toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’aviation israélienne frappe des cibles du Hamas en riposte à des lancers de ballons incendiaires vers Israël (Vidéo)


L’aviation israélienne frappe des cibles du Hamas en riposte à des lancers de ballons incendiaires vers Israël (Vidéo)

L’aviation israélienne a frappé dans la nuit de jeudi à vendredi des cibles du Hamas en riposte à des lancers de ballons incendiaires vers Israël, Tsahal se prépare à une éventuelle reprise des combats.

L’armée israélienne a mené jeudi soir des frappes aériennes sur un bâtiment du Hamas à Beit Lahiya dans le nord de la bande de Gaza en riposte aux lancers de ballons incendiaires, a confirmé l’armée israélienne dans un communiqué.

Les ballons incendiaires ont provoqué au moins une douzaine d’incendies dans le sud du pays.

Après la riposte israélienne, des militants de la brigade al-Qassam, branche armée du Hamas, « ont tiré à la mitrailleuse » vers des villages israéliens ceinturant la bande de Gaza et des drones patrouillant le ciel, a indiqué un responsable du mouvement.

Les sirènes ont retenti dans nombre de villages israéliens limitrophes de la bande de Gaza, mais l’armée israélienne a précisé que leur déclenchement « n’était pas lié à des roquettes » mais à des tirs depuis Gaza.

Les frappes interviennent alors que les médias israéliens rapportent que la patience d’Israël s’épuise et que Jérusalem a fait savoir au Hamas via l’Egypte que si la paix n’est pas rétablie, l’Etat hébreu pourrait bien lancer une nouvelle opération militaire dans la Bande.

Le Hamas aurait affirmé que les lancers de ballons étaient une « action populaire » légitime contre Israël et qu’ils ne devraient pas être considérés comme une violation du cessez-le-feu.

Mais selon la Douzième chaîne, Israël a indiqué qu’il rejetait de telles affirmations.

Au cours de ces trois derniers jours, des terroristes de la bande de Gaza ont lancé des ballons transportant des engins incendiaires et explosifs dans le sud d’Israël, violant un accord de cessez-le-feu fragile entre Israël et le groupe terroriste Hamas, qui dirige Gaza, à la suite des hostilités de 11 jours entre Israël et Gaza le mois dernier.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “L’aviation israélienne frappe des cibles du Hamas en riposte à des lancers de ballons incendiaires vers Israël (Vidéo)

    1. robert davis

      Les opérations militaires Israel ne sait pas les faire car il faut d’abord VIDER le territoire quel qu’il soit et Israel ne sait pas faire ça, alors les frappes aériennes c’est mieux même si ON JOUE AUX BILLES COMME DES GAMINS! Une opération militaire dans un territoire bourré d’arabes c’est comme occuper un hopital, bcp de frais pour rien!

    2. robert davis

      Je précise: si vous occupez un hopital avec disons 1000 malades ily en a pour 1 million d’euros par jour, et vous avez quoi pour ce prix? des cons qui vont rentrer chez eux guéris et certains vont reprendre la lutte en plus! Le contribuable aura payé des dizaines ou centaines de millions pour des ben couscous qui lui crachent à la figure merci le contribuable! Ah ces cons de politicards!

    3. LeClairvoyant

      Le problèmes avec les palestiniens ne vont pas finir pour Israël. Car pour 10 euros le Hamas a 500 ballons à gonfler, cela ne lui coûte pas chère de jouer à la guerre. Mais à Israël faire décoller 10 avions et balancer des bombes, lui coûte une fortune: que le Hamas rigole et ne finira pas avec ses provocations qui usent les nerfs des israéliens, qui ont mis le loup dans ce gouvernement! ..
      On change de gouvernement et ce n’est pas mieux, je pense même pire !

    4. robert davis

      Le nouveau PM Bennett devarit montrer qu’ilest ,plus à même de résoudre les problèmes posés par les arabes en vidant au moins une partie de Gaza, par exemple le Nord de la bande de Gaza proche de la côte méditerrannéenne où sont concentrées les grandes villes israéliennes et l’est de Gaza pour ne plus permettre aux arabes de tirer sur les villages israéliens. Ces territoires vidés, les occuper ne pose pas de problème et rend la population arabes et le hamas plus fragiles et plus vulnérables aux tirs au canon moins coûteux que les bombardements aériens. En outre cela leur ferait mal et ils pourraient bien déguérpir au sinai à la première attaque d’Israel. Dans tous les cas les bombardements par l’aviation ne résoudra pas le problème.

    5. robert davis

      …les bombardements aériens éparpillés sans but geopolitique ne résoudra pas le problème. Il faut des bombardements concentrés sur des cibles géopolitiques visant à VIDER le territoire. C’est le fait de VIDER le territoire des populations arabes qui peut résoudre le problème pas des bombardements éparpillés stratégiques ou non.

    6. robert davis

      Dépenser de l’argent en bombardant Gaza avec des bombes coûteuses vaut la peine si cela mène à VIDER le territoire adverse en tout ou partie (en une fois sur la totalité c’est faisable aussi mais peut-être plus compliqué politiquement encore que ce n’est même pas sûr car une fois vidé le territoire, les oppositions vont s’éteindre) mais éparpiller des bombes coûteuses cela équivaut à certains bombardements du vietnam lorsque les pilotes US jetaient leurs bombes à la mer pour s’en débarrasser et rentrer chez eux… c’est le truc des gauchistes pour perdre les guerres et vivre comme des hippies ensujite!

    7. robert davis

      Il serait interessant de calculer ce que coûtent les missiles défendant Israel contre les roquettes de Gaza: chaque missile tiré par le Dôme de fer coûte coûte usd 50.000 mais il faut en envoyer 2 par précaution + le coût des missiles des avions pour détruire 1 ou 2 cabanes gazaoui… les attaques des gazaouis ne sont RIEN sur le plan militaire et plutôt favorables sur le plan politique pour Israel mais si le hamas voulait ruiner économiquement Israel ses attaques ne seraient peut-être pas un si mauvais calcul…..

    8. robert davis

      La finalité des attaques à la roquette du hamas est de faire bombarder des cabanes à 10 balles par des bombes à 50.000.- l’une car à ce jeu ils finiront par gagner la bataille…économique!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    277 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap