toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Naftali Bennett « Israël n’acceptera pas les tirs de roquettes depuis le Liban ». Le chef du Hezbollah promet une réponse à « toute frappe aérienne d’Israël »


Naftali Bennett « Israël n’acceptera pas les tirs de roquettes depuis le Liban ». Le chef du Hezbollah promet une réponse à « toute frappe aérienne d’Israël »

« L’État et l’armée libanaise doivent assumer la responsabilité de ce qui se passe dans leur arrière-cour »

Le Liban doit mettre au pas les terroristes qui tirent des roquettes sur Israël, peu importe qui ils sont, a averti dimanche le Premier ministre Naftali Bennett au début de la réunion hebdomadaire du cabinet.

« L’État du Liban et l’armée libanaise doivent assumer la responsabilité de ce qui se passe dans leur arrière-cour… Il nous importe moins de savoir s’il s’agit d’un groupe palestinien ou de rebelles indépendants », a déclaré Bennett, qui a ajouté : « Israël n’acceptera pas que l’on tire sur son territoire ».

Les propos de N. Bennett interviennent deux jours après que le Hezbollah a tiré une vingtaine de roquettes en direction d’Israël. Le Dôme de fer en a intercepté dix, et six sont tombées dans des zones ouvertes, tandis que les autres sont tombées en territoire libanais.

C’est la sixième attaque de ce type contre Israël au cours des derniers mois, et la première fois que le Hezbollah en assumait la responsabilité.

L’armée israélienne a répondu en tirant 40 obus d’artillerie sur des zones inhabitées du sud du Liban.

N. Bennett a évoqué la crise économique et politique qui secoue le Liban, dans laquelle, selon lui, Téhéran et le Hezbollah tentent d’entraîner Israël, et a salué le « réveil très important » des citoyens libanais contre l’influence du mouvement terroriste et de l’Iran dans leur pays.

Le chef du mouvement terroriste libanais Hezbollah Hassan Nasrallah a promis samedi une réponse « appropriée et proportionnée » à « toute frappe aérienne d’Israël sur le Liban », après une montée des tensions cette semaine entre les deux ennemis à la frontière.

Israël a mené jeudi ses premières frappes aériennes sur le Liban depuis 2014 après le tir de trois roquettes vers son territoire.

Le Hezbollah a répondu le lendemain en lançant plus de dix roquettes vers l’Etat hébreu, qui a répliqué par des tirs d’artillerie.

« Notre réponse était liée aux frappes israéliennes sur le sud du Liban, une première en quinze ans », a déclaré Hassan Nasrallah lors d’un discours télévisé pour l’anniversaire de la guerre meurtrière de 33 jours qui a opposé le puissant mouvement chiite à Israël en 2006.

En 2014, les frappes israéliennes avaient ciblé une zone proche de la frontière syrienne.

« Nous souhaitons dire à l’ennemi (…) que toute frappe de l’aviation israélienne sur le Liban sera inévitablement suivie d’une réponse, mais d’une manière appropriée et proportionnée car nous souhaitons (…) protéger le pays », a déclaré Hassan Nasrallah.

Selon lui, les frappes aériennes d’Israël constituent un « développement très dangereux ».

« Nous ne voulons pas nous diriger vers une guerre mais nous sommes préparés pour », a-t-il ajouté.

Des responsables israéliens ont également réitéré vendredi ne pas souhaiter une escalade « en vue d’une véritable guerre », disant toutefois y être préparés.

La Force intérimaire des Nations Unies au Liban (Finul) a mis en garde vendredi contre « une situation très dangereuse » et appelé à un cessez-le-feu « immédiat ».

Les échanges de tirs à la frontière libano-israélienne ont coïncidé avec une recrudescence des tensions entre l’Etat hébreu et l’Iran.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Naftali Bennett « Israël n’acceptera pas les tirs de roquettes depuis le Liban ». Le chef du Hezbollah promet une réponse à « toute frappe aérienne d’Israël »

    1. Robert Davis

      Ben voyons, le hezbollah ne risque rien tant qu’on ne touche pas à sa population sacro sainte du sud Beyrouth…Si on le prive de chocolat au lait il mangera du chocolat noir aux noisette, c’est meilleur! Si Bennett compte faire la même politique netanyaMOU pourquoi vouloir le remplacer comme PM? la soupe est meilleure?

    2. robert davis

      Aujourd’hui Israel est le plus fort et pourrait faire ce qu’il veut pour ne pas être en difficulté dans 10 ou 20 ou 50 ans. Expulser les arabes, changer la donne au Liban en exterminant les chiites ou les obligeant à fuir c’est DE LA PREVENTION en vue de se protéger de ce qui pourrait se passer à l’avenir.

    3. Rosa SAHSAN

      Ah bon, Benett n’acceptera pas les tirs de roquettes sur Israël??? première nouvelle
      ce gouvernement se couche devant Biden et Macron.
      ROSA

    4. Circonstances exténuantes

      Il n’acceptera pas? Ah? Pour l’instant, donc, il accepte.
      C’est à partir de quelle date qu’il n’acceptera pas?

    5. yannouch

      Bennett, ton arrivée au pouvoir est un marqueur de la fin inéluctable de ton pays en tant qu’Etat Juif.
      Citoyens israéliens, préparer dès maintenant mais calmement votre sauvegarde sans procrastiner.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    1.1K Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap