toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Agression homophobe à Birmingham : le journal LGBT Têtu cache l’origine ethnique des quatre agresseurs venants du Moyen-Orient


Agression homophobe à Birmingham : le journal LGBT Têtu cache l’origine ethnique des quatre agresseurs venants du Moyen-Orient

Un couple homosexuel a été violemment agressé à Birmingham (Angleterre), dans la nuit du samedi 14 au dimanche 15 août. Le journal LGBT français Têtu a repris l’information… et choisit de ne pas préciser l’origine des agresseurs, pourtant bien spécifiée dans l’article anglais original.

Le dimanche 15 août, vers 4h du matin, Rob et Patrick — un couple homosexuel installé à Birmingham, Angleterre — ont été violemment agressés par un groupe de quatre hommes, alors qu’ils rentraient d’une soirée passée dans le quartier gay de la ville. Sur le chemin du retour, ils ont croisé un SUV et, à son bord, quatre hommes. Se voulant sympathiques, Rob et Patrick ont tenté d’entamer la conversation et d’échanger quelques plaisanteries. Bien mal leur en a pris. Les quatre hommes ont répondu par un torrent d’insultes homophobes, avant de passer à tabac Patrick, qui tentait de filmer la scène, puis Rob, qui s’était mis en tête de les rattraper avant l’arrivée de la police. Le jeune homme s’en est sorti avec plus de 22 points de suture. L’information, largement reprise par la presse britannique, est arrivée en France par les bons soins du magazine LGBT Têtu. Pourtant, si ce dernier a pris le temps de narrer l’agression dans son intégralité, il a préféré, semble-t-il, faire omission d’un détail d’importance, pourtant repris par les journaux britanniques : l’identité et l’origine des agresseurs.

Une bien mauvaise habitude

Comme souvent dans ces cas-là, c’est le militant LGBT et universaliste Mehdi Aïfa qui s’est chargé de mettre en lumière la cécité bien opportune de Têtu. « Têtu, comme à son habitude, alors que toute la presse anglaise le mentionne ainsi que la police, omet sciemment de préciser que ces quatre agresseurs homophobes sont décrits comme originaire du Moyen-Orient », écrit-il sur Twitter, avant de diffuser la photo et le nom de trois des assaillants : Sohail Khan, Mosin Mahmood et Ishaaq Ayaz. Sous son tweet, Mehdi Aïfa rappelle par ailleurs que Têtu n’en est pas à son coup d’essai en la matière, listant au moins quatre affaires similaires. Comme dit l’adage, Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes. Rob et Patrick, sans doute, peuvent rire jaune.


Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Agression homophobe à Birmingham : le journal LGBT Têtu cache l’origine ethnique des quatre agresseurs venants du Moyen-Orient

    1. Moka

      Franchement vous n’ avez pas encore compris qu ‘ il faut désormais lire entre nes lignes .Si la description des agresseurs ne sont pas révélées, il y a des fortes chances que ce soient des muzzs .L ‘ Angleterre est le pays où les musulmans font la loi et ne connaissent aucune resitance des britanniques qui autorisent sur son sol des tribunaux islamiques ,votent pour un maire muslman ,autorisent le hijab dans la police,…

    2. Robert Davis

      Il n’y a qu’à voir leurs têtes d’abrutis pour connaitre leur origine à ces ânes. Quant aux britanniques ils ne sont plus ce qu’ils étaientt APRES chamberlain, CHURCHILL.

    3. Robert Davis

      La gauche n’apporte que de la pourriture, rien d’autre, biden en est un exemple et son maitre hussein banana un autre exemple ains que tous ces lgbt horribles, les gens sales et mal habillés qu’on voit partout, même les milliardaires s’habillent comme des porcs et on ne parle même pas de la porno et autres saloperies que personnellement je n’imaginais même pas mais que je lis dans les réseaux de gens qui les dénoncent bien sûr. A LA BASE DE TOUT CE QUI NE VA PAS IL Y A LA GAUCHE.

    4. robert davis

      Peut-être qu’à l’origine la gauche a voulu réagir contre l’extrême droite ou ce que la pr de gauche lui a fait prendre pour de l’extrême droit, les uniformes impec des nazis qui etaient des socialos notamment mais tout cela a dégénéré dans un nazisme différent ou alors est-ce la richesse de l’occident qui l’a rendu fou?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    533 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap