toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Une chercheuse au CNRS accuse le chef Joël Robuchon d’avoir mené une campagne anti-couscous en faisant la promotion de la cuisine régionale… avec les impôts des Français


Une chercheuse au CNRS accuse le chef Joël Robuchon d’avoir mené une campagne anti-couscous en faisant la promotion de la cuisine régionale… avec les impôts des Français

Une chercheuse au CNRS accuse le chef Joël Robuchon d’avoir mené une campagne anti-couscous en faisant la promotion de la cuisine régionale… elle est payée grâce aux impôts des Français.

L’acte d’accusation pour gastronomie trop blanche arrive en France. Le Figaro parle d’une vidéo de Mathilde Cohen, chercheuse au CNRS et maîtresse de conférence à l’université du Connecticut a été visionnée 530 000 fois.

Vous pensiez être un cordon bleu ? Vous n’êtes qu’un cordon blanc

Cette universitaire, qui s’est spécialisée dans la construction juridique de la réglementation du lait en France et aux Etats-Unis, développe dans cette vidéo les observations suivantes : le repas français est souvent présenté comme un rituel national auquel tous les citoyens peuvent participer à égalité. Les habitudes alimentaires, développe-t-elle encore, sont façonnées par les normes des classes moyennes supérieures blanches. Et la chercheuse, qui s’exprime en anglais sous-titré inclusif, évoque ce qu’elle appelle la blanchité alimentaire qui participerait à renforcer la blanchité raciale dominante.

En clair, ce que nous mettons tant d’amour à cuisiner pour nos proches n’est que le reflet des normes blanches et chrétiennes de la société occidentale. Vous pensiez que la France était le pays de la variété alimentaire avec ses terroirs, ses fromages, ses viandes de toute sorte, ses choux-fleurs de Bretagne et ses melons de Tarascon, eh bien non ! Votre cuisine est coupable. Et ce soir vous devrez donc poser un genou à terre dans la cuisine, rendre votre tablier, vous battre la coulpe avec votre fouet. Vous pensiez être un cordon bleu ? Vous n’êtes qu’un cordon blanc. Et demain vous serez condamné à cous excuser car votre cuisine traîne derrière elle une longue série de casseroles dont vous devrez vous repentir.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Une chercheuse au CNRS accuse le chef Joël Robuchon d’avoir mené une campagne anti-couscous en faisant la promotion de la cuisine régionale… avec les impôts des Français

    1. alauda

      Une dinde universitaire, imbue d’elle-même, se permet de toiser, du haut de sa thèse à brasser de l’air, un Chef, qui a nourri des milliers de personnes et donné du boulot à ses équipes. Un simple fils de maçon, devenu Meilleur ouvrier de France en 1976, qui s’est montré capable de décrocher toutes les étoiles avec un bagage scolaire minimal.

      Ce n’est pas à Sciences Po qu’elle aurait du être invitée, avec nos impôts, mais à faire un stage dans la cuisine d’un Lycée hôtelier, pour qu’elle comprenne comment ça tourne à l’heure du coup de feu.

    2. Malcolm Ode

      L’art culinaire est le seul qu on ne peut apprécier qu’avec un contact physique. Il est la base culturelle première, endémique à toutes les cultures implantées chacune dans un décors qui façonne sa cuisine. Il est aussi constitutif du corps que de la culture locale.

      Il aura fallu bien des millénaires d’humanité pour arriver au premier pain. Et quelques autres millénaires pour arriver au Pain bénit. «L’homme ne vivra pas que de pain…»

      Le couscous n’est évidemment pas un plat traditionnel français » Il n’est sorti d’aucun terroir français ou même européen! La gauche inculte déculturalise tout ce qu’elle peut, comme s’il s’agissait d’illumination divine.

      Mais cela deviendra peut-être le plat national quand la France s’appellera la Couscousserie?

      .

      Couscousie

    3. rahel

      elle a l air hallucinee, tous ces ustensilles sont noirs a part le sel qu elle ne peut changer de couleur, pauvre taree !

    4. robert davis

      « la construction juridique de la réglementation du lait »….on est donc revenus à l’époque du sexe des anges!

    5. robert davis

      Cette gauche de m. cherche tous les pretextes pour ne pas voir et nier la réalité, toutes les idioties sur lesquelles elle se pence n’a pas d’autre but que d’éviter de réfléchir à l’essentiel. Or pour éviter la catastrophe à la WW2 qui se prépare clairement, il faut y réfléchir et même en priorité à tous les autres sujets même celui très important comme l’économie, et cette conne vient nous casser les oreilles avec sa cuisine…anti blancs!

    6. hervé

      Joël Robuchon est un des tous grands chefs. comparer sa cuisine au couscous c’est injurié la HAUTE GASTRONOMIE. D’ailleurs, soit dit en passant que le couscous ne prend pas sa source au maghreb, mais en Sicile où étaient élaborés des mets à base de semoule, puis avec le nombre important de Siciliens venus en tunisie, les plats à base de semoule ont pris leur empleur, de là c’est passé en algérie, puis au maroc. Moi qui suit Pied-Noir, j’apprécie le couscous, mais je préfère et de loin, LE CASSOULET, LA DAUBE, LE GRATIN DAUPHINOIS, LES MACARONIS AL DENTE, LES VRAIS PIZZAS NAPOLITAINES, LA FONDUE SUISSE et j’en passe.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    193 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap