toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La tribune des généraux, signée par plus de 2000 militaires, demandant de mettre fin au saccage de la France: la macronie promet “des sanctions”


La tribune des généraux, signée par plus de 2000 militaires, demandant de mettre fin au saccage de la France: la macronie promet “des sanctions”

La ministre des Armées n’a que peu goûté la tribune dénonçant le « délitement » du pays et appelant à « soutenir les politiques » qui œuvreront contre.

Florence Parly tape du poing sur table : la ministre des Armées exige des sanctions contre les militaires signataires d’une tribune dénonçant le « délitement » de la France et se disant prêts à « soutenir les politiques » qui œuvreront contre. « Pour ce qui concerne les militaires qui ont enfreint le devoir de réserve, bien entendu, des sanctions sont prévues, et j’ai donc demandé, pour ceux qui seraient parmi les signataires signalés, des militaires d’active, au chef d’état-major d’appliquer les règles qui sont prévues dans le statut des militaires, c’est-à-dire des sanctions », a-t-elle déclaré lundi 26 avril 2021 sur la radio France Info.

« Ce sont des actions qui sont inacceptables », a martelé Florence Parly après avoir déjà fustigé dimanche une « tribune irresponsable ». Pour les militaires retraités signataires, également « astreints à un devoir de réserve », des sanctions sont aussi possibles, a-t-elle relevé. Elle a rappelé le cas du général Christian Piquemal, ancien patron de la Légion étrangère et également signataire de la tribune, qui avait été radié en 2016 des cadres de l’armée pour avoir participé à une manifestation interdite contre les migrants à Calais.

La tribune, publiée par Valeurs actuelles le 21 avril et signée par « une vingtaine de généraux, une centaine de haut gradés et plus d’un millier d’autres militaires », appelle le président Emmanuel Macron à défendre le patriotisme. Ces militaires dénoncent le « délitement » qui frappe selon eux la patrie et se disent « disposés à soutenir les politiques qui prendront en considération la sauvegarde de la nation ».

Au micro de franceinfo, le lendemain, elle est allée encore plus loin, annonçant que « le recensement » des militaires signataires « est en cours » et que « les sanctions tomberont » si certains sont encore en exercice. La ministre a également évoqué une « insulte jetée à la figure de milliers de militaires ». Sur Twitter, Florence Parly avait déjà qualifié cette tribune d’ « irresponsable » et rappelé que les « deux principes immuables (guidant) l’action des militaires vis-à-vis du politique (étaient) la neutralité et la loyauté ». Dans sa lancée, la ministre s’en était aussi prise à Marine Le Pen en affirmant que ses propos reflétaient « une méconnaissance grave de l’institution militaire ».

Opposition et gouvernement indignés

La prise de parole de Florence Parly faisait notamment suite aux vives réactions des politiques de gauche après la parution de cette tribune, et qui s’indignaient de l’absence de réaction du gouvernement. « L’appel des militaires (en retraite) factieux, diffusé par l’hebdo d’extrême droite Valeurs Actuelles et soutenu par Marine Le Pen reste sans réaction de #Macron. (…) J’en appelle à tous : personnalités, partis, associations et syndicats. Il est plus que temps de réagir ! » avait posté Jean-Luc Mélenchon sur son compte Twitter.

Invitée de franceinfo ce lundi, la ministre déléguée chargée de l’Industrie Agnès Pannier-Runacher a, elle, condamné « sans réserve cette tribune d’un quarteron de généraux en charentaises qui appellent au soulèvement »« 60 ans jour pour jour après le putsch des généraux contre le général De Gaulle, tout ça n’est pas gratuit. Je remarque à quelle vitesse Marine Le Pen s’est jointe et a appelé ces généraux à la rejoindre », a-t-elle également critiqué.

Vers une guerre civile ?

Dans cette lettre ouverte, les militaires dénonçaient « un certain antiracisme (s’affichant) dans un seul but : créer (…) un mal-être, voire une haine entre les communautés ». S’appuyant sur le « délitement » de la Patrie, les signataires de la lettre ont exprimé leurs inquiétudes quant à « l’islamisme et les hordes de banlieues » qui seraient en train de détacher « de multiples parcelles de la nation pour les transformer en territoires soumis à des dogmes contraires à (la) constitution ». « Le pouvoir utilise les forces de l’ordre comme agents supplétifs et boucs émissaires face à des Français exprimant leurs désespoirs », indique aussi le texte.

Face aux enjeux politiques et sécuritaires, les militaires ont ainsi confié leur volonté de « soutenir les politiques qui prendront en considération la sauvegarde de la nation », contre le « laxisme », et qui seront pour « la protection (des) valeurs civilisationnelles et la sauvegarde (des) compatriotes sur le territoire national »« On le voit, il n’est plus temps de tergiverser, sinon, demain la guerre civile mettra un terme à ce chaos croissant, et les morts, dont vous porterez la responsabilité, se compteront par milliers », concluent les militaires.

Source

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “La tribune des généraux, signée par plus de 2000 militaires, demandant de mettre fin au saccage de la France: la macronie promet “des sanctions”

    1. M.LC de la Blanchère

      Des sanctions contre des retraités = des civils comment eteindre ce foyer qui av cramer quoi ma pov dame ?

      mais messieurs les genereux dans leur fauteuils « il fait y mettre de les sens pardi …  » et puis souffler tres fort oh les vilains!

      ils ont fumé de la moquette d’EPADH ? c’est de la bonne alors c’est l’impunité ?

    2. Thierry COUVRET

      Les militaires sont au service de la nation et non à celui de ce gouvernement fasciste de traîtres et de criminels.
      S’il se met les militaires à dos ce ne sera que tout bénef (surtout si les forces de l’ordre suivent).

    3. Bonaparte

      Cette pauvre folle se croit cheffe des armées et se prend pour une amazone. Elle doit être désavouée et aller planter des tomates. La France crève de la connerie de tels individus. La France doit faire front avec ses généraux et ses militaires qui la défendent contre cette engeance qui la détruit.

    4. Filouthai

      Quand Parly se met en colère , ça donne quoi ?
      (Voir le film « Paris brule -t- il « ).

      Parly va nous sortir sa b..e et son couteau ?

    5. Robert Davis

      Les gens qui entourent macron sont aussi bêtes que lui c’est même pour ça qu’il les a choisi: comment cette sotte de parly va-t-elle s’y prendre pour faire taire les généraux qu’ils soient de reserve ou d’active? elle ne peut rien faire sinon assister à la déchéance de macron l’année prochaine et elle même aller planter des choux ailleurs! La France n’est pas encore morte, tant qu’il y a de la vie il y a de l’espoir et ceux qui pensent que Marine président ce sera le chaos se trompent c’est même le contraire, le chaos c’est maintenant, avec Marine les fauteurs de troubles sauront ce qui les attend s’ils continuent et ne feront rien.

    6. herve

      C’est sans doute deshonorant pour le bourricot de le comparer au president, mais selon une histoire Belge, dans un enclos, le bourricot se dit, « si je sort d’ici, j’aimerais aller en france » pour quelle raison lui dit-on? Il repond « c’est simple, en france je serai a coup sur nomme president »

    7. Alain

      Deux des derniers pans de notre rayonnement sont en cours de destruction:

      l’industrie de l’arment et notre souveraineté militaire

      – les entreprises stratégiques sont vendues (aux US),
      – l’UE participe à cette déconstruction (transfert de subventions vers d’autres intérêts),
      – les budgets militaires sont pratiquement diminués tous les ans depuis chirac,
      – des GI sont déployés sur le territoire français
      – nos militaires sont désavoués
      – de plus en plus de matériel militaire (armement entre autre) sont de fabrication étrangère
      – beaucoup d’équipements sont vétustes, obsolète ou manquants
      – le contingent s’est considérablement réduit
      – le traité d’Aix-La-Chapelle, permettant le retour de bottes teutonnes sur notre territoire.

      Je ne suis pas militaire mais ceci est ce que je constate en première approche.

      Bienvenu dans la gouvernance mondiale oligarchique bilderberghyenne.
      Ces derniers, non satisfaits de l’UE assouvie, augmentent considérablement leurs dépenses militaires en demandant de faire de même aux membres du machin (OTAN). Qui sera la prochaine victime de cet impérialisme ?

    8. Alain 78

      Deux des derniers pans de notre rayonnement sont en cours de destruction:

      l’industrie de l’arment et notre souveraineté militaire

      – les entreprises stratégiques sont vendues (aux US),
      – l’UE participe à cette déconstruction (transfert de subventions vers d’autres intérêts),
      – les budgets militaires sont pratiquement diminués tous les ans depuis chirac,
      – des GI sont déployés sur le territoire français
      – nos militaires sont désavoués
      – de plus en plus de matériel militaire (armement entre autre) sont de fabrication étrangère
      – beaucoup d’équipements sont vétustes, obsolète ou manquants
      – le contingent s’est considérablement réduit
      – le traité d’Aix-La-Chapelle, permettant le retour de bottes teutonnes sur notre territoire.

      Je ne suis pas militaire mais ceci est ce que je constate en première approche.

      Bienvenu dans la gouvernance mondiale oligarchique bilderberghyenne.
      Ces derniers, non satisfaits de l’UE assouvie, augmentent considérablement leurs dépenses militaires en demandant de faire de même aux membres du machin (OTAN). Qui sera la prochaine victime de cet impérialisme ?

      Ce que réclament nos militaires dans cette lettre ouverte est de bon sens mais oh combien insignifiant en comparaison à ce qui nous attends.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    218 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap