toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Macron inspiré par la Chine ? Interdits d’université, d’hôpital ou de supermarché… Des millions de Chinois menacés d’être mis au ban de la société s’ils ne sont pas vaccinés


Macron inspiré par la Chine ? Interdits d’université, d’hôpital ou de supermarché… Des millions de Chinois menacés d’être mis au ban de la société s’ils ne sont pas vaccinés

Interdits d’université, d’hôpital ou de supermarché… Des millions de Chinois sont menacés d’être mis au ban de la société s’ils ne sont pas vaccinés contre le Covid-19, selon des directives adoptées par une vingtaine de collectivités locales.

La Chine, où le coronavirus a fait son apparition à la fin de 2019, a déjà administré plus de 1,4 milliard de doses de ses vaccins et prévoit d’immuniser totalement les deux tiers de sa population d’ici à la fin de l’année. Mais nombre de Chinois ne sont pas convaincus, soit qu’ils doutent de l’efficacité des vaccins, soit qu’ils ne jugent pas nécessaire de le faire puisque l’épidémie est pratiquement éradiquée dans le pays.

La vaccination imposée dans plusieurs villes

Mais alors que le variant Delta, plus contagieux, circule dans les pays voisins, plusieurs villes et comtés tentent d’imposer la vaccination à leurs habitants — une démarche qui pourrait annoncer des mesures prises au plan national. Dans le Yunnan, la ville de Chuxiong (510.000 habitants) a ainsi annoncé mercredi 14 juillet au soir que tous les citoyens de plus de 18 ans devraient avoir reçu au moins une dose de vaccin avant le 23 juillet. Les récalcitrants «ne seront pas admis dans les lieux publics tels que hôpitaux, maisons de retraite, écoles, bibliothèques, musées, prisons ou transports publics», a averti la mairie. Un mois plus tard, seules les personnes ayant reçu deux injections pourront accéder à ces lieux.

Dans le Henan, le comté de Tianhe a pour sa part menacé de licencier les fonctionnaires non vaccinés d’ici au 20 juillet, selon un avis publié lundi. Ces différentes mesures ont été critiquées sur les réseaux sociaux. «D’abord on nous a dit que la vaccination était facultative et maintenant ça devient obligatoire», tempête un internaute sur le réseau Weibo. «Je viens d’avoir ma deuxième dose mais cette politique ressemble à un oukase», se plaint un autre utilisateur.

Ces derniers mois, plusieurs collectivités locales avaient tenté la manière douce pour convaincre les Chinois de se faire vacciner, offrant dans certains cas des bons d’achat ou… des œufs frais en échange d’une injection.

Source Le Figaro

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Macron inspiré par la Chine ? Interdits d’université, d’hôpital ou de supermarché… Des millions de Chinois menacés d’être mis au ban de la société s’ils ne sont pas vaccinés

    1. robert davis

      La chine a commis une agression envers le monde entier en lançant la première attaque de virus contre le monde et mérite d’être à son tour infectée par SON PROPRE VIRUS.

    2. alauda

      Un des jeux chinois les plus célèbres est le jeu de Go, le jeu de stratégie combinatoire abstrait le plus ancien, selon Wikipédia. Dans le cas où plusieurs équipes jouent, l’aspect purement combinatoire s’éclipse au profit d’aspects plus diplomatiques ou relationnels.

      « La mise au BAN de la société » soulignée par le journaliste du Figaro correspond aux objectifs du Go : enfermer le plus de prisonniers possibles sur le GoBAN (plateau à 19 x 19 cases). Même si étymologiquement parlant cette homophonie relève du hasard.

      Gardons à l’esprit la complexité de ce jeu, qui est entré en interaction avec les Européens seulement depuis le XVIIe siècle & fort modestement de surcroît au regard de la population concernée, alors qu’il est pratiqué au Pays du milieu depuis au moins deux millénaires et demi.

    3. bernard

      le gouvernement chinois vient de remettre les gouverneurs déviants dans les rails :

      il est INTERDIT d’obliger les gens à se faire vacciner !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    337 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap