toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Femmes voilées dans un bureau de vote : Les députés s’écharpent sur la question des assesseures voilées. LREM défend le port du voile


Femmes voilées dans un bureau de vote : Les députés s’écharpent sur la question des assesseures voilées. LREM défend le port du voile

Quelques jours après un second tour des élections régionales marqué, en Île-de-France, par la présence d’une femme voilée en tant qu’assesseur dans un bureau de vote de Saint-Denis, l’épisode qui a provoqué une large controverse à l’Assemblée nationale, mardi 29 juin.

L’image a particulièrement tourné sur les réseaux sociaux, tant elle symbolise l’époque. Dimanche 27 juin, Jordan Bardella se rend dans un bureau de vote de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), dans le cadre du second tour des élections régionales et départementales. Au moment de glisser son bulletin dans l’urne, mitraillé par les photographes et les caméras, le vice-président du Rassemblement national (RN) se découvre faisant face à une assesseuse voilée. Tenu au silence par le devoir de réserve politique obligatoire lors d’un scrutin, Jordan Bardella ne bronche pas, et vote. Mais dès les résultats du second tour connu, l’image fait grandement parler d’elle. Hier, mardi 29 juin au soir, elle a même été à l’origine de débats particulièrement houleux dans les travées de l’Assemblée nationale, rapporte BFM TV. À l’origine du conflit, un amendement déposé par un député MoDem visant à interdire tout signe ostentatoire d’appartenance religieuse pour les personnels du bureau de vote.

« Moins de Ciotti ! »

Cette règle, qui s’applique déjà pour les sigles politiques, existe également déjà pour le président du bureau de vote. Or, celui-ci peut être remplacé par l’un de ses assesseurs, en cas de problème. Une incohérence qui justifiait l’amendement MoDem – ainsi présenté par son auteur, François Pupponi : « Nous proposons que l’ensemble des membres d’un bureau de vote soient tenus à la neutralité, y compris religieuse. » Sa proposition a pourtant fait scandale dans les travées du Palais-Bourbon : Marlène Schiappa, dont le parti est pourtant allié au MoDem, a notamment demandé aux députés de « ne pas alimenter une spirale de stigmatisation et de haine », dénonçant l’influence de Jordan Bardella sur cette initiative centriste. « Ce n’est pas un amendement Bardella ! », se défend le MoDem, refusant de se voir accusé « d’opportunisme haineux ». Le député LR Éric Ciotti rentre alors dans le cercle, et s’en prend sévèrement à Marlène Schiappa, moquant le « filet d’eau tiède » déversé par la Secrétaire d’État contre « l’islamisme et le terrorisme ». Se faisant, le député des Alpes-Maritimes s’est attiré les foudres de Marlène Schiappa : « Peut-être qu’avec plus de dames comme elle [NDLR : une « citoyenne engagée »] et moins de gens comme vous la démocratie s’en porterait mieux. » Face à la tension grandissante, la séance a même dû être suspendue.

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Femmes voilées dans un bureau de vote : Les députés s’écharpent sur la question des assesseures voilées. LREM défend le port du voile

    1. alauda

      Cela commence à bien faire la tolérance à sens unique. Se lever tôt pour tenir un bureau bénévolement n’a rien d’un exploit. Je l’ai fait deux fois et j’ai pris soin de m’habiller le plus sobrement possible.

      La prochaine fois, je vais arriver avec mon tee-shirt décoré de la scène la plus emblématique de la Chapelle Sixtine aussi et pourquoi pas une croix de bois de première communiante de 12 cm de haut…

      Et je vais voir quelle tête ils font au bureau ! Mais, je compte d’avance sur notre ministre pour me féliciter de m’être levée tôt, en cas de polémique nationale. Égalité oblige, n’est-ce pas ?

    2. robert davis

      Lrem milite pour toutes les formes de l’islamisation et le jour où il faudra fermer le cerqueil de la France je ne doute pas que les députés lrem seront tous ou ce qu’il en reste, heureux de le fermer! La France n’a pas besoin d’entreprises de pompes funèbres ou de fonctionnaires comptables ou autres mais d’un Charles Martel. Trop d’égalité, trop de tolérance et même de racialisme mènent à l’islamisation de ce pays. Même l’organisme humain rejette les corps étrangers pour se protéger et éviter la mort.

    3. alauda

      Aux dernières élections, j’ai vu passer une liste ouvertement communautariste. Le parti s’est pris un râteau au premier tour : moins de 0,5% dans ma région. Mais dans certains cantons de France, les scores montent à près de 5%… Et parmi leurs revendications : la remise en cause de la Loi de 2004 prohibant le port du hidjab à l’école…

      A l’indulgence angélique de gauche, rien ne m’est donc plus plaisant que d’opposer mes Indulgences à l’égard de Michaël Angelo… Qui pourrait me reprocher, un jour d’élection, de promouvoir le tourisme romain par le biais d’un illustre citoyen florentin ?

    4. dodou

      la macronie a pris une drôle de tannée aux dernieres elections ,et ce ,malgrés le vote des muses qu’ils défendent en vue des prochaines presidentielles ,et des sympathisants lrem, ,j’ose esperer qu’en 2022 ce sera paréil .sauf si les français sont assez C pour le reélire.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    441 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap