toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Mais pourquoi les Israéliens ne se laissent-ils pas tuer sans se défendre ? La fureur anti-israélienne en Occident s’est intensifiée à un degré extraordinaire


Mais pourquoi les Israéliens ne se laissent-ils pas tuer sans se défendre ? La fureur anti-israélienne en Occident s’est intensifiée à un degré extraordinaire

Le dégoût du monde entier pour Israël prend une tournure encore plus sombre.

Il y a deux semaines, les forces turques ont lancé un assaut militaire dans la région de Duhok, au Kurdistan irakien. Les villageois ont été contraints de « fuir par la terreur » devant une pluie de bombes. Ce n’était que le dernier bombardement des Kurdes assiégés par la Turquie, membre de l’OTAN et alliée occidentale. Il n’y a pas eu de tendance en ligne. Il n’y a pas eu de protestations bruyantes à Londres ou à New York. Les Turcs n’ont pas été décrits dans les cercles d’influence comme des tueurs fous et assoiffés de sang. Les tweetos n’ont pas rêvé à voix haute de Turcs brûlant en enfer. The Onion n’a pas fait de satire sur le fait que les soldats turcs adorent tuer des enfants. Non, l’attaque de Duhok est passée pratiquement inaperçue.

Mais quand Israël s’engage dans une action militaire, c’est une autre histoire. Toujours. A chaque fois. La fureur anti-israélienne en Occident s’est intensifiée à un degré extraordinaire suite à l’escalade de la violence au Moyen-Orient ces derniers jours. Les protestations ont été instantanées et incendiaires. Des drapeaux israéliens ont été brûlés dans les rues de Londres. Les réseaux sociaux ont été inondés de condamnations. Un soldat de l’armée israélienne raconte l’histoire poignante et héroïque de la mort d’un enfant de 8 mois », a tweeté The Onion, avec des dizaines de milliers de likes. Israël doit être boycotté, isolé, rejeté de la communauté internationale, ont crié les gauchistes. Les politiciens occidentaux, dont Keir Starmer, se sont empressés de porter un jugement. « Quelle est la différence ? », disait une pancarte lors d’une marche à Washington, DC, montrant le drapeau israélien à côté du drapeau nazi. Les Juifs sont les Nazis maintenant, vous voyez. Ironique, n’est-ce pas ?

C’est la question à laquelle les militants anti-Israël n’ont jamais pu répondre : pourquoi traitent-ils Israël si différemment de toutes les autres nations sur Terre ? Pourquoi est-ce que l’on a envie de tuer des enfants quand Israël entreprend une action militaire, mais pas quand la Turquie ou l’Inde le font ? Pourquoi devons-nous nous précipiter dans les rues pour mettre le feu au drapeau israélien mais jamais au drapeau saoudien, malgré la guerre inadmissible de l’Arabie saoudite au Yémen ? Pourquoi est-ce seulement « mal » ou au pire « horrible » quand la Grande-Bretagne ou l’Amérique larguent des bombes au Moyen-Orient, mais du nazisme quand Israël tire des missiles sur Gaza ? Pourquoi vous contentez-vous de vous opposer à l’action militaire de certains États mais que vous détestez Israël, viscéralement, publiquement, bruyamment ?

Le jugement et le traitement d’Israël selon un double standard est l’une des facettes les plus inquiétantes de la politique mondiale du 21ème siècle. Ce double standard est apparu de manière flagrante ces derniers jours. Israël est maintenant le seul pays sur Terre dont on attend qu’il se laisse attaquer. Qu’il reste assis et ne fasse rien pendant que ses citoyens sont bombardés de pierres ou de roquettes. Comment expliquer autrement le refus de tant de personnes de placer les événements actuels dans un quelconque contexte, y compris celui d’un mouvement islamiste ouvertement antisémite – le Hamas – qui tire des centaines de missiles sur des zones civiles en Israël ? Dans ce contexte, se déchaîner uniquement contre Israël, maudire son peuple et brûler son drapeau parce qu’il a envoyé des missiles pour détruire les positions de tir du Hamas à Gaza, revient essentiellement à dire : « Pourquoi les Israéliens ne se laissent-ils pas tuer ? ».

On ne s’attendrait pas à ce qu’une autre nation ne réagisse pas à un désordre interne – les partisans du Hamas ont déclenché des émeutes dans certains quartiers de Jérusalem et autour de la mosquée Al-Aqsa – ou à une attaque étrangère. Imaginez que l’île de Wight abrite un mouvement dont la constitution fondatrice exprime un dégoût pour tous les Britanniques de souche et qui tire régulièrement des centaines de missiles sur le Sussex, le Kent et le Hampshire. L’armée britannique ne réagirait-elle pas ? Bien sûr qu’elle le ferait. Mais la diabolisation d’Israël par les Occidentaux est maintenant si aiguë qu’on attend d’Israël qu’il encaisse les assauts militaires des islamistes radicaux dans son sud. Pour les activistes occidentaux qui trouvent l’existence même d’Israël odieuse, tout effort d’Israël pour protéger ses frontières ou ses citoyens est un affront à la paix et à la décence mondiales. Ils ne peuvent pas comprendre pourquoi Israël ne se déteste pas autant qu’ils le détestent, et ne se laissera donc pas punir par ses justes ennemis. Comment osez-vous vivre ?

En ce qui concerne Israël-Palestine, le contexte local est toujours écrasé par le récit et les préjugés des observateurs occidentaux. Ainsi, la violence actuelle est considérée comme découlant du « nettoyage ethnique » par Israël du quartier arabe de Sheikh Jarrah à Jérusalem-Est. La dernière crise israélo-palestinienne concerne le nettoyage ethnique », a déclaré MSNBC. Premièrement, les événements de Sheikh Jarrah, bien qu’ils soient indubitablement pénibles et désagréables, sont plus complexes que ne l’admettent de nombreux observateurs. Ensuite, et surtout, la description des tensions actuelles comme une bataille entre un Israël expansif et une communauté palestinienne assiégée néglige le conflit intra-palestinien qui se joue actuellement.

L’instabilité actuelle découle en grande partie de l’annonce faite par Mahmoud Abbas, il y a deux semaines, de l’annulation des élections en Cisjordanie. Abbas est le chef du Fatah et le président palestinien. Il est président depuis 2005. Son mandat était censé durer quatre ans, mais il a duré 16 ans. La démocratie a disparu dans les Territoires palestiniens. Comme le souligne un rapport, aucun Palestinien de moins de 34 ans n’a jamais pris part à des élections nationales. M. Abbas a déclaré que sa dernière annulation des élections était due aux désaccords sur Jérusalem-Est, mais beaucoup soupçonnent que sa véritable préoccupation est que le Hamas batte le Fatah et en vienne à dominer à la fois Gaza et la Cisjordanie. Les actions récentes du Hamas ont été principalement une réponse à Abbas et une tentative de positionner le Hamas comme le véritable représentant des Palestiniens contre Israël.

Et en cela, le Hamas a été pleinement et stupidement aidé par les obsessionnels anti-israéliens de l’Occident. L’hyper-moralisation des tensions actuelles par les Occidentaux, leur représentation du conflit comme une histoire en noir et blanc opposant le méchant Israël aux courageux défenseurs des Arabes de Jérusalem-Est, a énormément profité au Hamas dans son conflit de légitimité intra-palestinien avec le Fatah. Le lobby naïf anti-israélien contribue stupidement à élever une organisation islamiste radicale au rang de leader de tous les Palestiniens. En effet, certains militants anti-Israël se rallient même au répugnant slogan du Hamas « De la rivière à la mer, la Palestine sera libre », qui est essentiellement un appel à rayer Israël de la carte. Il s’agit là d’une consommation infâme du mariage impie entre la gauche occidentale et l’islam radical.

Voilà l’ironie des commentaires et de l’activisme anti-israéliens au 21e siècle : ils ont la forme de l’anti-impérialisme mais le fond de l’impérialisme. Voyez comment les militants qualifient Israël d' »État voyou », empruntant le langage de l’impérialisme occidental moderne. Observez comment ils appellent les puissances occidentales à isoler et à châtier Israël et à appliquer des sanctions à son encontre. Ou voyez comment, dans sa forme la plus extrême, l’activisme anti-israélien promeut une caricature raciale des Israéliens comme étant assoiffés de sang, comme étant uniquement dangereux, comme étant une menace très particulière pour la paix mondiale. Le sentiment anti-israélien adopte les postures de la libération nationale du 20ème siècle tout en poussant en fait un programme de chauvinisme occidental qui considère Israël comme un état clairement problématique qui a besoin de notre punition vertueuse.

Il n’y a rien de positif dans le dénigrement contemporain d’Israël. Dans sa naïveté, elle favorise la montée du Hamas. Dans son arrogance, il donne à l’Occident le pouvoir de déterminer le destin du Moyen-Orient. Tout cela ne fait qu’attiser les conflits et la haine pour l’avenir.

Brendan O’Neill

Cet article a été initialement publié (en anglais) sur le site Spiked

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “Mais pourquoi les Israéliens ne se laissent-ils pas tuer sans se défendre ? La fureur anti-israélienne en Occident s’est intensifiée à un degré extraordinaire

    1. Slam

      Brillante analyse.
      L’islam est en guerre contre les autres religions et en particulier contre les juifs.
      La haine sous-jacente du juif exacerbée par la peur des occidentaux devant la montée en puissance des islamistes dans leurs propres pays explique en partir les réactions occidentales.
      Le manque de fermeté des gouvernements israéliens fait le reste.

    2. Robert Davis

      A mon avis la raison de cette obsession de la gauche à vouloir faire passer Israel pour un pays nazi est QUE LAGAUCHE SAIT TRES BIEN QUE LE NAZISME C EST LE SOCIALISME ALORS QU ILS VEULENT FAIRE PASSER LE NATIONALISME POUR DU NAZISME. Chaque fois que les nazis montrent que c’est bien LE SOCIALISME QUI EST DU NAZISME LA GAUCHE CRIE A TUE TETE LE CONTRAIRE CROYANT NOYER LE POISSON DANS L EAU.

    3. Jean-Francois Morf

      La législation assassine Sharia doit être totalement interdite, et les admirateurs du voleur assassin Mahomet doivent tous être déclarés persona non grata. ASAP.

    4. Robert Davis

      Slam : ce n’est pas les occidentaux qui ont peur mais les gauchistes qui ont peur que l’on comprenne que c’est le socialisme qui amène le nazisme car le socialisme c’est du VOL, de la paranoia, de l’envie prête à se transformer en meurtre et comme les merdias sont aux mains de la gauche, celle-ci crie à tue-tête contre Israel pour cacher cette vérité qui est plus importante que le conflit du M.O. qui n’est qu’un conflit local alors que le socialisme englobe toute la planète. C’est aussi simple que ça!

    5. Robert Davis

      Si mon commentaire est bloqué je le répèterai car je veux asolumment qu’on comprenne que SOCIALISME = NAZISME ET QUE C EST CELA QUE LES MERDIAS VEULENT CACHER EN TAPANT CONTINUELLEMENT SUR ISRAEL

    6. Robert Davis

      SOCIALISME = NAZISME les merdias n’arriveront pas à cacher cela plus longtemps en faisant tout ce tapage contre Israel.

    7. Robert Davis

      Slam: ce sont moins les gouvernants occidentaux à part macron qui sont contre Israel mais les merdias de gauche qui ameutent le monde chaque fois qu’ils se rendent compte que le fait que les socialistes soutiennent les falestiniens à mort, ils démontrent que c’et bien le socialisme qui est du nazisme et non le nationalisme comme ils voudraient nous le faire croire.

    8. Robert Davis

      Comme par hasard je suis averti par microsoft qu’il y a une attaque virale contre mon ordinateur! CE SONT LES MERDIAS QUI VEULENT CACHER QUE SOCIALISME=NAZISME PLUS QUE LES GOUVERNANTS A L EXCEPTION DE MACRON QUI EST AUSSI VIRULENT QUE LES MERDIAS.Les crétins des merdias et macron sont transparants.

    9. Ilan S.

      Je crois qu’il faut partager les réactions occidentales eu deux. Ceux qui vouent aux gémonies les Israéliens ou les Juifs (les slogans en Angleterre, en Allemagne et en France sont : Mort aux Juifs), c’est-à-dire les primaires : les Arabes, les islamo-gauchistes, les collabos, enfin toute la racaille anti-juive, qui comprend également l’extrême-droite antisémite ; et les élites, intellectuelle et politique, qui connaissent la vérité sur les agresseurs et les agressés, mais qui poursuivent leur politique pro-arabe et qui ont peur de leur propre population musulmane, plus de 55 millions de musulmans en Europe, je comprends que ça fasse peur ! Cela fait depuis 1973 que cela dure, rappelez-vous d’Eurabia, et il n’y a aucune raison que cela change.

    10. maujo

      __________ Juif tu es terroriste !
      À pas vouloir mourir, Juif tu es terroriste !
      Viens ce n’est qu’une hache, un poignard, un couteau,
      Allez ne bouge pas, je suis un humaniste,
      Pour l’amour de l’islam je dois avoir ta peau.
      .
      Quoi Juif tu te défends ? C’est vraiment incroyable !
      Mais laisse-toi tuer, range ton pistolet !
      Je ne sais qu’égorger, tu es abominable,
      Macron te l’a dit « c’est disproportionné ! »
      .
      Faut vraiment être fou quand je suis raisonnable !
      Toi tu oses la vie quand je prône la mort ?
      Juif tu es terroriste et la presse t’accable
      À pas vouloir mourir ! Tu es vraiment en tort !
      .
      Tu es un insoumis, et de ma lisse lame,
      Au nom de mon coran, au nom de mon islam,
      Tu dois m’abandonner et ton corps et ton âme,
      Hier à la mosquée me l’a dit mon imam !
      .
      Toi comme les Chrétiens tu es un infidèle,
      Il me faut vous tuer pour qu’enfin seul j’existe !
      Mais toi Juif en premier, car tu mets trop de zèle
      Dans ta sainte Torah, tu n’es qu’un terroriste

      Jeudi 15 Octobre 2015
      Charly Chalom Lellouche

      PS j’ai changé Obama par Macron

    11. Cequejepense

      La preuve qu’ Israël est en guerre contre l’antisémitisme mondial et contre non seulement Gaza mais contre le monde islamique qui ne sont guère différents des antisémites . Voilà à quoi sertl argent que vous octroyés aux terroristes .de ce fait vous êtes responsables de financer ces conflits répétitifs qui causent la mort d innocents

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    104 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap