toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Avortement : les évêques catholiques américains veulent priver Joe Biden de communion


Avortement : les évêques catholiques américains veulent priver Joe Biden de communion

La conférence des évêques catholiques américaine (USCCB) a voté un texte qui pourrait priver de communion le président américain, officiellement favorable à l’interruption volontaire de grossesse.

Au nom de la « cohérence eucharistique ». Aux Etats-Unis, les personnalités politiques pro-avortement pourraient bien se voir priver de communion afin d’éviter une « contradiction ». C’est ce que préconisent les évêques catholiques américains (USCCB). Lors d’une conférence vendredi 18 juin, ils ont voté la mise en place d’un texte, ayant pour but de réserver la communion à ceux qui suivent la doctrine de l’Eglise catholique en matière d’avortement, relaie CNews vendredi 18 juin. Au total, 168 religieux ont voté en faveur de cette mesure contre 55 qui y sont opposés.

Le Vatican est contre

De ce fait, il se pourrait que le président des Etats-Unis, Joe Biden, ne puisse pas recevoir sa communion, étant donné qu’il est officiellement favorable à l’avortement. Comme le relate CNews, l’évêque Kevin Rhoades aurait indiqué ne « pas pouvoir répondre » lorsqu’il lui a été interrogé sur la possible communion du chef de l’Etat – le deuxième président catholique de l’histoire américaine après John Kennedy.

Néanmoins, le choix des évêques est loin d’être acté puisque le résultat de ce vote devra être validé par le Vatican. Et, le pape François serait contre cette initiative, relate CNews. En effet, peu de temps avant le vote, un proche du souverain pontife aurait réclamé de la part des évêques de ne pas utiliser la communion comme « une arme politique ». Début juin, le pape François aurait aussi donné un indice sur son choix. Il avait estimé que l’eucharistie « n’est pas la récompense des saints, mais le pain des pécheurs ».

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Avortement : les évêques catholiques américains veulent priver Joe Biden de communion

    1. alauda

      Bon nombre d’épouses romaines sont connues par leur nom, depuis l’Antiquité. Mais on cherchera vainement celui de la concubine du grand Augustin, évêque d’Hippone, lui-même, à qui elle avait donné un fils, Adéodat. L’évêque a pris en charge « l’enfant du péché », faisant de lui un moine qui n’a pas passé l’âge de 20 ans, pour une raison non mentionnée dans ses Confessions.

      Au cours de l’histoire, un certain nombre d’évêques européens ont eu une vie sexuelle. Combien ont reconnu leur progéniture ? On en connaît au moins un, parmi les papes, qui a assumé officiellement sa descendance. Le 214e pontifex, sur lequel on a dit pis que pendre, mais un père qui s’est au moins occupé de ses gosses.

      Dans le passé, ils ne savaient tellement pas quoi faire des enfants morts-nés (donc sans baptême) qu’ils ont inventé un no-man’s land théologique, limbum puerorum, remis en question seulement en 2007…

    2. RODRIGUE

      Ils ont raison, les pro-avortements ne méritent pas de recevoir la Sainte Eucharistie ! Etre complice de criminels qui pratiquent des avortements fait de vous un complice donc un criminel !
      On ne donne pas la Sainte Eucharistie à un criminel sauf si devant Dieu, il confesse son pêcher, que son repentir et sincère et que jamais il ne recommencera, à ce moment là, cela devient envisageable mais c’est Dieu qui choisit.

    3. alauda

      Quand la loi Veil est passée en France, toute publicité pour les contraceptifs était prohibée.
      Les hommes qui se prennent pour D. et qui jugent, ça me fait bondir…

      Les guerres, en matière de limitation des naissances, ne sont pas reste. Et qui fait les guerres ? Pourquoi on ne parle jamais du repentir dans ce cas-là ?

      Une erreur dans une vie de femme peut arriver. Et alors ? Et les hommes ne font pas d’erreurs, eux, c’est bien connu… même quand ils ont des enfants ou des morts dans leurs placards !

      Croissez et multipliez, c’était très bien il y a 3000 ans, quand il y avait de la place.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    131 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap