toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les deux tiers des Britanniques pensent que le succès du déploiement du vaccin au Royaume-Uni est dû au Brexit et que l’UE, incapable de vacciner, a été « hostile » au Royaume-Uni


Les deux tiers des Britanniques pensent que le succès du déploiement du vaccin au Royaume-Uni est dû au Brexit et que l’UE, incapable de vacciner, a été « hostile » au Royaume-Uni

Quelque 62% des personnes interrogées pensent que le Brexit a contribué à la vitesse du programme britannique. 67% pensent que l’UE a été « hostile » au Royaume-Uni pendant la période de vaccination. 54%  en faveur de rester en dehors de l’UE s’il y avait un vote d’adhésion demain.

Près des deux tiers des Britanniques pensent que le succès du vaccin britannique a été facilité par le Brexit, selon un nouveau sondage publié aujourd’hui qui montre une colère généralisée contre l’UE.

Environ 62% des personnes interrogées estiment que le Brexit a aidé le programme vaccinal de Boris Johnson qui a vu plus de 30 millions de personnes en Grande-Bretagne vaccinées, bien avant les chiffres sur le continent.

Et encore plus, 67% pensent que l’UE a été «hostile» envers le Royaume-Uni pendant la période de vaccination, avec seulement 11% pensant que le bloc s’est comporté comme un allié.

Le sondage, réalisé par JL Partners pour Bloomberg, a également révélé une division 54-46 en faveur de rester en dehors de l’UE si un référendum sur la réintégration avait lieu demain. 

Cela vient après qu’une énorme dispute sur la disponibilité des vaccins AstraZeneca a englouti l’UE et la Grande-Bretagne au cours des premiers mois de l’année, Bruxelles menaçant de bloquer les exportations du vaccin AZ.

Cela vient maintenant que des personnes dans la quarantaine seront invitées à se faire vacciner contre le Covid-19 à partir de demain après que le gouvernement ait atteint son objectif de vacciner les groupes prioritaires.

On s’attend à ce que les personnes à la fin de la quarantaine reçoivent leurs vaccins en premier alors que la prochaine phase du déploiement débutera après une « journée record » pour les deuxièmes doses d’hier, avec des chiffres montrant 475230 vaccinations au cours des 24 heures précédentes.

Les ministres avaient promis aux 32 millions de plus de 50 ans et aux personnes atteintes de maladies chroniques de se voir offrir des coups d’ici le 15 avril – un objectif qu’ils devraient atteindre deux jours plus tôt, ce qui permettrait aux plus jeunes d’être piégés.

Les scientifiques réfléchissent même à l’opportunité d’offrir des jabs prioritaires aux voyageurs réguliers qui sont exemptés des règles de quarantaine, avec des diplomates, des footballeurs de Premier League et des transporteurs parmi ceux qui devraient éventuellement être vaccinés avant le calendrier.

En revanche, l’Europe est au milieu d’une troisième vague de cas, situation exacerbée par la lenteur de son programme de vaccination.

Début avril, le déploiement des vaccins en Europe a été condamné pour sa «lenteur inacceptable» et blâmé pour «prolonger la pandémie» par l’Organisation mondiale de la santé.

« Les vaccins représentent notre meilleur moyen de sortir de cette pandémie … Cependant, le déploiement de ces vaccins est d’une lenteur inacceptable » et « prolonge la pandémie », a déclaré à l’époque le directeur de l’OMS pour l’Europe, Hans Kluge.

Il a ajouté que l’épidémie en Europe était « plus inquiétante que ce que nous avons vu depuis plusieurs mois  » et a exhorté les dirigeants à accélérer le processus en accélérant la fabrication, en réduisant les obstacles à l’administration des vaccins et en « utilisant chaque flacon que nous avons en stock, maintenant. »

Source Dailymail

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    78 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap