toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Livre: « Archéologie du judaïsme en France », une histoire des Juifs de France de l’antiquité à nos jours


Livre: « Archéologie du judaïsme en France », une histoire des Juifs de France de l’antiquité à nos jours

Livre: « Archéologie du judaïsme en France« . Dans cette synthèse, la longue présence juive sur le territoire de la France actuelle se dévoile de découverte en découverte…

Cliquez sur l’image pour acheter ce livre

Synagogues, bains rituels, rues, cimetières, graffitis, parchemins…, depuis le XIXe siècle, les archéologues exhument des traces matérielles du judaïsme en France, mais c’est le développement de l’archéologie préventive qui, dans les années 1990, a permis de mettre au jour une série de nouveaux sites.

Ces vestiges éclairent la présence juive durant l’Antiquité, complètent les rares informations sur le premier Moyen Âge, enrichissent la connaissance des innombrables juiveries médiévales que comptait le royaume avant les expulsions des XIIe, XIVe et XVIe siècles, illustrent les communautés  » résilientes  » (Alsace, Avignon, Comtat Venaissin) ou se reconstituant au XVIe siècle (côte aquitaine, Lorraine), et apportent des données originales sur les juifs de France, de l’Émancipation en 1791 à l’époque actuelle.

Retraçant les prémices et le développement de l’archéologie juive en France, cet ouvrage dresse un état des connaissances en s’appuyant également sur les archives textuelles, l’épigraphie, la topographie urbaine, la toponymie, le patrimoine bâti et l’art, pour restituer sa place dans l’histoire de France à une communauté très ancienne. Ainsi la présence juive se dévoile-t-elle, de découverte en découverte, contribuant à donner une visibilité à ce  » point aveugle  » du récit national.


L’archéologie du judaïsme en France et en Europe

Cliquez sur l’image pour acheter ce livre

Juiveries, synagogues, bains rituels, écoles talmudiques, latrines, cimetières… L’essor de l’archéologie préventive depuis les années 1990 a permis la mise au jour d’un grand nombre de vestiges, le plus souvent ignorés, de la présence juive en Europe.

Spécialistes étrangers et français confrontent ici recherches archéologiques et historiques, et dressent un état des apports de l’archéologie à travers des exemples albanais, allemands, espagnols, français, hongrois, italiens et tchèque.

Ces données nouvelles contribuent à la connaissance du judaïsme européen depuis l’Antiquité et permettent une meilleure appréhension de son inscription très ancienne dans la société médiévale, jusqu’aux expulsions des XIIIe, XIVe et XVe siècles.

S’esquissent ainsi les enjeux de la préservation de ces vestiges, patrimoine de tous les Européens.

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Livre: « Archéologie du judaïsme en France », une histoire des Juifs de France de l’antiquité à nos jours

    1. LeClairvoyant

      Oui, depuis l’arrivée de l’empire romain dans la Narbonainse, juifs dans le nord de l’Afrique et la péninsule ibérique ont créé des petites communautés sur un espace très important, que par la suite deviendrait la France plus de 10 siècles plus tard, car le royaume de France ha commencé très petit et parfois comme du temps de « Jean sans Terre » est loin d »avoir l’espace de la France actuelle.

    2. alauda

      @LeClairvoyant

      A priori, 2000 ans. Mais la Marseille antique, ayant été fondée au VIe siècle av. J.-C., on pourrait imaginer que quelques commerçants se soient associés aux Phocéens…

      Ceci dit le réseau routier romain a fortement contribué à dessiner le paysage, ce qui a permis, à l’empire carolingien d’atteindre sa plus grande extension territoriale avant le partage entre les trois frères du grand Charles. Les Serments de Strasbourg datent de février 842 ; le Traité de Verdun de 843 constitue le premier document de souveraineté de la Francie occidentale qui deviendra plus tard la France, après bien des péripéties territoriales jusqu’ en 1914-18.

      Je suppose que vous connaissez l’extraordinaire histoire d’Abul-Abbas…
      🙂

    3. LeClairvoyant

      @ Alauda, merci pour l’histoire de Aûl Abbas , là est la preuve que les juifs étaient partis en diaspora depuis que les assyriens ont envahit Israël et que 10 tribus sur 12 ont disparus, puis il y a eu l’invasion et la captivité des élites juives à Babylone, puis en 136 la guerre des juifs contre Rome qui finit par leur expulsion des faits racontés par Flavius Joseph qui avait était leur chefs.
      Une autre témoignage historique, Le récit de la Bataille de Poitiers la seule source sur est un juif qui raconte cette bataille car était le traducteur pour le compte des arabes arrivés à Traversai-Moussa,
      Il y a le personnage Juive -berbère de Dihya la Kahina reine berbère.
      Puis de Juba II rois de Mauritanie qui fut un grand roi. Mais ce ne sont que des pistes pour des recherches..

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    106 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap