toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les capacités « limitées » de l’armée française pointées par une étude américaine en cas de conflit avec la Russie


Les capacités « limitées » de l’armée française pointées par une étude américaine en cas de conflit avec la Russie

Dans le scénario d’un affrontement entre la Russie et l’Otan en Europe, la France serait un allié de poids, mais vite débordé.

Et si un conflit éclatait en Europe, entre les pays membres de l’Otan et la Russie ? Que pourrait faire l’armée française ? C’est sur ce scénario que s’est penchée la Rand Corporation, think tank américain réputé et apolitique, rapporte Le Point. Son constat pointe les points forts et faibles de nos forces armées, concluant qu’elles seraient cependant vite dépassées dans l’hypothèse d’une guerre conventionnelle (non nucléaire) pour défendre un état balte contre une agression russe.

Puissance relative

« La France possède une des meilleures forces militaires d’Europe occidentale, en raison de son engagement à maintenir des capacités aussi étendues que possible et à les conserver pour faire face à tout type de conflit, y compris une guerre conventionnelle à haute intensité, sans avoir besoin d’alliés », précise le rapport. Mais derrière cette introduction flatteuse, il pointe les « capacités limitées » de l’armée française.

L’étude déplore un « manque de profondeur », c’est-à-dire l’incapacité des militaires français à poursuivre un effort soutenu sur le long terme, malgré leur vaste éventail de compétence qui leur permet d’accomplir presque toutes les missions. En cause notamment, des déficits dans le transport aérien de troupes, un stock de munitions insuffisant, et l’indisponibilité récurrente des hélicoptères de combat comme de la flotte de surface ou encore une artillerie peu adaptée aux frappes à longues distances. « Déployer des forces additionnelles en Europe de l’Est en nombre significatif exigerait très probablement de retirer des moyens des missions actuelles », note également Rand Corporation.

Vers un conflit de haute intensité

Par conséquent, le think tank recommande le déploiement préventif de moyens importants de la part de l’Otan dans les zones à défendre : blindés, artillerie, drones, munitions, dispositifs antichars et antiaériens de tous types… Autant de moyens qui font cruellement défaut à l’armée française. A noter cependant que les chiffres utilisés pour l’étude datent de 2018, alors que la loi de programmation militaire 2019-2025 a renforcé le budget des armées. Depuis quelques mois, l’état-major se prépare à un futur « conflit de haute intensité ». Une perspective qui, selon plusieurs experts, pourrait advenir d’ici une dizaine d’années.

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Les capacités « limitées » de l’armée française pointées par une étude américaine en cas de conflit avec la Russie

    1. robert davis

      Ce n’est pas Poutine qui menace la France mais les mus. e toutes manières la pire des carences de l’armée ce sont les munitions.

    2. robert davis

      Tous les gouvernants de gauche en France se sont toujours montrés nuls en matière militaire depuis Napoléon Bonaparte qui d’ailleurs était aussi dans une position favorable sur le plan démographique puisque à l’époque la France était le pays le plus peuplé d’europe ce qui n’enlève rien au génie militaire de Napoléon 1er. Depuis ce sont tous des incompétents y compris napoléon III. En 40 le généralissime-crétinissime gamelin, ne voulait pas bouger les lignes de peur de les …déformer, comptais sur la ligne maginot qui devait défendre la France…à sa place et finalement envoyait toute l’armée en…Belgique.Il aurait pu tout aussi bien compter sur le spiritisme! Maintenant il se prépare à une guerre cosmique alors que l’ennemi est déjà dans la place mais on n’a pas même le droit de le dénoncer!!! les c. continuent!

    3. robert davis

      Eric Zemmour a trés bien défini l’armée français comme une armée… d’échantillon car elle sait tout faire ou presque mais pendant …12 heures comme en Lybie contre le colonel kadafou quand elle a envoyé 150 bombes sur un stock de 10 bombes et puis plus rien car elle était à court de munitions ce à quoi les américains ont remédié en lui en envoyant. Good grief, cette armée joue aux billes, the marble game army…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    76 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap