toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Invraisemblable: les Nations Unies élisent l’Iran à la Commission des droits de la femme, grâce au vote de la France ?


Invraisemblable: les Nations Unies élisent l’Iran à la Commission des droits de la femme, grâce au vote de la France ?

L’organisation UN Watch appelle l’ambassadrice américaine Linda Thomas-Greenfield et les États de l’UE à condamner l’élection par l’ONU de l’Iran pour un mandat de 4 ans au sein de sa Commission de la condition de la femme, le « principal organe intergouvernemental mondial exclusivement dédié à la promotion de l’égalité des sexes et à l’autonomisation des femmes. »

Le vote d’hier [20 avril] du Conseil économique et social de l’ONU (ECOSOC), rapporté en primeur par UN Watch, a suscité l’indignation des militants des droits humains.

« Élire la République islamique d’Iran pour protéger les droits des femmes, c’est comme faire d’un pyromane le chef des pompiers de la ville », a écrit Hillel Neuer, directeur exécutif d’UN Watch, le groupe de défense des droits de l’homme basé à Genève. « C’est absurde – et moralement répréhensible. C’est un jour noir pour les droits des femmes, et pour tous les droits humains », a déclaré M. Neuer.

Au moins quatre démocraties européennes ou occidentales ont voté pour l’Iran

Bien que le vote ait été secret, le fait que l’Iran ait obtenu 43 voix prouve que sur les quinze démocraties de l’UE et du groupe occidental à l’ECOSOC – qui sont l’Australie, l’Autriche, le Canada, la Finlande, la France, la Lettonie, l’Allemagne, le Luxembourg, les Pays-Bas, la Norvège, la Suisse, le Royaume-Uni et les Etats-Unis – au moins quatre ont voté pour l’Iran.

UN Watch a appelé les parlementaires à exiger que leurs gouvernements révèlent comment ils ont voté.

Il y a quatre ans, après un scrutin secret similaire pour la même commission des droits des femmes de l’ONU, une campagne d’UN Watch avait conduit la Belgique à avouer qu’elle avait voté pour l’Arabie saoudite et avait pris soin de le faire savoir aux Saoudiens.

Des militants iraniens et des victimes dénoncent un vote « surréaliste »

« C’est surréaliste », a tweeté Masih Alinejad, militante iranienne des droits des femmes. « Un régime qui traite les femmes comme des citoyens de seconde zone, les emprisonne si elles ne portent pas le hijab obligatoire, leur interdit de chanter, leur interdit l’accès aux stades et ne les laisse pas voyager à l’étranger sans l’autorisation de leurs maris, est élu au principal organe des Nations unies chargé des droits des femmes. » […]

Le terrible bilan de l’Iran en matière de droits des femmes

« La persécution des femmes en Iran est flagrante et systématique, tant en droit qu’en pratique. Le secrétaire général de l’ONU lui-même a fait état de la ‘discrimination persistante à l’égard des femmes et des filles’ en Iran », a déclaré Hillel Neuer.

« Les mollahs fondamentalistes iraniens obligent les femmes à se couvrir les cheveux, et nombre d’entre elles sont arrêtées et agressées quotidiennement en vertu de la loi misogyne sur le hijab. Ils exigent qu’une femme reçoive la permission de son père pour se marier. L’âge légal pour qu’une fille se marie en Iran est de 13 ans – et le mariage de filles encore plus jeunes est autorisé avec le consentement paternel et judiciaire. »

« Le régime de l’ayatollah Khamenei emprisonne de courageuses militantes des droits des femmes, telles que Nasrin Sotudeh, Mojgan Keshavarz, Yasaman Aryani et Monireh Arabshahi, pour le crime de revendiquer pacifiquement leur dignité humaine. »

« Pourquoi, alors, l’ONU a-t-elle nommé l’un des pires oppresseurs des femmes au monde comme juge mondial et gardien de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes ? », demande Neuer.

[…]

« Aujourd’hui, l’ONU a envoyé le message que les droits des femmes peuvent être bradés pour des accords politiques de coulisses, a déclaré Neuer, et elle a trahi les attentes de millions de femmes victimes en Iran et dans le monde entier qui comptent sur l’organisme mondial pour les protéger. »

Le régime fondamentaliste et misogyne de l’Iran est désormais l’un des 45 membres de la commission qui, selon les Nations unies, jouera un rôle déterminant dans « la promotion des droits des femmes, la documentation de la réalité de la vie des femmes dans le monde entier et l’élaboration de normes mondiales sur l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes ».

L’Iran a obtenu 43 voix lors d’un vote secret hier au Conseil économique et social des Nations unies (ECOSOC), qui compte 54 pays. Habituellement, l’ECOSOC approuve sans discussion les nominations organisées à huis clos par les groupes régionaux, mais cette fois, les États-Unis ont exigé la tenue d’un vote.

« Je félicite l’administration Biden d’avoir forcé le vote, mais elle devrait également s’exprimer pour condamner l’élection obscène du régime de l’ayatollah Khamenei au sein d’un organisme de défense des droits des femmes », a déclaré M. Neuer.

Pour ceux qui n’arriveraient pas à croire que l’ONU ait élu la République islamique d’Iran au sein de son principal organisme de défense des droits de la femme, voici la vidéo :

[…]

Source: Communiqué de presse UN Watch

Traduction libre Albert Coroz pour LesObservateurs.ch

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Invraisemblable: les Nations Unies élisent l’Iran à la Commission des droits de la femme, grâce au vote de la France ?

    1. chuck

      Tout dépend des statuts et objectifs de la commission des droits de la femme.
      L’Iran pourra peut-être faire adopter le fait que les femmes n’ont aucun droit ?

    2. Jacques B.

      L’ONU, que peut-il sortir de bon d’un tel machin ? La plupart de ses membres sont des dictatures.
      Les gens s’étonnent que ce genre de choses arrivent : voilà ce qui est étonnant.

    3. robert davis

      Bien sûr avec l’accord des dirigeants français les pires en europe,qui se moquent de tout sauf de rester au pouvoir: NOT IN MY NAME.

    4. Slam

      Un mot des féministes peut-être ? Ou de Marlène Schiappa ? Non, trop occupée avec son nouveau spectacle de racoleuse en campagne. Un mot de le Drian ? Non, trop occupé à lécher le Hezbollah et avec l’apartheid en Israël. Un mot de Clémentine Autain ? Non, trop occupée à défendre Mélenchien après ses propos d’abruti Un mot de Macron ? Non, trop occupé à sauver son couple avec Hitler Dogan.
      C’est vrai aussi que la France était d’accord avec ce vote d’enfoirés donc rien d’étonnant.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    1K Share
    Copy link
    Powered by Social Snap