toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Toulouse : un collégien fait l’apologie du terrorisme et des frères Kouachi, le collège l’exclut… mais uniquement des cours d’arts plastiques


Toulouse : un collégien fait l’apologie du terrorisme et des frères Kouachi, le collège l’exclut… mais uniquement des cours d’arts plastiques

Un collégien de Toulouse s’est opposé à une professeure qui montrait des statues grecques en classe et a justifié les meurtres perpétrés par les frères Kouachi. Son établissement l’a exclu, mais uniquement des cours d’arts plastiques.

La professeure d’arts plastiques du collège Bellevue de Toulouse ne pensait pas que la nudité des statues grecques montrées en classe créerait autant de remous. C’est l’enseignante toulousaine et lanceuse d’alerte Fatiha Agag-Boudjahlat qui a attiré l’attention sur cette affaire survenue en septembre 2020, rapporte le quotidien La Dépêche« Dans un collège toulousain, un jeune, petit-fils d’imam, s’est opposé à une prof d’arts plastiques qui avait osé montrer des statues grecques (nues), allant après jusqu’à déclarer que les frères Kouachi avaient eu raison. Conseil de discipline, la sanction va vous étonner », a-t-elle écrit sur Twitter.

Le conseil de discipline n’a pas jugé nécessaire d’exclure l’élève de l’établissement, et s’est contenté de le dispenser de cours d’arts plastiques, où l’altercation avait eu lieu. Fatiha Agag-Boudjahlat précise dans un autre tweet que la professeure n’a pas été « soutenue, y compris par une grande partie de ses collègues, parce que le gamin dans ce collège bourgeois vient du Mirail », quartier de Toulouse composé en grande partie de logements sociaux.

Le procureur de la République saisi

Les faits ont été confirmés par le rectorat de Toulouse, qui explique que l’affaire a été suivie de près par les référents académiques « Valeurs de la République » et « radicalisation » ainsi que par le cabinet de l’inspection académique. Même le procureur de la République, Dominique Alzeari, a été saisi, entraînant l’interrogation du collégien par des enquêteurs du commissariat de Toulouse, qui s’est soldée par un non-lieu. Le conseil de discipline du collège s’était prononcé pour une sanction d’exclusion définitive avec sursis.

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Toulouse : un collégien fait l’apologie du terrorisme et des frères Kouachi, le collège l’exclut… mais uniquement des cours d’arts plastiques

    1. BELARA

      Pauvre France dhimi de l islamisme ….

      Les lâches abandonnent le bateau!!!

      La professeur doit se sentir bien seule abandonnée par sa hiérarchie comme Samuel Paty et tant d’autres….

      Honte a cette France de pleutres .

      l’islam est 1 repere de profiteurs et d’assassins assumés

    2. alauda

      L’expression « petit-fils d’imam » n’est pas assez précise : à quelle mouvance de l’islam appartient cet éminent grand-père que l’on a omis de former à la statuaire grecque avant de l’autoriser à prêcher sous nos cieux iconophiles ?

      Un élève de collège a moins de 15 ans, par conséquent il avait tout au plus 5 ans en 2012. Dans le cas précis, c’est le grand-père qui devrait être sanctionné pour radicalisation et mauvaise éducation.

      Par ailleurs, pour ce qui concerne la « grande partie de ses collègues » qui n’ont pas soutenu la prof d’arts plastiques, on aimerait connaître leurs mouvances politiques, ainsi que leur niveau de formation en histoire des arts… M’est-avis d’intuition qu’un bon nombre doit souffrir de cécité sévère, voire d’une forme de castration ou de bétonisation du cerveau qui les empêche d’apprécier la valeur des œuvres tirées artisanalement de la matière.

      Pour leur peine, je les trainerais au musée voir sous toutes les coutures des nudités en marbre antique. Sur les dix musées toulousains, on devrait pouvoir en sélectionner deux peut-être susceptibles de répondre à la problématique, quitte à se faire ouvrir des réserves où pourraient être stockées des répliques en plâtre.

      Il va être temps de remettre à niveau tous ceux qui ignorent les fondements de la CULTURE CLASSIQUE, y compris dans les établissements de « centre-ville ».

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    1.1K Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap