toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Covid-19 : trois médicaments existants efficaces « à presque 100% » identifiés par des scientifiques en Israël


Covid-19 : trois médicaments existants efficaces « à presque 100% » identifiés par des scientifiques en Israël

Des scientifiques israéliens ont récemment indiqué avoir identifié trois médicaments existants qui pourraient s’avérer être très efficaces contre le Covid-19. Ces traitements ont en effet affiché, lors d’essais en laboratoire, une performance de l’ordre de «100 %».

À l’origine de cette découverte, le professeur Isaiah Arkin, biochimiste de l’université hébraïque de Jérusalem.

C’est en examinant plus de 3.000 médicaments existants pour déterminer s’ils étaient appropriés contre le Covid-19 – en les confrontant à des cellules infectées au SARS-CoV-2 lors de tests in vitro – qu’il s’est ainsi aperçu que trois d’entre eux sortaient du lot.

Il s’agit du darapladib, qui traite l’athérosclérose, du Flumatinib, un médicament contre le cancer, et d’un troisième médicament contre le VIH, dont le nom n’a pas été précisé.

Ces traitements «ont montré qu’ils peuvent protéger les cellules de l’attaque du virus avec une efficacité proche de 100 %, ce qui signifie que presque 100 % des cellules ont survécu malgré l’infection par le virus», a-t-il déclaré au Times of Israel.

L’ENVELOPPE DU VIRUS AU COEUR DES RECHERCHES MENÉES

Pour arriver à cette conclusion, le scientifique a, lors de chacune des expériences menées, eu une approche différente que celles généralement conduites jusqu’à présent.

Ainsi, alors que de nombreux chercheurs se sont concentrés sur la protéïne Spike du virus, en forme de pointe et qui permet d’infecter les cellules, lui s’est concentré plutôt sur la protéïne d’enveloppe, qui a la particularité de ne pas beaucoup changé d’un variant à l’autre.

Le professeur Arkin et son équipe ont ainsi identifié à travers elle un canal ionique, soit une protéine située dans les membranes de tous les organismes, et qui, grâce à sa structure, répond particulièrement bien aux médicaments.

Cette piste est d’autant plus prometteuse qu’elle est déjà exploitée par l’industrie pharmaceutique à propos d’autres pathologies, notamment l’hypertension artérielle ou les angines.

«Nous avons le vaccin, mais nous ne devons pas nous reposer sur nos lauriers, et j’aimerais que ces médicaments fassent partie de l’arsenal que nous utilisons pour combattre le coronavirus », a déclaré Isaiah Arkin.

Et si ces résultats encourageants ne concernent encore que des recherches faites en laboratoires, il se dit «enthousiaste à l’idée de contribuer à élargir l’arsenal contre le coronavirus».

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Covid-19 : trois médicaments existants efficaces « à presque 100% » identifiés par des scientifiques en Israël

    1. Circonstances exténuantes

      Pourquoi n’entend-on plus parler du médicament mis au point en février dernier à l’hôpital Ichilov, ce médicament qui avait fait beaucoup de bruit puisqu’il avait guéri en une journée 29 malades sur 30, et le 30 en quatre jours?

    2. Jacques B.

      Sûrement que c’est intéressant, mais je suis désolé, il existe déjà des médicaments qui fonctionnent contre le Covid. Pas à 100% certes, mais en les ajoutant, en les combinant, le Pr McCullough (du Texas) indique qu’ils permettent de réduire de 85% les hospitalisations et également les décès.
      Voir par exemple son intervention en duplex à l’IHU de Marseille, il y a une quinzaine de jours, où il donne les détails.
      Le cirque autour de cette maladie qui a pris la place – probablement momentanément – de la grippe et autres virus respiratoires, qui tue le même public (les personnes âgées déjà atteintes de pathologies lourdes, en gros), et qui n’a pas ou très peu entraîné de hausse du taux de mortalité générale dans les pays ayant bien géré l’épidémie (Allemagne, Danemark, Norvège…), est insupportable. Les gens qui agitent l’épouvantail « Covid » du matin au soir et du soir au matin pour faire peur, pour culpabiliser et finalement pour asservir sont des escrocs et même des criminels : en empêchant les médecins de soigner les malades, en poussant à la vaccination des jeunes alors que la balance bénéfices/risques est négative pour eux, en flinguant l’économie ce qui va engendrer de la précarité donc des décès prématurés dans les années à venir – et j’en oublie -, ils ont du sang, beaucoup de sang sur les mains.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    320 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap