toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Covid-19: « Dans mon service, 40% du personnel infirmier a donné sa démission », confie le chef de la réanimation à l’hôpital Lariboisière


Covid-19: « Dans mon service, 40% du personnel infirmier a donné sa démission », confie le chef de la réanimation à l’hôpital Lariboisière

Sur RMC, Bruno Mégarbane alerte sur de nombreux départs à venir dans son service alors qu’aucune amélioration des conditions de travail n’a été faite malgré des vagues épidémiques meurtrières.

A l’occasion d’une énième prise de parole présidentielle ce lundi, le président de la République pourrait annoncer de nouvelles mesures deux semaines seulement après la fin de la majorité des restrictions alors que le variant Delta menace. Emmanuel Macron pourrait notamment parer la vaccination d’un caractère obligatoire pour les soignants, alors que 57% des professionnels de santé travaillant dans les Ehpad sont vaccinés, et 64% de ceux travaillant à l’hôpital.

Une décision à double tranchant. Car cette décision risque de pousser beaucoup de soignants opposés à une éventuelle vaccination contre le Covid-19 à démissionner alors que les effectifs sont déjà exsangues. Car la situation à l’hôpital public ne s’améliore pas malgré les différentes vagues et déjà, des départs sont prévus:

« Dans mon service, 40% du personnel infirmier m’a donné sa décision de quitter le service entre septembre et décembre prochain », alerte Bruno Megarbanne, chef du service de réanimation à l’hôpital Lariboisière à Paris.

Il estime qu’une obligation de la vaccination ne provoquerait pas forcément une fuite en plus, estimant qu’ils sont déjà épuisés et ont déjà acté leur départ:

« Ces personnes partent parce qu’elles sont épuisées, n’ont pas eu l’impression d’avoir eu une reconnaissance à la hauteur de leur investissement et leur paye est toujours la même. Ils n’y aucune reconnaissance de leur spécificité technique en réanimation. Ils quittent le service avec le même diplôme qu’il y a cinq ans et un salaire qui a très peu progressé. Il n’y a aucune perspective d’évolution pour ces personnels paramédicaux ».

Source BFMTV

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Covid-19: « Dans mon service, 40% du personnel infirmier a donné sa démission », confie le chef de la réanimation à l’hôpital Lariboisière

    1. Jacques B.

      Ce gouvernement a réussi à mettre une ambiance détestable dans tous les secteurs. On a la conjonction d’un système socialiste tendance ex-URSS avec la bureaucratie qui a pris le pouvoir à l’hôpital (réécouter cette excellente itw d’un chirurgien d’un grand hôpital parisien chez Charles Gave) et qui rend la vie impossible aux soignants, et d’un président de la république fou et tyrannique, dont o se demande si son but n’est pas de tout foutre en l’air, comme Néron qui fit brûler Rome par pur caprice de psychopathe.
      Même à l’échelle de la France, on sait que de plus en plus de gens s’expatrient (environ 100.000 par an) parce qu’ils ne se voient plus d’avenir dans ce pays, pour des tas de raisons : antisémitisme, criminalité qui explosent, islamisation, chômage structurel lié à un État-Léviathan qui étouffe et vampirise les chefs d’entreprise, comme le lierre étouffe l’arbre, Éducation Nationale à la ramasse, idéologisée, qui endoctrine les jeunes pour LGBT, l’écologisme radical et l’immigration « chance pour la France », bref qui fabrique des crétins à la chaîne, attaques contre la propriété privée dignes des bolcheviks (les droits des squatteurs deviennent supérieurs aux droits des propriétaires), etc. Le monde à l’envers. Le laboratoire de la destruction en règle d’un pays. Grâce à ce fou dangereux nomme Emmanuel Macron.
      Tout cela va très mal se terminer. Mais ceux qui ont mis la France dans cet état devront payer.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    157 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap