toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Allemagne : le journal Bild brise un tabou et interpelle l’opinion publique sur les viols collectifs commis par des migrants en provenance de pays musulmans


Allemagne : le journal Bild brise un tabou et interpelle l’opinion publique sur les viols collectifs commis par des migrants en provenance de pays musulmans

Deux viols collectifs par jour

Chaque jour, en moyenne, deux filles ou femmes sont violées en Allemagne par des groupes d’hommes !

C’est le résultat choquant d’une demande de BILD à l’Office fédéral de la police criminelle (BKA). Selon cela, 704 procédures de viol collectif ont été dénombrées au cours de l’année écoulée.

A titre de comparaison : en 2019, ils étaient 710, en 2018 à peine moins (659).

Explosif : un suspect sur deux n’était pas citoyen allemand. Souvent les hommes venaient de pays islamiques : Afghanistan, Syrie, Irak.

[…]

Les Afghans en particulier sont représentés de manière disproportionnée. En 2018, 6% des suspects étaient des Afghans. Dans la population totale, cependant, ils ne représentent que 0,3 pour cent.

La plupart d’entre eux ont commis l’acte pendant la procédure d’asile.

[…]

A Leers, 3 migrants de Syrie et d’Irak auraient violé et maltraité une adolescente (âgée de 16 ans). Ce ne serait pas un cas isolé, comme le montrent les chiffres de choc du BKA.

[…]

Il y a des rapports répétés d’attaques cruelles contre des femmes. Mais le problème est que rien n’en découle.

Necla Kelek (63 ans), militante des droits des femmes, exige que l’on appelle enfin un chat un chat : “La recherche sur la migration doit s’interroger sur la manière dont il peut arriver qu’une jeune fille devienne la victime d’hommes issus d’un milieu culturel différent.” Ce n’est tout simplement pas le cas jusqu’à présent, a-t-il déclaré.

[…]

« Le viol en groupe est la pire chose qui puisse arriver à une femme. Si la société les laisse seuls avec cela, l’âme est presque anéantie », explique Kelek.

[…]

L’avocat Alexander Stevens (40 ans), expert en droit pénal sexuel : « Ici, les victimes sont rendues sexuellement dociles au moyen de la force brute.

Le criminologue Christian Pfeiffer (77) voit « toujours le même schéma de base » parmi les agresseurs : « des jeunes hommes frustrés qui n’y arrivent pas ». Ils viennent d’une culture de domination masculine et vivent ici dans un rôle d’outsider.

« Ils constatent qu’ils ont du mal à s’entendre avec les filles. » Ils ne trouveraient pas de partenaire de leur aire culturelle car seules quelques femmes ont fui.

Les conséquences : frustration, agression et dans le pire des cas une violence inconcevable.

[…]

L’article dans son intégralité sur BILD

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Allemagne : le journal Bild brise un tabou et interpelle l’opinion publique sur les viols collectifs commis par des migrants en provenance de pays musulmans

    1. Circonstances exténuantes

      Seules quelques femmes ont fui.
      Soit les hommes sont particulièrement lâches, soit ils ne sont pas vraiment en fuite.

    2. Hervé

      Je n’ai pas une grande sympathie pour zemmour, car quand il parle du soi disant général dégueule, il me donne des coliques, c’est quif quif quand il parle de pompidou, giscard, miteux errant chirac le voleur et barre l’antisémite, au moins ce dernier ne manquait pas de l’avouer. il devait placer les millions de dollars offerts par Saddam, car il n’était pas rare de le rencontrer, vers la rue du Rhône à Genève, comme par hasard, quartier des banques. c’était un remerciement de Saddam, pour la bombe atomique, clé en main. Mais par contre, lorsqu’il prétend que tous les crimes, les viols, les assassinats, la drogue et tout ce qui concerne la pègre ambiante en france et en europe, sont le fait de migrants uniquement musulmans, c’est un CONSTAT IMPOSSIBLE à contester.

    3. Moka

      N’importe quoi .Vous allez pas me dire qu’ils peuvent pas trouver des filles musulmanes en Allemagne ,un pays qui compte l’une des plus grande communauté turque .Comme toujours ils sont excusés ,déresponsabilisés .Curieux qu’ils s’attaquent pas des femmes de leurs communautés .

    4. Moka

      Je serais pas étonné que ces musulmans accusent les victimes de ne pas s’habiller avec chasteté comme le conseil leur livre .Jamais rien n’est de leur faute ,les mécréants les provoquent et ne veulent pas s’adapter à l’islam .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    631 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap