toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Un maire dénonce la ségrégation sanitaire imposée par Macron « C’est la République française cela ? C’est l’alibi toujours des régimes arbitraires que de justifier que c’est pour votre bien » (Vidéo)


Un maire dénonce la ségrégation sanitaire imposée par Macron « C’est la République française cela ? C’est l’alibi toujours des régimes arbitraires que de justifier que c’est pour votre bien » (Vidéo)

Lors de la cérémonie du 14 juillet, le maire de Villeneuve-Loubet a rallié les rangs de ceux qui critiquent l’extension du pass sanitaire annoncée par Emmanuel Macron, traitant ses compatriotes de moutons, car ils ne dénoncent pas ces nouvelles mesures.

Intervenant lors de la cérémonie du 14 juillet, le maire de Villeneuve-Loubet (PACA) Lionnel Luca, tantôt ironique, tantôt sarcastique, n’a pas mâché ses mots sur la mise en place du pass sanitaire, évoquant même une division des Français en «bienheureux» et «lépreux», ce qui l’horripile.


«C’est la République française cela? La ségrégation sanitaire, mais pour votre bien. Alors si c’est pour mon bien, je suis prêt à tout, même à baisser le pantalon. Mais oui, puisque c’est pour mon bien. C’est un bon argument», ironise-t-il.

«C’est l’alibi toujours des régimes arbitraires que de justifier pour votre bien les actes qui sont pris. C’est pas moi qui l’ai inventé ça, c’est Albert Camus.»

L’édile se dit choqué par l’absence de réaction «d’un peuple soi-disant insoumis, indigné, rebelle».

«Mais vous rigolez! Plus moutons que nous je ne connais pas dans l’histoire et sur le territoire. On accepte tout, on avale tout», déplore-t-il.

Des propos irresponsables pour un maire, pas pour un homme

Il reconnaît que tenir de tels propos est irresponsable pour un maire, mais pas pour un homme.

«Je les tiens ces propos, bien sûr, parce que je suis d’abord un homme et pas quelqu’un qui accepte tout et n’importe quoi. Parce que j’ai des responsabilités et que mon devoir est de vous éclairer et de vous inviter à la réflexion», au lieu de «gober le prêchi-prêcha officiel de la propagande bien organisée, bien distillée sur les chaînes dites d’info [en] continu qui sont les premières fake news».

Une division qui l’horripile

Les vaccinés et les non-vaccinés, «c’est normal ça? Cela ne vous dérange pas? Moi, cela m’horripile. Je ne le supporte pas».

«Vous vous souviendrez de ce que je vous ai dit ce 14 juillet. Même si aujourd’hui je dérange quelques-uns d’entre vous, peu m’importe. Mais c’est une vérité que la République est une et indivisible… Un certificat médical qui fasse la différence, c’est une discrimination, que vous le vouliez ou non. C’est pour notre bien, c’est pour la santé, mais c’est une discrimination», insiste-t-il.

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Un maire dénonce la ségrégation sanitaire imposée par Macron « C’est la République française cela ? C’est l’alibi toujours des régimes arbitraires que de justifier que c’est pour votre bien » (Vidéo)

    1. rahel

      il a tout dit et en plus avec de l humour ! c est cela jouer avec les peurs des gens et c est pas termine, vu qu il y a milliard de variant, c est proche de la corruption, j ai dit a mes proches, votre corps ne vous appartient plus et ni votre cerveau, puisque manipules mentalement

    2. Pierre de Cassis

      Au 15 juillet il y avait 29 265 463 personnes complètement vaccinées.
      Si on enlève 10 millions d’enfants de 0 à 12 ans il faut au gouvernement environ 55 500 000 millions de doses pour vacciner tout le monde. Les ont-ils??

    3. robert davis

      En tous cas macron la honte de la France, ne peut pas dire que c’est pour le bien des français qu’il honore d’une médaille jesse jackson l’antisémite noir, anti blancs, critiquant l’existence d’Israel et soutenant les terroristes du hamas. En outre lorsqu’on voit qu’après la mort de 3 falestiniens les merdias s’en foutent on voit bien que les pro-palestiniens sont en fait des antisémites. Par conséquent si Israel fout dehors cette minorité mus personne ne s’en offusquera et le conflit qui est géo politique sera résolu. Personne ne fera plus de pressions sur Israel une fois les falestiniens voleurs d’identité disparus de Palestine Occidentale.CQFD.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap