation bien en mans, mais Joe est bien capable de tout faire foirer. »

    3. Corto

      Ceux qui pensent que les talibans vont laisser partir les seuls qui savent faire fonctionner les armes laissées par biden en Afghanistan peuvent encore rêver !

      Ce déchet corrompu de biden, a fait exprès de laisser les américains et leurs auxiliaires afghans sur place, ce sont les seuls capable de faire fonctionner le stock estimé à 150 milliards de dollars abandonné par les pro-islamo-fascistes qui ont volés la maison blanche.

      Maintenant ces américains et leurs auxiliaires seront précieusement gardés en otages, cela rien que pour des raisons pratiques, les talibans, vont les torturés, les faire chanter avec leurs familles afin qu’ils les instruisent le maniement de ces armes.

      Donc, les 15’000 à 20’000 nationaux américains et leurs 60’000 collaborateurs afghans sont indispensables aux talibans pour qu’ils puissent opérer l’armement abandonné par biden, c’est la raison pour laquelle il a fait évacuer les soldats avant les ingénieurs et les traducteurs afghans !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    628 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap