toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Autriche devient le premier pays européen à interdire les Frères musulmans sur son territoire


L’Autriche devient le premier pays européen à interdire les Frères musulmans sur son territoire

Le Parlement autrichien a voté, il y a quelques jours, une loi visant à interdire, purement et simplement, la présence des Frères musulmans au sein de son territoire. Une première en Europe.

L’histoire ayant mené à la récente interdiction des Frères musulmans en Autriche, votée par le Parlement de Vienne le 8 juillet dernier, est le fruit d’un double travail. L’un, de longue haleine, date de l’installation des fonds secrets de l’organisation islamiste internationale en Autriche, en 2017 – issue non-définitive d’une longue pérégrination financière. L’autre, plus récent et tragique, a commencé le 2 novembre 2020, à la suite d’un attentat ayant couté la vie à quatre personnes, dans les rues de Vienne. Depuis les années 60, raconte Marianne, les Frères musulmans sont en effet très implantés en Autriche, où le financier de l’organisation avait installé des usines de produits laitiers, lui permettant de fonder « un empire industriel » au moyen des fonds secrets de l’organisation. Dans la province de Styrie et dans la ville de Graz, les Frères possèdent donc depuis de longues années un important réseau associatif et politique – argument idéal qui les avait poussés, en 2017, à déménager leurs fonds secrets d’Angleterre vers l’Autriche à la suite de pressions exercées par Donald Trump. Heureusement, les massifs transferts de capitaux entre Londres et Graz n’ont pas échappé aux autorités autrichiennes.

Une longue enquête

Le Bureau de protection de la Constitution de la Styrie, raconte Marianne, lance alors une pharaonique enquête baptisée « Opération Luxor ». Pendant deux ans, 21 000 heures d’échanges téléphoniques sont enregistrées, et plus d’un million d’images de filatures sont prises. Le travail des enquêteurs permet de dresser la liste de plus de soixante-dix personnalités soupçonnées « de liens avec une organisation terroriste ». Une soixantaine d’organisations diverses, telles des associations, des mosquées ou des commerces sont également recensées. Tout ce beau monde est interpellé lors d’une rafle, le 3 novembre 2020, au lendemain de l’attentat de Vienne. C’est donc la combinaison de ces deux événements – l’arrivée des fonds islamistes en Autriche et l’attentat – qui a mené les parlementaires autrichiens à prononcer cette interdiction. Désormais, les Frères musulmans figurent sur la liste noire autrichienne des organisations liées à « la criminalité religieuse ». La détention et la diffusion de textes ou d’objets liés à l’association est également passible de 4 000 euros d’amende et d’un mois de prison ferme. Anecdote notable : dès l’annonce de cette décision, rapporte Marianne, l’ensemble des sites webs liés à l’organisation ont immédiatement lancé une campagne visant à accuser le gouvernement… d’islamophobie.

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “L’Autriche devient le premier pays européen à interdire les Frères musulmans sur son territoire

    1. doudou

      voilà des dirigeants courageux,qui n’acceptent pas que des racailles envahissent leur territoire,n’en déplaise à macron,merkel et certains dirigeants europeeins qui tremblent et laissent ces sans genes de freres muses,commetre des « incivilités » envers leurs ressortissants sans lever le petit doigt.

    2. Slam

      Sur la plan de l’invasion musulmalsaine l’Autriche rejoint le Danemark, la Hongrie, la Pologne et l’Angleterre, ce qui signifie que les autres pays vont avoir à supporter un afflux encore plus tendu de migrants musulmans d’Afrique. Quelle chance !!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    699 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap