toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Variant Delta: la macronie invente le concept d’épidémie « de tests positifs », mais pratiquement pas de malades ni de décès…


Variant Delta: la macronie invente le concept d’épidémie « de tests positifs », mais pratiquement pas de malades ni de décès…

Macron, Castex, Véran ne savent plus quoi inventer pour faire peur aux Français et les tenir en laisse… jusqu’aux présidentielles de 2022 avec la complicité active des médias aux ordres comme BFMTV, LCI, TF1.

En effet, en période de départs en vacances de très nombreux Français se font tester Covid pour prendre le train ou l’avion et l’on découvre que parmi eux se trouvent des personnes ayant des traces du virus dans les tests PCR. Or pour la très grande majorité, ces gens sont asymptomatiques. Ils ne sont pas malades.

Les chiffres publiés par Santé publique France en témoigne : le nombre de décès quotidien oscille entre 4 et 22 personnes, stable depuis plusieurs semaines.

Le nombre de personnes hospitalisées est tellement bas que désormais il est publié pour les 7 derniers jours et non plus quotidiennement : 1308 personnes hospitalisées sur les 7 derniers jours. Le nombre d’entrée en réanimation également : 229 personnes entrées en « soins critiques » sur les 7 derniers jours. (Source Santé Publique France).

Pourtant, toute la macronie est mobilisée pour faire peur aux Français afin que tous aillent se faire vacciner… même si les études israéliennes démontrent que les vaccins sont beaucoup moins efficaces sur le fameux variant Delta, qui est 3 fois moins dangereux que l’ancien variant.

Il devient aujourd’hui évident que la macronie instrumentalise cette épidémie, beaucoup moins mortelle, pour imposer un contrôle total de la population.

Macron est le seul dirigeant occidental à imposer des mesures dignes des pires régimes : seuls la Chine et le Pakistan ont imposé un contrôle aussi draconien.

Depuis 18 mois, Macron, Caste et Véran n’ont cessé de manipuler les chiffres de l’épidémie : en mars 2020, on mesurait l’épidémie au nombre de décès et de malades déclarés, comme cela s’est toujours fait. Mais au fil des mois, le nombre de décès quotidien baissant, ils ont changé les critères en inventant le concept d’épidémie de « cas », peu important que les personnes soient malades ou totalement asymptomatiques…

Aujourd’hui, ils vont encore plus loin en ne mesurant le nombre de tests positifs, chiffres qui n’a strictement aucun sens : en effet, si, hors période de vacances, les Français ne se font tester que rarement, il n’en est pas de même quand ils sont obligés de faire des tests PCR pour prendre l’avion ou le train. Et nécessairement, le nombre de tests positifs augmente.

Exemple : si hors période de vacances 200 000 personnes se font tester mais qu’en période estivale le nombre de tests montent à 1 000 000 par jour, logiquement le nombre de tests positifs augmente.

Mais Véran ne communique pas le nombre total de test effectués par jour. C’est en effet le ratio entre le nombre total de test et le nombre de tests positifs qui permettraient de voir si l’épidémie augmente ou pas… mais ces chiffres ne sont jamais communiqués.

Macron impose la vaccination obligatoire pour tous, même s’il n’ose pas le dire. Or les pays ayant massivement vaccinés comme la Grande Bretagne et Israël reviennent sur l’efficacité des vaccins face au variant Delta, sans pour autant dramatiser car ce nouveau variant est 3 fois moins dangereux.

Macron impose donc un vaccin qui est presque déjà obsolète sur les nouveaux variants…

Philippe Le Garrec

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 12 thoughts on “Variant Delta: la macronie invente le concept d’épidémie « de tests positifs », mais pratiquement pas de malades ni de décès…

    1. alauda

      Par les temps qui courent, une des difficultés est de mettre la main sur le document de référence à l’échelle de l’UE.

      Conseil de l’EUROPE, Assemblée parlementaire.
      Vaccins contre la covid-19: considérations éthiques, juridiques et pratiques
      Résolution 2361 (2021)

      L’Article 7.3, concernant la garantie d’un niveau élevé d’acceptation des vaccins, fait porter d’abord l’accent sur l’assurance « que personne ne subit de pressions politiques, sociales ou autres pour se faire vacciner ».

      La ligne de crête est extrêmement ténue… entre forte incitation et néanmoins sans obligation (il reste les tests).

      Fin décembre 2020, un communiqué de l’Académie nationale de Médecine s’interrogeant sur le recueil du consentement à la vaccination en EHPAD rappelait le précepte basique selon lequel « Nul ne saurait être vacciné contre sa volonté ».

      De toute façon, en dehors des vaccins, l’autre horizon d’attente ne va pas tarder à se déboucher. Des médicaments pour traiter les formes relativement peu sévères seront très bientôt disponibles. Patience.

    2. Jacques B.

      Il n’est pas exact de dire que le RU revient sur l’efficacité du vaccin contre le variant delta.
      Les derniers rapports de Public Health England (25 juin et 9 juillet), qui portent respectivement sur plus de 90.000 et 120.000 malades du variant delta, montrent que les vaccinés sont moins malades que les non-vaccinés, alors que le profil « moyen » des vaccinés est nettement plus vulnérable que celui des non-vaccinés ; en effet, presque toutes les personnes vulnérables ont été vaccinées. Si donc le vaccin était inefficace face au delta, il y aurait énormément plus de malades et de décès chez les vaccinés (rappelons que le risque de mourir du Covid est 30 fois plus élevé chez une personne de plus de 75 ans que chez une personne entre 45 et 64 ans). Donc le vaccin fonctionne contre le delta.
      Quant à la létalité du variant delta, on ne peut pas affirmer, sur la base des rapports de PHE, qu’il est moins dangereux que le variant anglais. Il y a moins de morts, mais c’est au moins autant dû à la vaccination des vulnérables qu’à une éventuelle moindre dangerosité du variant delta. Ce variant occasionne pas mal de décès en Russie ou au Maroc, pays peu vaccinés.

      Cela étant dit, il est faux de la part de Macron de prétendre que le variant delta va entraîner une hécatombe, comme le montre l’exemple du Royaume-Uni, puisque justement les vulnérables y sont vaccinés, pour l’essentiel. Épidémie de cas et de malades certes, mais pas de décès. Et pas d’encombrement des hôpitaux (seulement 611 cas « critiques » au RU aujourd’hui selon worldometers). L’argumentation de Macron pour imposer le pass sanitaire est donc mensonger ; les Français étant presque aussi vaccinés que les Britanniques, la même chose doit se passer ici qu’au RU : pas mal de malades certes, mais peu de décès et pas d’encombrement des hôpitaux.

      PS : je ne suis moi-même pas vacciné, donc un paria dans mon propre pays. Je réétudierai la question de la vaccination quand un vaccin traditionnel sera disponible (Sanofi ou Navavax).

    3. robert davis

      La question du vaccin vs les médicaments est une question de stratégie bien que en fait les 2 sont complémentaires: avec les BONS médicaments prohibés par le crétin de l’élysée on a une population de malades à soigner. Avec de BONS vaccins on a une population en bonne santé qui n’a pas besoin de médicaments comme pour la polio, rougeole, tuberculeuse etc. Qu’et-ce qui est préférable?

    4. alauda

      Et pendant qu’on ergote à l’infini sur le bidule qui squatte de notre cerveau depuis mars 2020, on compte les points à l’Assemblée.

      M. Ciotti vient de mettre à jour son carnet de citations. Le bréviaire de M. Veran vaut le détour, pour peu qu’on remonte ses pages en arrière.

    5. alauda

      Vers 12h, ayant une heure à perdre, j’ai ouvert une boîte à livres. Un vieux grimoire des années 80, aux éditions France-Amérique, m’ayant bien tenté, j’ai profité d’un banc à l’ombre pour l’ouvrir sur une double page au hasard.
      P. 138-139, en pleine commémoration napoléonienne… Sans rire ! Comme un signe. Sur ce, je picore un peu dans l’exégèse du grimoire enchâssé plus ancien qu’il contient ; un grimoire guère connu que de nom, n’entendant point le grec.

      Connaissant fort mal l’auteur, j’ouvre sa biographie sur Internet, puis je choisis une vidéo disponible : Jean-Charles de Fontebrune nous annonçait une épidémie à base virus pour les années à venir…

      Comme notre exégète est mort en décembre 2010 à Brive-la-Gaillarde, la vidéo postée sur Youtube n’est de toute évidence pas truquée.

      Face au virus, je ne peux me départir d’une attitude archaïque & irrationnelle. Si la France est le pays de Pasteur, elle ne se résume pas à la rationalité cartésienne. Patience passe science. Qui vivra verra.

    6. alauda

      Pays Bas :
      Des virologues néerlandais mettent en garde : « Le variant Delta se propage également via les personnes vaccinées  » (La Libre, 20 jllt)

      France :
      Loi du QR code votée au petit jour.

      Je commence à comprendre pourquoi j’ai refusé d’apprendre l’usage du « QR code », présenté voici 3 ou 4 ans comme « ludique ». On m’a montré la direction de la porte. Je suis sortie vaquer à d’autres occupations moins futiles qui n’étaient pas terminées.

      Vaccin ou pas, on n’est pas prêt de voir le bout de cette histoire mondialisée. Autant rester chez soi, vacances comprises, que de participer tous en chœur à la dissémination de ce machin.

    7. alauda

      Argument entendu dans la bouche d’un médecin à l’instant (11h 23, CNews)

      « le virus ne sera plus dangereux quand les personnes à risque seront vaccinées »
      CQFD

      L’argument va me faire la journée, et encore au-delà. C’est bien ce que je pense depuis le début.

      Sous la pierre de la peste Covidique, se love la couleuvre d’une bonne dose d’hypocrisie. Pas demain la veille que je vais troquer mon système immunitaire natif contre un système de piqures à répétition.

      S’armer de patience jusqu’au moins 2023… dans le meilleur des cas.

    8. alauda

      Tiens, c’est marrant :
      Jean-François Delfraissy affirme impossible d’envisager à un retour à la normale avant « 2022 ou 2023″…

      On n’a pas fini de surfer sur les vagues, de tsunami en tsunami.

      Le taux d’incidence de mon département n’a pas bougé d’une oreille, 24, soit le quart des « cas » de la métropole régionale, à l’autre bout vers le levant…

      Regardant l’inflation des pourcentages comme la montée de la rivière le long des berges, je sais jusqu’où elle doit arriver avant d’envahir ma cave.

    9. alauda

      J’ai coupé le son de CNews pour ne pas être tentée de prendre en notes le bêtisier à ressortir en 2023, si je suis encore vivante.

      Comparer la vaccination contre l’hépatite B (qui existe depuis 1982) mais qui n’a été rendu obligatoire qu’en 2018 pour les nourrissons (36 ans plus tard), avec un vaccin qui n’est sorti qu’en fin décembre 2020, c’est se fiche du monde.

      Sept mois plus tard. Quel recul ?
      1. Le double vacciné peut transmettre le virus.
      2. Deux doses ne suffisent pas contre tel nouveau variant
      Efficacité sujette à caution…
      3. Prétexte à QR Code

      J’attends avec l’impatience d’une tortue pas pressée d’entendre la voix du Sénat et le nombre de députés qui vont se déplacer pour le final du sprint législatif

      Sur toutes les pages lues
      Sur toutes les pages blanches

    10. alauda

      Une voix sur Public Sénat : « la variole a disparu »…
      TVA nouvelles me signale le cas d’un variant de la variole issu du singe, transmis à un humain. 200 cas contacts sont sous étroite surveillance, ainsi que leurs familles, dans plus de 27 États américains. Le patient infecté a voyagé de Lagos à Dallas, en passant par Atlanta. La variole n’a plus disparu que le bacille de la Peste. Relire l’épilogue de Camus.

      En revanche, cela faisait longtemps qu’un mot ne se faisait plus entendre dans nos rues, surtout scandé en plein été.

    11. alauda

      Sénat,
      Coup d’épée dans l’eau pour les amendements concernant les terrasses.
      No comment

      Je préfère me passer de sortir deux jours sur mon temps de vacances et de tout ce qu’il leur plaira de m’interdire. Le QR code me donne des boutons.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap