toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Déconstruire l’histoire de France ? Macron continue d’alimenter par ses propos récurrents contre la France le ressentiment et la haine contre l’identité française


Déconstruire l’histoire de France ? Macron continue d’alimenter par ses propos récurrents contre la France le ressentiment et la haine contre l’identité française

Peut-on trouver dans le monde pays aussi généreux que la France en matière de droits et de libertés, les mêmes pour tous ? Cela n’empêche pas notre président de donner des gages aux déconstructeurs de l’identité française, quand il répond à la télévision américaine.


Dernier exemple du « en même temps » macronien : le chef de l’État se déplace à Montpellier pour prétendre se soucier de l’insécurité (entérinant par là une réalité que son propre ministre de la Justice juge fantasmée), tout en continuant d’alimenter par ses propos récurrents contre la France le ressentiment et la haine qui motivent de nombreux délinquants.

Il s’agit donc de « mettre plus de bleu sur le terrain » pour lutter contre des violences que son discours nourrit : le pyromane Macron se veut pompier ! On aura bien compris qu’à un an de l’élection présidentielle, Emmanuel Macron distribue des os à ronger à « cellezéceux » dont les voix sont bonnes à prendre : un couplet intransigeant sur le renforcement de l’autorité pour complaire à la droite, et un autre couplet, quasi simultané, sur les nombreuses fautes commises par la France, aujourd’hui comme hier, pour tenter de séduire une partie de la gauche et des populations issues de l’immigration…

Une campagne cynique

Si on crédite cet homme de quelque intelligence, on ne peut mettre son incohérence que sur le compte du cynisme et de l’opportunisme électoralistes. Ce n’est pas le sort de la France qui l’intéresse, c’est le sien : ses gesticulations contre la délinquance sont bien trop tardives dans son mandat pour paraître sincères et dépourvues de calculs de basse politique. S’il est sur le terrain de la sécurité depuis peu, c’est que les sondages s’accordent à y voir un enjeu majeur de la future élection.

Les élites politiques, tellement soucieuses de « faire société », doivent savoir que la cohésion nationale n’est possible que par l’adhésion à une histoire commune

Où est la vérité d’Emmanuel Macron ? Elle est selon moi dans toutes les petites phrases distillées ici ou là, qui le révèlent comme une incarnation du mondialisme multiculturaliste – le « young global leader » célébré à Davos, après son élection. Il est avant tout un agent de la disparition des nations, avec ce que cela implique d’ancrage affectif dans une terre et une histoire : c’est pourquoi il s’emploie avec un zèle permanent à discréditer le passé de la France, à mettre en lumière ce qu’il dit être son racisme et ses pratiques discriminantes, à rendre ce pays – qui ne mérite pas une telle ignominie – littéralement détestable !

Certaines de ses interventions n’ont rien à envier aux discours les plus décomplexés des mouvements décoloniaux et indigénistes : la colonisation est « un crime contre l’humanité », assimilable par le choix des termes au génocide contre les juifs, la culture française n’existe pas, les problèmes des banlieues ne peuvent être réglés par des « mâles blancs », les discriminations et le racisme empêchent la diversité de s’élever dans la société en lui barrant l’accès aux meilleures écoles…

Non content de vanter sur le média Brut les plateformes ouvertes pour dénoncer les innombrables discriminations subies par la diversité, Macron veut aussi encourager la discrimination positive : le nouvel Institut du service public veillera à tuer le scandaleux élitisme de l’ENA, imitant en cela les Instituts d’études politiques, précurseurs en la matière par la suppression de l’épreuve de culture générale, jugée discriminante, et par l’ouverture de concours réservés à des jeunes gens socialement défavorisés (instaurant par là la présence de quotas). Il faut également, suivant la nouvelle logique militante, « déconstruire notre propre histoire » : c’est précisément ce qu’a préconisé, pour nous « débarrasser du racisme », et en anglais dans le texte, Emmanuel Macron ce 18 avril sur CBS ! Le 14 juin dernier, lors d’une allocution télévisée, ce même Macron déclarait avec vigueur que « la République n’effacera aucune trace de son histoire » et « ne déboulonnera pas de statues ».

Mais revenons sur le « racisme » de la France, dont le chef de l’État fait un présupposé – qui échappe miraculeusement à toute déconstruction. La France est esclavagiste et colonisatrice : il suffit pourtant de se pencher sur l’histoire du monde pour constater que la pratique….

La suite sur Causeur

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “Déconstruire l’histoire de France ? Macron continue d’alimenter par ses propos récurrents contre la France le ressentiment et la haine contre l’identité française

    1. Jean

      Déconstruire l’histoire de FRANCE ? ce sont les images de NOTRE DAME DE PARIS qui me reviennent, très bizarre

    2. herve

      Bizarre bizarre, dans une scene entre louis Jouvet et Michel Simon, ce dernier disait a Jouvet, « je vous assure, vous avez dit bizarre, bizarre » lequel a repondu
      « moi j’aurai dit bizarre bizarre, comme c’est bizarre » Ces grands acteurs ont disparus et non jamais ete replaces. la merde qu’on veut nous faire avaler, comme par exemple omarde sy, c’est l’indigestion assuree.

    3. herve

      En ce qui concerne l’incendie, vu que les medias se sont precipites pour declarer qu’il s’agissait d’un « accident » nul n’etait besoin de s’appeler Jeremy
      pour savoir que c’etait criminel. Macrone ayant donner des instructions pour qu’il en soit ainsi. Comme les veaux mordent a l’amecon, tout va bien pour les prochaines elections.

    4. Pinhas

      Il faut être demeuré où collabo pour penser un instant que Notre Dame a brulé comme un vulgaire cajot.
      Des tests avec des chalumaux sur des poutres du même type ont été réalisés .
      Des bonbonnes de gaz ne sont pas venues à bout et à mettre le feu .

    5. Slam

      Macron devrait se présenter aux prochaines élections en Algérie, lui qui a visiblement honte d’être Français, lui qui fait tout ce qu’il peut pour détruire le pays et qui donne la France à la racaille islamiste.

    6. Jacques B.

      Macron, le pompier pyromane
      Tel est le sous-tire de l’article original de Causeur.

      Cet individu me fait penser depuis le début à Néron, l’empereur romain psychopathe, qui jouait de la lyre en regardant Rome brûler.
      Quoi d’étonnant, puisque cet individu est le champion du « en même temps » ? En même temps il allume le feu et souffle sur les braises, et il passe la lance à incendie. Et bien sûr il se fera passer pour le sauveur. Il serait temps que les Français ouvrent les yeux et s’aperçoivent qu’ils ont mis à leur tête un dangereux psychopathe.

    7. Robert Davis

      macron est un incendiaire tout court, il est incapable d’eteindre le feu qu’il a si bien allumé que même après lui on aura bcp de mal à l’eteindre car il a pris le soin de rendre l’incendie quasi impossible à éteindre. Et justement ce sera aux généraux à l’éteindre cet incendie d’où la haine qu’il leur voue. Il sait que ce sont eux qui devront défaire ce qu’il a fait.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    74 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap