toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Covid 4ème vague ? Nombreux sont ceux qui alertent sur le début d’une nouvelle vague. Or il n’y a pratiquement plus de morts… seulement quelques tests positifs !


Covid 4ème vague ? Nombreux sont ceux qui alertent sur le début d’une nouvelle vague. Or il n’y a pratiquement plus de morts… seulement quelques tests positifs !

Covid 4ème vague ? Nombreux sont ceux qui alertent sur le début d’une nouvelle vague. Or il n’y a pratiquement plus de morts… seulement des tests positifs !

Ils ont tous trop pris l’habitude d’imposer aux peuples une dictature sanitaire. Et déjà la macronie envisage de nouvelles mesures.

Seulement voilé, il n’y a plus de décès ou presque plus. L’épidémie devient une épidémie de tests positifs, mais plus de morts ni même de malade.

Dans les médias, nombreux sont les journalistes annonçant une reprise de l’épidémie en Israël. Or là aussi il n’y a pratiquement aucun mort… quelques cas positifs.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 20 thoughts on “Covid 4ème vague ? Nombreux sont ceux qui alertent sur le début d’une nouvelle vague. Or il n’y a pratiquement plus de morts… seulement quelques tests positifs !

    1. alauda

      On en entend des vertes et des pas mûres sur le sujet. Parmi les arguments les plus foireux, se faire vacciner serait comme mettre sa ceinture de sécurité…

      Ma meilleure ceinture de sécurité, c’est que je n’aime aucun des endroits où l’on risque de se voir imposer le passe-sanitaire à l’entrée. Entre les GJ et le délire covidesque, mon agoraphobie s’est accentuée au point de me ramener au stade de l’escargot. Avec toutes les salades ambiantes, aucun risque de crever de faim.

    2. robert davis

      En France comme ailleurs les morts d’aujourd’hui sont les cas de ces derniers jours dans les centaines jusqu’à la reprise de la hausse des cas qui maintenant arrivent dans les milliers en France, hier 5000 et donc on aura bientôt des morts par centaines de nouveau grâce au ARNm qui ne nous protège que contre le covid çàd 1 seul mot d’un message qui en contient des tas des centaines probablement et donc si on compte sur ce « vaccin » à la noix, on n’est pas sortis de l’auberge! On a besoin d’un vaccin du type des anciens vaccins du genre de celui de la polio, de la rougeole etc. Espérons que le vaccin préparé par SANOFI sera plus sérieux que ce gadget ARNm

    3. robert davis

      On devrait l’appeler ARNmm pour message monosyllabique… c’est mieux que rien mais ce n’est pas la solution.

    4. alauda

      L’ARN, je n’en sais rien. Ce n’est pas le sujet.

      L’ancien ministre aux sacs de riz accuse de « trahison » les « alliés du virus », rien que ça ! Même famille politique qu’au temps du sang contaminé. J’ai eu un pote hémophile doué d’un sixième sens : il craignait les transfusions comme la peste à la fin des années 70.

      Un jeunot se fend d’un « civisme sanitaire » à l’appui de son souhait de rendre le vax obligatoire…

      Il y en une sur le plateau de CNews qui menace de sanctions telles que l’interdiction d’aller en Arabie saoudite ! Sans façon, merci. Les gens voyagent… Pas tout le monde. Idem pour le théâtre, le cinéma, les boîtes de nuit et de mauvaise compagnie…. Les musées parisiens, idem. Pour se coltiner la faune dans le métro, l’âge est passé, comme dit Zazie.

      20% sont immunisés naturellement… Une rhumatologue le dit. Naturellement, sans vaccin. Il me semble avoir entendu dire par ailleurs que les naturellement immunisés le sont à 100%.

      Le vaccin deux doses, trois doses… et autant de doses pour contrer autant de variants qui sortent à mesure du chapeau ?
      « Plus les individus sont immunisés, plus le virus essaie de contourner la difficulté », affirme un spécialiste.

      En 15 mois, jamais eu peur, sans faire plus attention que cela sur mon lieu de travail, en dehors du bout de tissu sur le nez à l’intérieur et de l’aération, principalement. Des précautions minimalistes. Jamais de prune dehors , le tissu pendant sur une seule oreille.

      Un hiver sans même rhume est à noter dans mes annales saisonnières. Mes choix de vie m’ont fait éviter les termitières de l’entassement moderne pour lesquelles j’éprouve une véritable aversion.

      Qu’ils vaccinent les foules, pas les ermites.

    5. Jacques B.

      Pour savoir l’avenir, il convient de regarder le passé.

      Épidémie : au maximum, on aura une épidémie, entre l’automne et l’hiver – puisque le virus est saisonnier sous nos latitudes – qui frappera comme une grippe, les personnes âgées fragilisées. Rien d’apocalyptique, n’en déplaise aux Cassandre du gouvernement et d’ailleurs.

      Gestion de l’épidémie : le gouvernement va poursuivre sa politique visant à faire peur aux gens et à les culpabiliser – puisque ça marche. Il va à nouveau nous menacer de tout fermer, de nous enfermer, de nous fliquer – et il va le faire, puisque ça a marché jusqu’ici.
      Avec une variante, celle du vaccin, qu’il veut imposer à tous (bénéfices de Big Pharma oblige), et la persécution contre les réfractaires. Il a bien réussi à diviser les Français sur le sujet, et les uns accusent les autres de tous les maux, et personne ou presque ne songe à incriminer ce gouvernement de sadiques qui sont en permanence dans l’abus de pouvoir et qui liquident notre démocratie sous nos yeux – pour une maladie qui tue les vieux déjà fragilisés, essentiellement, comme la grippe, et qui serait soignable dans la plupart des cas si les médecins faisaient leur travail, comme pour toute autre maladie virale respiratoire – et si le gouvernement les laissait travailler et leur facilitait le travail. Mais non, il fait tout l’inverse parce que ces gens sont des psychopathes, des gens qui n’aiment pas les Français.

    6. alauda

      Aux toutes dernières nouvelles, pas de panique sur les lieux de culture rassemblant moins de 50 personnes, sauf conservateurs zélés évidemment. Et si je dois m’en passer, je m’en fiche, j’ai ma bibliothèque personnelle, commencée à l’adolescence, et internet pour les visites virtuelles. Les autres, ceux qui voyagent, ont fait tellement de photos que cela ne vaut même plus le coup de risquer des accidents sur la route pour les faire soi-même.

      Du côté des taux d’incidence, la cote d’alerte est placée à 200 pour 100 000 (0,2%). Chez moi, le taux est actuellement à 22. Si je ne me suis pas plantée dans le pourcentage, cela doit représenter 0,02% de malchance d’être compté parmi « les cas » avec ou sans symptômes, ces derniers restant les plus nombreux, même si le dernier variant est, dit-on, plus contagieux.

      Il me reste un an à faire attention, après quoi, si je suis encore en vie, je m’enferme et je dessine.

    7. alauda

      En plus, cela me plaît bien cette idée d’ostracisme, d’être exilée dans son propre pays. Situation extraordinaire que d’avoir le choix entre l’ermitage si souvent envisagé en théorie ou la servitude volontaire du vax prétendu pas obligatoire mais devant être accepté avec carotte et bâton à l’appui.

      Fabuleux ! Mêmes les centres commerciaux me seront interdits. J’ai intérêt à faire des réserves avant le mois d’août. Il va falloir tenir un siège d’au moins six mois, jusqu’à Sanofi.

      Et encore, j’ai la chance d’avoir résisté à la pression de devenir soignante, depuis l’âge de raison 😉 sinon, je ne serais même plus payée ! Et d’être vieille aussi et de ne pas avoir fait de gosse non plus. Je plains les jeunes. Je peux en rire pour moi, mais pour eux ce n’est pas drôle du tout.

      Le nouveau contrat social qui se profile, au secours !
      Inutile de me parler d’avenir. En 2030, je ne serais plus là. J’en ai assez vu et assez entendu. Ce monde-là ne m’intéresse pas.

    8. alauda

      Les labos s’étant défaussés de toute responsabilité sur le long terme en cas de pépin, la mise en œuvre du passe-sanitaire sert de parade, de paravent, à une obligation vaccinale déguisée. Ceux qui sont à l’initiative du passe escomptent qu’en rendant la vie impossible aux gens, la plupart vont se conformer aux directives. Un coup de poker menteur, à la vérité, bien ficelé.

    9. alauda

      Lu ce matin sous la plume même des chasseurs de fake-news :

      « Les analyses complémentaires qui se poursuivront jusqu’en 2022 et 2023 correspondent à des études cliniques qui permettront notamment de mieux cerner l’efficacité à long terme de ces produits.  » (Le vrai du faux, France info, 07/07/2021)

      Il y a bien un angle mort concernant « l’efficacité à long terme », mesurée sur 2 ou 3 ans selon le produit.

    10. alauda

      Extrait de l’article bioéthique :
      « si je devais proposer un essai clinique impliquant des enfants et attirer la participation en distribuant de la crème glacée à ceux qui souhaitent y participer, tout conseil institutionnel de sécurité des sujets humains (IRB) aux États-Unis rejetterait ce protocole. »

      J’ai encore dans l’oreille le témoignage d’une enfant inquiète de devoir être vaccinée de manière obligatoire, parce que son foyer avait prévu des vacances dans un autre département français. Ne pouvant évidemment remettre en question l’autorité de ceux sous laquelle elle est placée, je me suis efforcée de la rassurer.

      Mais je n’en pense pas moins, sur la méthode.

      Où est le consentement éclairé des enfants appelés à la vaccination à partir de 12 ans ?

    11. robert davis

      L’ARN ce n’est pas le sujet? c’est pourtant tout ce qu’on a. Quand on a que des spaghettis pour diner les spaghettis sont importants qu’on les aime ou non. Les immunisés naturellement le sont à 100% alors pourquoi on est passés de quelques centaines de cas à 5000ar jour en augmentation constante? Tant qu’on n’aura pas un vrai vaccin; le vaccin à ARNm est important et utile même si on ne l’aime pas.

    12. alauda

      Situation en France au 12 juillet 2021 (depuis le début de la pandémie) :

      1. Sont exclus de l’incitation vaccinale : les jeunes de 0 à 12 ans ; % et chiffres à évaluer en fonction des données disponibles.
      Selon l’Insee, la population de 0 à 15 ans s’élève à 11 962 889 pour 2021.
      Soit une dizaine de millions avant 12 ans, à la louche.
      Pourcentage de la population de 0 à 14 ans (autre site) en 2020 : 17,65%

      2. Nombre de vaccinés à ce jour avec 1 dose : 35 550 645 (52,73%)
      3. Décès cumulés Hôpitaux et Ehpad : 111 543 personnes (site américain Hopkings)
      4. Le taux de positivité n’étant donné généralement en France que sur 7 jours glissants, pour l’ensemble de la période, ouvrir Johns Hopkins University : 5 875 987 personnes infectées depuis le début. Nombre de cas infectés au Covid guéris ? Passé sous silence.

      Évaluation grossière de « la couverture » sur la population totale de 67,4 millions d’habitants : 10 + 35,5 + 5,5 + 10 = 51 millions de vaccinés, touchés par le Covid ou d’un âge supérieur à 12 ans.
      Reliquat 16,4 M . Je divise 51M par 16,4M et j’obtiens un rapport de 1 à 4.

      Sur 100% de la population, le bataillon restant à convaincre tourne autour de 25%.

      15 mois que ça dure, ça peut encore attendre. Pas trop vite devant, poussez pas derrière. Wait and see.

    13. alauda

      Dernier point et j’arrête.

      J’ai écouté une vidéo traduite d’Eric Clapton sur son expérience vaccinale.
      D’abord, c’est un musicien qu’il m’est arrivé d’apprécier. Ensuite, je partage une fragilité qu’il a évoquée. Clapton a fait confiance, sans doute parce que son métier l’a amené à bouger. En médecine, j’y regarde toujours à deux fois avant d’expérimenter, sans doute parce que mon expérience m’incite à me méfier.

      Les témoignages sur les effets secondaires sont si rares que celui-là mérite d’être signalé. D’ailleurs, il est étonnant qu’à l’heure des réseaux sociaux, si peu de gens évoquent leur rapport intime à l’effet indésirable.

      La médecine n’est pas une science exacte. Du reste, c’est même un grand professeur de médecine qui me l’a confirmé.

    14. alauda

      Le prix n’est pas si élevé.
      Les hôtels sans piscine ni restauration ne sont pas concernés par le passe-sanitaire. On peut supposer que petit-déjeuner ne compte pas comme restauration, surtout pris dehors à 7h quand la plupart des clients dorment encore.

      Sports et loisirs : plus de 50 clients.

      Surveiller tous les restaurants de France et Navarre qui ont quatre table en plein air et moins de 10 personnes à manger dehors. Seriously ?

      Je ne parle pas des grandes villes… au-dessus de 200 000 habitants !

    15. alauda

      Les chiffres donnés dans le Figaro ce matin : « 22 millions restent à vacciner… » Ils s’appuient sur un tableau par classes d’âge proche de celui que j’ai tenté hier d’esquisser. Je tablais sur environ 16,4 millions, puisque j’avais écarté le groupe des cas Covid recensés asymptomatiques. Si le corps est asymptomatique, c’est qu’il produit des anti-corps anti-covid, logiquement.

      Le chiffre de 22 M du Figaro veut dire que n’est pas considérée comme valable la capacité naturelle du corps à réagir.

      D’un point de vue philosophique, cela me paraît extrêmement grave, parce que j’appartiens à une génération qui n’a pas connu par exemple de vaccin contre la rougeole ou les oreillons, deux maladies relativement bénignes qui restent un souvenir, certes douloureux, mais initiatique. Et comme dit l’autre, ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort.

      Que la médecine ait fait des progrès incroyables, nul n’en doute. Faut-il pour autant accepter tout ce qu’elle propose, les yeux fermés ? Il vaut mieux savoir dormir naturellement plutôt qu’avec des produits chimiques, pour donner un exemple bien connu. L’un des progrès thérapeutiques les plus importants est du à l’invention des antibiotiques après la WW2, autre exemple plus significatif encore. On en a tellement abusé, surtout dans le domaine agro-alimentaire, que le bâton naturel a repris ses droits sur l’orgueil humain en un demi-siècle à peine. Pas de quoi pavoiser face aux résistances des germes, induits par notre propre hybris.

      On me dira ce qu’on voudra sur cette affaire Covid. Le même genre de processus est en route, sauf que là, les variants débarquant à toute vitesse, personne ne sait combien de temps on va tenir avec la piqure renouvelable. Un contrat de 6 mois ? Et on recommence ? Une visibilité à six mois est insuffisante en guise de contrat de confiance. Et tant pis si je m’exclus, j’ai l’habitude, après des années d’entraînement à ne pas courir au moindre chant de sirène de la modernité.

    16. alauda

      De quelles informations fiables dispose-t-on en matière de pharmacovigilance ? Ne pratiquant pas le pédalo, je serais davantage intéressée par des données sur des cas de maladies iatrogènes déclarées suite à l’injection. A l’heure actuelle autant aller chercher l’aiguille dans la botte de foin… du Web.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    312 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap