toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Iran jure « vengeance » en accusant Israël d’avoir mené une cyberattaque contre l’installation nucléaire de Natanz


L’Iran jure « vengeance » en accusant Israël d’avoir mené une cyberattaque contre l’installation nucléaire de Natanz

L’installation d’enrichissement nucléaire iranienne de Natanz frappée par une cyberattaque présumée. Le ministre des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif accuse Israël : Il a déclaré qu’Israël voulait se « venger » des progrès réalisés par Téhéran dans les pourparlers avec les États-Unis. Mohammad Javad Zarif a averti que l’Iran allait « se venger » d’Israël.

Le ministre iranien des Affaires étrangères a blâmé Israël pour ce que Téhéran a appelé une «attaque terroriste» contre l’une de ses installations nucléaires et a juré de «se venger». 

Mohammad Javad Zarif a accusé Israël de viser l’installation d’enrichissement nucléaire de Natanz pour se venger des mesures prises par l’Iran pour faire lever les sanctions américaines.

« Les sionistes veulent se venger à cause de nos progrès dans la manière de lever les sanctions … ils ont déclaré publiquement qu’ils ne le permettraient pas. Mais nous prendrons notre revanche sur les sionistes », a-t-il dit.

Saeed Khatibzadeh, un porte-parole du ministère des Affaires étrangères, a ajouté plus tard qu’Israël était «bien sûr» derrière l’attaque et a réitéré la menace de «vengeance… en temps voulu».  

Natanz a été touché par une cyberattaque juste un jour après que Téhéran y a dévoilé de nouvelles centrifugeuses d’enrichissement d’uranium.

L'installation d'enrichissement nucléaire iranienne de Natanz a été touchée par une cyberattaque présumée le lendemain du jour où Téhéran y a dévoilé des centrifugeuses avancées

L’installation d’enrichissement nucléaire iranienne de Natanz a été touchée par une cyberattaque présumée le lendemain du jour où Téhéran y a dévoilé des centrifugeuses avancées 

Le ministre des Affaires étrangères Mohammed Javad Zarif a accusé Israël d'avoir mené l'attaque, tout en jurant de se venger

Le ministre des Affaires étrangères Mohammed Javad Zarif a accusé Israël d’avoir mené l’attaque, tout en jurant de se venger

Les centrifugeuses sont utilisées dans le cadre du processus pour créer de l’uranium enrichi, qui peut être utilisé pour fabriquer du combustible de réacteur, mais peut également être utilisé pour créer des armes nucléaires. 

L’organisation iranienne de l’énergie atomique a déclaré dimanche que l’installation de Natanz avait été touchée par un acte terroriste, quelques heures après avoir déclaré qu’un « accident » avait provoqué une panne de courant là-bas. 

Ali Akbar Salehi, le chef de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique (IAEO), a condamné un acte «  futile  », tout en exhortant la communauté internationale à « affronter ce terrorisme antinucléaire », dans un communiqué diffusé par la télévision d’État.

L’attaque a été menée par « des opposants au progrès industriel et politique du pays, qui visent à empêcher le développement d’une industrie nucléaire florissante », a-t-il déclaré, sans préciser quel pays ou quelle entité pourrait être à l’origine du prétendu sabotage.

Le porte-parole de l’IAEO, Behrouz Kamalvandi, avait précédemment signalé un accident dans l’installation d’enrichissement causé par une «panne de courant». 

Personne n’a été blessé et il n’y a pas eu de rejet radioactif, a rapporté l’agence de presse officielle Fars, citant le porte-parole.

Kamalvandi a déclaré qu’il y avait eu «un accident dans une partie du circuit électrique de l’installation d’enrichissement» au complexe de Natanz près de Téhéran.

« Les causes de l’accident font l’objet d’une enquête et plus de détails seront publiés plus tard », a-t-il ajouté, avant la déclaration ultérieure du chef de l’agence.

Il n’a pas précisé si l’électricité était coupée uniquement dans l’installation d’enrichissement ou dans d’autres installations du site.

Malek Chariati, porte-parole de la commission de l’énergie du parlement iranien, s’est adressé à Twitter pour alléguer un sabotage. 

© Moshé Anielewicz pour Europe Israël News

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “L’Iran jure « vengeance » en accusant Israël d’avoir mené une cyberattaque contre l’installation nucléaire de Natanz

    1. doudou

      israel sait tres bien ce qu’il fait en faisant cette ciber attaque,car ces pourris d’iraniens veulent fabriquer l’arme nucleaire pour le derruire mais avec l’aide de D,ils ne réussiront jamais.

    2. M.LC de la Blanchère

      C’est encore trop gentil que ces bons hackers qui ont pris cette decision indispensable se soient arrétés en si bon chemin le mieux serait de tout griller avec une grosse EMP qui de tiut facon viendra FATALEMENT ..

      avis aux amateurs – mais c’est tres tres difficile de blinder des installations
      et il y a un type d’onde qui traversent TOUT ….
      Pourquoi affifmer sans preuve que c’est les israeliens il ont aussi des tas d’autres ennemis du a leur detestable regime …

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    151 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap