toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Tribune des militaires : nouvelle lettre ouverte des 6 généraux convoqués, le gouvernement veut les faire taire, ils ne se tairont pas


Tribune des militaires : nouvelle lettre ouverte des 6 généraux convoqués, le gouvernement veut les faire taire, ils ne se tairont pas

Après la tribune alarmante de 61 généraux, six d’entre eux ont été convoqués pour comparaître devant un conseil supérieur des Forces Armées. Ils sont accusés d’avoir brisé leur devoir de réserve et dénoncé “le délitement” de la France. Ce vendredi, ils publient une nouvelle lettre sur le site Place d’Armes. 

Ils ne se tairont pas. Dans une lettre ouverte, rendue publique, ce vendredi 18 juin, à travers le site Internet de la communauté militaire engagé Place d’Armes, six généraux ont confirmé être « convoqués à comparaître devant un ‘Conseil supérieur des Forces Armées’ pour y être sanctionnés ». Ils sont accusés d’avoir brisé leur devoir de réserve et dénoncé « le délitement » de la France. Le ministère des Armées avait déjà annoncé, il y a quelques jours, qu’une convocation avait été envoyée aux six officiers ayant publiquement assumé d’avoir signé la tribune. Les autres ont dû recevoir un courrier pour confirmer leur version, et agir en fonction. Ces hauts gradés faisaient partie des 61 généraux à avoir signé la tribune relayée par Valeurs actuelles, le 21 avril dernier. Ils s’y alarmaient du « délitement » et « d’une montée régulière de la violence » en France. Un « constat déjà dressé par de nombreux hommes politiques de tous bords », ont rappelé les six hommes dans leur nouvelle lettre ouverte. Les auteurs n’ont pu s’empêcher d’avoir une « pensée émue » en comparant leur situation à celle de « deux personnages » ayant fait les frais de « condamnations par une justice militaire aussi expéditive qu’injuste » : Alfred Dreyfus et Charles de Gaulle.

Mélenchon et le gouvernement dans le viseur

Pour rappel, la tribune des militaires avait fait grand bruit. Le chef de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon avait même qualifié cette lettre d’« appel à l’insurrection ». Quelques jours plus tard, le gouvernement s’était aussi attaqué à la tribune « avec la plus grande véhémence et la plus totale mauvaise foi », ont jugé les six accusés. « Il est aidé dans son combat par monsieur Mélenchon, bien sûr, mais aussi par la meute des médias mainstream subventionnés qui lui est dévouée (à quelques exceptions près). Madame Pannier-Runacher, Madame Parly et même Monsieur Castex sont parmi les plus virulents. Des mots qui relèvent de la diffamation sont prononcés à l’égard des anciens militaires : factieux, séditieux, putschistes, même si ces paroles baissent d’un ton après que le procureur de Paris ait rendu sa réponse », dénoncent encore les auteurs de cette nouvelle lettre ce vendredi.

Et les généraux de prévenir : « Ils auront à en répondre devant la Justice civile sachant que Monsieur Rémi Heitz, procureur de Paris, a déjà qualifié ces accusations d’infondées. » Les six hauts gradés ont aussi pointé la ministre des Armées Florence Parly pour avoir « instrumentalisé » les faits « comme ses prédécesseurs des affaires Dreyfus et de Gaulle ». « Le lecteur doit comprendre que, dans cette affaire, madame Parly est à la fois partie, procureur-disciplinaire et quasi-juge disciplinaire. »

Un « appel à l’insurrection par le vote »

Les six militaires ont appelé « les électeurs à voter et à faire voter leurs proches massivement » dans le but d’« éviter que l’abstention ne profite aux plus malfaisants et/ou incompétents des candidats et/ou des partis politiques ». « Votez pour qui vous voulez, mais ne votez pas blanc, car votre suffrage ne sera, hélas, pas compté comme suffrage exprimé », ont-ils incité. Pour eux, il faut « sanctionner par (les) votes ceux qui sanctionnent et qui utilisent la diffamation, le mensonge, et l’instrumentalisation des outils de pouvoir pour continuer d’exister et de nuire à notre pays ». Pour terminer leur lettre, les auteurs ont donc lancé un dernier appel. Celui pour « l’insurrection par le vote » : « Insurrection républicaine qui rythme la vie politique et démocratique de notre pays depuis fort longtemps et qui revêt une importance particulière, pour ne pas dire vitale, aujourd’hui. »

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “Tribune des militaires : nouvelle lettre ouverte des 6 généraux convoqués, le gouvernement veut les faire taire, ils ne se tairont pas

    1. robert davis

      Bien sûr qu’il faut sanctionner par le vote mais pour cela il faut donner un maximum d’arguments aux opposants à ce régime anti démocratique et on doit citer encore et encore le cas du « conseil constitutionnel » si mal nommé puisqu’il n’a rien de constitutionnel puisqu’il n’est pas élu par le peuple, qu’il agit contre la Constitution en s’opposant aux décisions du Parlement qui lui est élu par le peuple surtout en ce qui concerne les migrants contre lesquels macron ne veut rien faire pretextant du fait que…le « conseil constitutionnel » (à la noix) s’y opposerait (sic sic sic)

    2. robert davis

      Macron et ses prédécésseurs de la gauche et de l’umps agissent contre les intérêts du peuple et de la nation grâce aux mensonges qui sont devenus une véritable industrie pour la gauche et ses gouvernants de l’umps. IL FAUT LES DENONCER TOUS ET EN FAIRE LA LISTE.

    3. robert davis

      Tous ces mus que macron fait entrer en France ruinent la France, tuent, volent, violent font des saletés partout et préparent une armée mus de France dans moins de 10ans que l’armée ne pourra probablement pas maitriser à ce moment alors que maintenant elle le pourrait peut-être encore. Seulement voila, la France est gouvernée par un islamiste ou islamisant qui fait tout pour que les arabes s’emparent de la France le plus vite possible! Il faut expliquer cela aux imbéciles qui votent pour macron. On coupe les allocs tout de suite ou on se fait égorger sous peu!

    4. robert davis

      Tant que ce foutu gadget-alibi du conseil macron ne fera rien pour stopper les vagues d’envahisseurs dont il espère les votes et conformes à son idéologie de demeuré mental. Si macron est réélu par malheur et par la bêtises de ces veaux que sont les français comme disait de gaulle, l’armée aura l’obligation de faire un putsch militaire qui peut parfaitement réussir ainsi que la gestion de la France si les mus sont forcés de quitter le pays. Cela représentera des centaines de milliards d’économies par an et avec ça point n’est besoin de faire une économie savante pour avoir de la croissance.

    5. robert davis

      En plus de cette invasion mus de la Frnce macron travaille d’arrache pied pour que la m^me chose se reproduise à l’echelle européenne puisqu’il exige lez ytransfert de souveraineté des Etats Nations aux fonctionnaires non élus de l’ue ce qui est aussi absurde, illégal que criminel vu qu’iln’y a pas de « peuple européen » comme il y a un peuple Américain. Le Traité de Rome à l’origine de l’ue était un Traité Economique pas politique.Si au moins toutes ces magouilles llégales du crétin de l’Elysée avaient un bon fond mais ce n’est même pas le cas car s’il veut éviter des guerres européennes il est en train de préparer une plus grande guerre encore entre l’islam et l’europe avec son multiculturalisme qui va se transformer en un règne de l’islam. Tout est pourri dans la cervelle de macron!

    6. LeClairvoyant

      Analyse compréhensible pour 99% de citoyens, et pas par le gouvernement

      Il est normale que des autorités prennent des dispositions, ou votent des lois pour stopper l’afflux de migrants en France et en Europe, depuis l’étranger ex-colonies, dictatures politiques, théocratiques ou de surpopulation et misère, etc. Car ces personnes tournent d’un pays à l’autre avec des problèmes d’argent, santé et autres, que nuisent les pays et les migrants eux-mêmes. Si les institutions politiques sont incapables à mettre un arrêt au flue devenu une invasion, avec le corollaires des problèmes, il faudra que l’armée de la France et les armées de l’Europe soient chargées de filtrer et de mettre de l’ordre chez-nous, pour mieux gérer le 2% de migrants utiles et intégrables et pas des millions de migrants, non gérables ni intégrables. Il ne faut pas abuser, en faisant de la charité avec l’argent et emplois des autres.

    7. alauda

      On a rarement vu une organisation des élections départementales et régionales aussi ratée, comme si les élus locaux comptaient pour du beurre face à l’affrontement qu’on nous prépare pour les prochaines, un an d’avance…

      Taux de participation chez moi : 23,6% !
      Comme je suis passée assez tard au bureau, j’ai vu le nombre de cases vides de signature.

      Il commence à se dire que des enveloppes n’ont pas été distribuées…

    8. robert davis

      On voit bien que les politicards lrem sont aux abois pour dire de telles sornettes: « appel à l’insurrection par le vote »! cela ne veut rien dire sinon qu’on ne doit pas…voter! J’espère que les français ne seront pas assez bêtes pour voter pour un macron qui veut les baillonner et les suicider mais si cela arrivait le peuple ne devrait pas se laisser faire et l’armée non plus.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    172 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap