toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Immigration : l’Autriche mobilise des centaines de soldats à ses frontières, comme la Hongrie, l’Autriche veut « contrôler les mouvements migratoires »


Immigration : l’Autriche mobilise des centaines de soldats à ses frontières, comme la Hongrie, l’Autriche veut « contrôler les mouvements migratoires »

Alors que d’importants mouvements de population sont signalés sur les frontières autrichiennes, et qu’un atroce fait-divers impliquant des clandestins afghans secoue le pays, le gouvernement viennois vient d’annoncer une importante mobilisation de ses troupes sur sa frontière est.

L’annonce a été faite par Karl Nehammer, ministre autrichien de l’Intérieur, et sa collègue de la Défense, Klaudia Tanner, lors d’une conférence de presse organisée à Vienne, samedi 24 juillet. Pour faire face à un nouvel afflux de migrants, particulièrement sur sa frontière avec la Hongrie, le gouvernement autrichien vient de décider de l’envoi de 400 militaires de carrière sur place. « L’objectif est de contrôler les mouvements migratoires », a détaillé Klaudia Tanner, citée par le média belge La Dernière Heure. Une mobilisation d’importance, justifiée par un « nombre croissant de personnes appréhendées à la frontière » complète Karl Nehammer, alors que la Hongrie de Viktor Orbán reste déterminée à ne faire entrer personne, ou presque, sur son territoire.

Virage à droite

La décision du gouvernement autrichien intervient dans un contexte tendu à Vienne et dans le reste du territoire. En novembre dernier, le pays était frappé par le premier attentat islamiste de son histoire, conduisant le gouvernement à mettre en place de très sévères lois sur l’islamisme – qui visent particulièrement les Frères musulmans. Plus récemment, le peuple autrichien a été horrifié par la mort de Léonie, 13 ans, tuée le 26 juin après avoir été violée par quatre clandestins afghans. Un drame qui a fait immédiatement réagir les autorités.

Lors de sa conférence de presse, raconte le journal autrichien Der Standard, Karl Nehammer a déclaré qu’« il n’[y avait alors] aucune raison pour qu’un Afghan demande l’asile en Autriche ». Et le ministre de l’Intérieur de fustiger le rôle de l’Union européenne : « La Commission va actuellement dans la mauvaise direction. Le système d’asile européen a échoué. » Le gouvernement autrichien, dirigé par le conservateur Sebastian Kurz, semble donc déterminé à réagir fermement. De quoi inspirer d’autres chefs d’Etat européens ?

Source

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    874 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap