toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Variant Delta : « Ça ressemble à un mauvais rhume », une étude britannique montre que le variant Delta provoque des symptômes beaucoup moins alarmants


Variant Delta : « Ça ressemble à un mauvais rhume », une étude britannique montre que le variant Delta provoque des symptômes beaucoup moins alarmants

Une étude britannique montre que le variant Delta, apparu en Inde, provoque des symptômes moins alarmants que le virus d’origine et peut s’apparenter à un rhume. Cependant très contagieux, il représente 90 % des contaminations de Covid-19 enregistrées au Royaume-Uni.

Maux de tête, mal de gorge, nez qui coule… Ces symptômes généralement associés à un rhume ou une grippe, sont désormais parmi les plus répandus chez les jeunes Britanniques atteints du variant du Covid-19 Delta, apparu pour la première fois en Inde.

Selon Tim Spector, professeur d’épidémiologie génétique au King’s College de Londres, le variant Delta, qui représente aujourd’hui 90 % des contaminations enregistrées au Royaume-Uni, ressemble plutôt à un « mauvais rhume ».

Pas de perte de goût et d’odorat

Ces données proviennent des informations recueillies dans le cadre de l’étude participative Zoe, une application permettant aux personnes contaminées par le virus de renseigner leurs symptômes actuels.

« Depuis le début du mois de mai, nous avons examiné les symptômes les plus fréquents chez tous les utilisateurs de l’application, et ils ne sont pas les mêmes qu’avant » confie Tim Spector au Guardian« Désormais, le symptôme numéro un est le mal de tête… suivi par le mal de gorge, l’écoulement nasal et la fièvre » poursuit-il.

Auparavant, les symptômes du Covid-19 les plus répandus étaient la fièvre, la perte de goût, de l’odorat et la toux.

Et si la toux apparaît comme le cinquième symptôme le plus fréquent chez les patients atteints par le variant Delta, l’agueusie et l’anosmie ne figurent pas dans le top 10. Heureusement, les quelques symptômes graves signalés en Inde, tels que la perte d’ouïe et la gangrène, n’ont pas été répertoriés au Royaume-Uni.

Selon le professeur, la ressemblance avec le rhume alimente « une grande partie du problème ». « Les gens peuvent penser qu’ils n’ont qu’un simple rhume saisonnier, et ils continuent à aller à des fêtes… » s’inquiète-t-il.
Source The Guardian

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Variant Delta : « Ça ressemble à un mauvais rhume », une étude britannique montre que le variant Delta provoque des symptômes beaucoup moins alarmants

    1. Pierre de Cassis

      Les taux d’incidence élevés se situent dans la tranche d’âge 4-49 ans avec un pic 20-29ans.
      Les 0-49 ans représentent 60% de la population. Avec 1206 décès 1% de la mortalité.
      Après une sortie en boite mon fils 30 ans vient de l’attraper, légère fatigue pendant 2 jours. Le côté positif : il a son passe vaccinal!!!
      Laissons les vivre l’immunité naturelle il n’y a rien de mieux

    2. alauda

      Merci pour le partage. Trop peu de gens précisent les effets secondaires de la maladie chez les plus résistants à la maladie.

      Finalement, elle fait moins mal que la rougeole (pour ceux qui ont échappé au vaccin)…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    149 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap