toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

En quelques mois, par son incompétence Biden aura livré l’Afghanistan aux pires islamistes Talibans… pendant ce temps il est en vacances


En quelques mois, par son incompétence Biden aura livré l’Afghanistan aux pires islamistes Talibans… pendant ce temps il est en vacances

Joe Biden a décidé de retirer les troupes américaines de l’Afghanistan. L’un des principes de base du retrait militaire est que, si vous ne pouvez pas emporter du matériel et des équipements, vous les rendez inutiles afin qu’ils ne puissent pas être utilisés contre vous. Ce qui se passe maintenant c’est que des troupes saines et invaincues s’en vont et laissent leurs armes à l’ennemi. L’Administration Biden et les généraux, les responsables de ce fiasco, sont en train de donner notre technologie aux Chinois qui attendent dans les coulisses, et aux Talibans qui frappent à la porte de notre ambassade à Kaboul. (Andrea Widburg, 14 août*)

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article de Monica Showalter, et une partie de l’article d’Andrea Widburg pour l’introduction, tous deux parus sur le site d’American Thinker, le 14 août.

******************

Personne à la Maison Blanche: tandis que l’Afghanistan s’effondre, Joe Biden est en vacances

L’équipe de Joe Biden à la Maison Blanche se préoccupent beaucoup des apparences. Ils ont insisté sur le fait qu’il n’y aurait pas d’évacuation de type Saigon en Afghanistan lorsque les Américains se seront retirés. Le 8 juillet dernier, Joe nous a assuré qu’il n’y avait aucun risque de prise de pouvoir par les Talibans. Il s’agit toujours de sauver les apparences à Washington, pas des faits sur le terrain.

Alors, que faut-il penser du fait que Joe Biden prenne un congé de cinq jours ?

Un engagement militaire américain majeur en Afghanistan s’effondre sous les yeux du monde entier et il n’y a personne à la Maison Blanche !

Joe a d’autres choses à faire. Les porte-parole de la Maison Blanche ont dit que M. Biden est parti jouer avec ses petits-enfants. Il se remettra au boulot à son retour. Côté apparence, ce n’est pas brillant. Toute sa présidence a été jusqu’à présent un échec de leadership et de planification. L’Afghanistan en est le point culminant.

Premièrement, comment se fait-il que les services secrets, qui coûtent des milliards de dollars, aient manqué un événement aussi important? Et pourquoi leurs dirigeants n’ont-ils pas été virés ?

Deuxièmement, que fait le Pentagone, et en particulier son chef militaire, le président des chefs d’état-major interarmées, le général Mark Milley ? Pourquoi des milliards de dollars de Humvees, d’hélicoptères Blackhawk, de roquettes et d’armes de guerre sophistiquées ont-ils été laissés aux Talibans ? Pourquoi les soldats afghans, censés avoir été entraînés par les Américains, ont-ils baissé les bras aussi facilement et ont-ils fui, terrorisés, en laissant aux terroristes un énorme butin ?

Lors d’une retraite ordonnée, on ne laisse pas des armes à l’ennemi en partant. Il n’y a eu aucune planification ici, aucun leadership. Seulement des renvois d’ascenseur.

Quant au général Milley, il a ses propres priorités : il passe son temps à fulminer contre l’incendie du Reichstag et la bagarre du 6 janvier au Capitole, traite un collaborateur de Trump de «Raspoutine», compare les électeurs de Trump à Hitler, accuse le Président Trump d’un coup d’État inexistant et s’interroge sur la «rage blanche» et la Théorie critique de la race.

(Tucker Carlson a fait un bon résumé de cette situation sur Fox News.)

En plus de cela, pourquoi mettre en danger de 3.000 soldats pour évacuer l’ambassade américaine? Le général a-t-il essayé de convaincre Joe d’arrêter son plan de retrait farfelu avant de laisser l’ambassade sans défense et d’être obligé de réexpédier des troupes ?

Pourquoi ce général, qui ferait passer George McClellan pour un grand stratège en comparaison ( NdT: George Brinton McClellan,était un major-général de la Guerre de Sécession. Souvent paralysé sur un champ de bataille, il surestimait de manière chronique la force des unités ennemies et laissait une grande partie de ses troupes en réserve à des moments décisifs.), a-t-il encore son job ?

Troisièmement, qu’arrivera -t-il aux réfugiés, dont beaucoup ont collaboré avec les États-Unis et ont des raisons légitimes de fuir ? A-t-on prévu de les aider à partir? Joe Biden a annoncé le retrait des troupes en avril et apparemment rien n’a été fait de ce côté-là.

Selon un article paru sur le site de Microsoft News, des responsables de l’Administration Biden font des pieds et des mains pour trouver un pays, quel qu’il soit, qui puisse accueillir certains d’entre eux, au moins temporairement, en commençant par les 80 000 qui se trouvent dans le périmètre de Kaboul, tandis que bien plus encore sont à l’extérieur.

L’Administration Biden tente de convaincre l’Albanie et le Kosovo de les prendre, alors que le Kazakhstan, l’Ouzbékistan et le Tadjikistan ont tous refusé. La Russie de Poutine aurait pu être un bon endroit pour les accueillir, compte tenu de l’étendue du territoire russe et de son immense population d’Asie centrale, mais M. Biden a commis l’erreur d’insulter Vladimir Poutine (lors d’une interview sur la chaîne ABC, le 17 mars, Joe Biden l’a traité de tueur). Il n’avait apparemment pas prévu qu’il pourrait avoir besoin de son aide.

Pendant ce temps, les réfugiés sont au désespoir, entassés dans la chaleur torride de Kaboul, sans logement, sans nourriture, sans service. Certains menacent de s’immoler par le feu s’ils n’obtiennent pas de papiers. Et en réalité, on devrait les prendre en pitié, car ce sont de vrais réfugiés, pas des gens en vêtements griffés ayant assez d’argent liquide pour payer des passeurs et sachant qu’ils obtiendront des services gratuits.

Rien n’a été prévu pour eux. Silence radio.

Qu’arrivera-t-il à la Banque centrale afghane ? Lorsque les Talibans seront arrivés qu’adviendra-t-il des 9,5 milliards de dollars dans les réserves ? Est-il prévu de les saisir ou simplement de brûler le bâtiment et tout l’argent liquide qu’il contient (les États-Unis pourraient facilement remplacer l’argent liquide en M3 et M4 si cela devait arriver) afin d’empêcher qu’il tombe entre les mains des Talibans ?

Ou bien les Talibans vont-ils utiliser cet argent pour financer des alliances avec des pays à court de liquidité comme le Venezuela et Cuba ?

Finalement, qu’adviendra-t-il de l’ambassade ?

Selon l’analyste Peter Bergen de CNN, les États-Unis pourraient déplacer leur ambassade à l’aéroport de Kaboul.
Sur Twitter, on s’est donné le mot selon lequel l’aéroport de Kaboul est l’endroit que les Talibans veulent encercler afin de pénétrer dans la ville.

Si ces deux rapports sont vrais, alors les États-Unis vont sauter de la poêle à frire directement dans le feu.

Quel genre de planification est-ce là ?

C’est un signe pour tout le monde qu’il n’y a personne aux commandes aux États-Unis. Joe Biden, qui pourrait tout juste organiser des courses de chiens, est à la Maison Blanche – enfin pas en ce moment puisqu’il est en vacances, jouant en priorité avec ses petits-enfants et dégustant des glaces.

C’est un énorme échec de leadership de la part d’un homme qui n’a jamais été autre chose qu’un politicien bavard. Il n’a jamais rien fait, il n’a jamais rien dirigé.

Mais voilà. Nous sommes devant le plus grand échec de politique étrangère américaine depuis le Vietnam et Joe est en congé.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Sources :





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “En quelques mois, par son incompétence Biden aura livré l’Afghanistan aux pires islamistes Talibans… pendant ce temps il est en vacances

    1. alauda

      Question récente d’un journaliste :
      « Is the taliban takeover of Afghanistan now inevitable ? »
      Réponse de Biden:
       » No, it is not. Because you have the Afghans troops have 300 000 well-equipped as well as good as any army in the world and an Air Force, against something like 75 000 Taliban. It is not inevitable. »

      L’équipement US vient de tomber dans les mains des talibans en 10 jours… ?

    2. robert davis

      Ilme semble que les chiffres donnés par biden sont tout faux. Il y a peut être eu une période bien avant 2014 lorsque 150.000 soldats de plusieurs pays étrangers et bien sûr des américaians étaient sur place peut être qu il y a eu aussi 150.000 soldats afghans pour un total de 300.000 mais ce chiffre a changé depuis longtemps. « And an air force »???il n’y a jamais eu une air force afghane en tous cas!

    3. robert davis

      A l’image du gén.Mc Clellan il y a eu plein de généraux sans cervelle le pire étant à mon avis le…généralissime gamelin qui ne bougeait jamais ses troupes pour …NE PAS DERANGER LES LIGNES!!!quelles lignes? celles de sa table de soldats de plomb sans doute! Incroyable mais vrai. Les généraux ne sont que des fonctionnaires militaires, certains sont intelligents d’autres complètement stupides!

    4. doudou

      ce n’est pas joe biden,mais joe BIDON,depuis qu’il preside les etats unis,il n’a fait que des C,meme pas capable de chasser les islamistes,et pendant que les talibans,pires islamistes, occupent l’afganistan,mr se pavanne en vacances.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    635 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap