toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La Grande Bretagne s’oppose à l’enquête de la CPI sur Israël, Boris Johnson n’est heureusement pas Macron… Les terroristes palestiniens parlent de « subversion de l’ordre mondial »


La Grande Bretagne s’oppose à l’enquête de la CPI sur Israël, Boris Johnson n’est heureusement pas Macron… Les terroristes palestiniens parlent de « subversion de l’ordre mondial »

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a exprimé son opposition à l’enquête de la Cour pénale internationale sur les allégations de crimes de guerre perpétrés par Israël en Judée, en Samarie, dans la bande de Gaza et à l’est de Jérusalem.

Les Français amis d’Israël, juifs et non juifs*, peuvent toujours rêver, cela n’arrivera pas chez eux : la haine est trop forte.

Boris a clairement exprimé la position de Downing Street sur l’enquête du tribunal de La Haye dans une lettre adressée aux Amis conservateurs d’Israël, qui ont rencontré le ministre des Affaires étrangères Dominic Raab vendredi pour discuter de la décision de la CPI d’ouvrir une enquête complète sur les « crimes de guerre » contre Israël et le groupe terroriste Hamas dans la bande de Gaza.

En mars, la CPI a annoncé qu’elle enquêterait sur de possibles crimes de guerre commis par Israël et les Palestiniens, suite à une demande du soi-disant Etat Palestinien qui n’existe pas, et qui a rejoint la cour en 2015 après avoir obtenu le statut d’observateur non membre à l’Assemblée générale des Nations unies – merci Sarkozy qui leur a ouvert la porte de l’UNESCO.

L’Autorité palestinienne, une organisation moins ouvertement terroriste que le Hamas mais terroriste néanmoins, a réagi avec colère à la déclaration faite par le Premier ministre britannique Boris Johnson : Londres s’oppose à la décision de la Cour pénale internationale d’enquêter sur Israël pour d’éventuels crimes de guerre.

Après avoir rappelé que le Royaume-Uni soutient fermement la CPI et que deux ressortissants britanniques ont été récemment élus dans ses rangs – l’un d’entre eux deviendra le procureur principal de la CPI en juin prochain – M. Johnson a déclaré que son bureau s’opposait ouvertement à l’enquête de la CPI.

« Cette enquête donne l’impression d’être une attaque tendancieuse et discriminatoire contre un ami et un allié du Royaume-Uni » a déclaré le Premier ministre dans sa lettre adressée aux Amis conservateurs d’Israël.

Boris Johnson a ajouté :

« Nous n’acceptons pas que la CPI soit compétente dans ce cas, étant donné qu’Israël n’est pas partie au Statut de Rome et que la Palestine n’est pas un État souverain », ajoutant que cette décision « donne l’impression d’être une attaque préconçue » contre l’État juif.

En réponse, la mission de l’AP à Londres a déclaré que cette lettre « marque un point bas dans les relations entre le Royaume-Uni et la Palestine et sape la crédibilité du Royaume-Uni sur la scène internationale. »

« La lettre est une contradiction du droit international. Elle est une contradiction de la politique britannique. Elle subvertit l’ordre mondial fondé sur des règles. Et elle fait reculer les efforts visant à garantir une paix durable et juste en Palestine », a déclaré la mission diplomatique.

« Si M. Johnson conteste cela, il conteste la légitimité de la Cour », a ajouté la mission palestinienne à Londres.

Ne vivons-nous pas dans un monde formidable où une organisation terroriste peut faire la morale aux Etats démocratiques du fait qu’ils ont l’oreille attentive et bienveillante d’une poignée de directeurs de rédaction de journaux pourris jusqu’à la corne ?

Le procureur Fatou Bensouda a lancé l’enquête, mais elle doit être remplacée en juin par l’avocat britannique Karim Khan. Israël espérerait que Khan soit moins hostile, voire qu’il annule l’enquête.

© Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “La Grande Bretagne s’oppose à l’enquête de la CPI sur Israël, Boris Johnson n’est heureusement pas Macron… Les terroristes palestiniens parlent de « subversion de l’ordre mondial »

    1. herve

      MACRON S’EST ACAPARE DE DEUX JUIFS, ATTAL ET STORA, DEUX SALOPARD QUI NE REPRESENTENT PAS DU TOUT LA COMMUNAUTE, SURTOUT STORA DONT DES MEMBRE DE SA FAMILLE ONT ETE ASSASSINES PAR LE FLN A CONSTANTINE.

    2. Robert Davis

      Le cpi comme le conseil d’état et d’autres institutions de la gauche « progressiste » sont des organisations qui mènent le monde à sa destruction complète et si macron leur complice réussissait à obtenir un second mandant par ses mensonges, sa pr, ses tricheries cela finirait par une guerre civile dans le meilleur cas ou une 3ème guerre mondiale! Le « progressisme » ne peut pas gagner mais il peut détruire la race humaine.

    3. Robert Davis

      karim khan, bensouda, ben couscous, ben electrique etc tout ça c’est de la m. en bouteille mis en place par les « progressistes » qui veulent consciemment ou non la fin de la race humaine. Si leurs complices tels macron le pire d’entre eux ou les faux démocrates US restent en place, la race humaine est morte. TRUMP FOR PRESIDENT.

    4. Tamara

      Non seulement Boris Johnson est lucide mais que veulent les dirigeants haineux de ce monde et la CPI? Qu’Israel ne se défende pas? Qu’il attende d’être éliminé comme le menace L’Iran et ses acolytes qui entourent Le bel Israel ?
      Non Aucune raison d’invoquer la CPI quand on sait que plusieurs pays sont barbares , laissent leurs pays dans le désarroi la famine la persécution voire assassinats de leur population qui tres souvent va en Europe et ailleurs !!!!! Et ne sont pas jugés. Les Israéliens toutes origines ont les memes droits . Inutile d’essayer de trouver des failles vous n’en trouverez pas. Israël se défend humainement , ce n’est pas le cas d’autres pays

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    261 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap