toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Calais : nuit d’affrontements entre 300 migrants armés de barre de fer et police, 31 CRS blessés. Les conserves alimentaires fournies par les associations utilisées comme projectiles


Calais : nuit d’affrontements entre 300 migrants armés de barre de fer et police, 31 CRS blessés. Les conserves alimentaires fournies par les associations utilisées comme projectiles

Voilà des mois qu’une telle violence n’avait pas éclaté à Calais (62) entre migrants et force de l’ordre. Dans la nuit de mardi 1er à mercredi 2 juin, 31 CRS ont été blessés lors d’affrontements avec des migrants après que ces derniers ont tenté de pénétrer illégalement dans le port de Calais, a indiqué au Figaro la préfecture du Pas-de-Calais, confirmant une information de France Bleu . Sept policiers ont fait l’objet d’un transport à l’hôpital.

Le Figaro


Quelques heures après la rixe à l’impasse Magnésia, blessant quatre migrants, d’autres affrontements ont éclaté. Les forces de l’ordre ont dû faire face à des centaines de migrants, armés de bâtons, cailloux, barre de fer, aux abords de la rocade portuaire, dans la zone des Dunes et près du port. Sept policiers ont été blessés.

[…]

Le point culminant des affrontements s’est déroulé vers 6 h 30 lorsque des centaines d’individus, 300 exilés armés de barre de fer et de bâtons selon plusieurs sources concordantes, à proximité du stade de l’Épopée, ont pris à partie des CRS. Des centaines de grenades lacrymogènes auraient été lancées pour tenter de disperser les individus. Entre-temps, une trentaine de migrants avaient tenté de s’introduire dans le port « avec des haches et des clubs de golf, selon le parquet de Boulogne-sur-Mer. Un Érythréen de 22 ans a été interpellé et placé en garde à vue ». Le calme est ensuite revenu peu avant 7 heures.

Lors de ces heures d’affrontements, une trentaine de CRS auraient été contusionnés, sept blessés et hospitalisés. L’un d’eux plus gravement. Une situation « inacceptable pour Manuel Vanoeteghem, adjoint au délégué régional d’Alliance Police nationale CRS. On est écœuré, indigné. Le problème migratoire évolue avec les beaux jours et on fait face à des migrants violents, qui n’hésitent plus à venir armés pour blesser les collègues gravement  ». Plusieurs véhicules ont aussi été endommagés.

[…]

La Voix du Nord

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Calais : nuit d’affrontements entre 300 migrants armés de barre de fer et police, 31 CRS blessés. Les conserves alimentaires fournies par les associations utilisées comme projectiles

    1. Pinhas

      Rien à tirer de ces sauvages vivant avec 600 ans de retard .

      On était comme eux il y a 600 ans .

      Il faut très vite les replacer avec ceux de leur époque , de la où ils viennent .

      Comme je l’ai déjà écrit , on peut les aider en allant chez eux mais les assister ici est une ânerie et une mascarade .

      On le voit bien ,ces gens ne sont pas bien en France ni en Europe . Pourquoi les laisser souffrir plus longtemps .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    111 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap