toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Eric Zemmour à Manuel Valls : “Vous dîtes que le grand remplacement n’existe pas, mais dans votre ville il est achevé” (Vidéo)


Eric Zemmour à Manuel Valls : “Vous dîtes que le grand remplacement n’existe pas, mais dans votre ville il est achevé” (Vidéo)

Eric Zemmour à Manuel Valls « Je me souviens de ces images à la télévision vous baladant à Evry et réclamant quelques “blancos”. Vous dites que le “grand remplacement” n’existe pas, mais dans votre ville il est achevé. »

« Existe-t-il une seule histoire française ? Qu’est-ce que l’identité française ? ». Autant de sujets débattus, vendredi 2 avril au soir, dans l’émission Face à l’info sur CNews entre Eric Zemmour et Manuel Valls. L’essayiste, qui défend la France et sa culture corps et âme, a d’abord affronté l’ancien Premier ministre sur un sujet qui lui tient à cœur : sa ville, Evry dans l’Essonne. Et il n’a pas hésité à lui rappeler une petite phrase prononcée en 2009 en pleine primaire du PS : « Je me souviens de Manuel Valls qui à Evry, voulait mettre quelques ‘blancos’ et quelques ‘whites’. Quand vous parlez du grand remplacement qui n’existe pas, en tout cas, dans votre ville il est achevé le grand remplacement. La preuve c’est que vous cherchez quelques blancs à mettre au milieu d’autres », lui assène-t-il alors que Manuel Valls nie en bloc. Pour rappel, l’ancien Premier ministre avait créé la polémique en réclamant davantage de diversité et avait alors glissé : « Belle image d’Evry ! Tu me mets quelques Blancs, quelques whites, quelques blancos ! »

Et Eric Zemmour de continuer : « Combien de villes comme Evry ? Je suis né à Montreuil, j’ai grandi à Drancy, dans le XVIIIe à Château Rouge. Ce sont des endroits uniquement maghrébins ou africains, largement islamisés. Et il y en a comme ça des tas ou en vérité nous ne sommes plus en France. Il n’y a plus de mœurs françaises », lâche-t-il, accusant Manuel Valls de « minorer » les faits. Selon lui, il n’y a pas de mauvaise répartition, « on le voit partout en France », et il cite l’exemple de Béziers où deux tiers des élèves seraient « des enfants maghrébins » dans certaines classes.

Une « posture hypocrite »

Plus loin, dans l’interview, l’essayiste a signifié à l’ancien Premier ministre qu’il n’avait pas compris sa comparaison dans son livre « Pas une goutte de sang français, mais la France coule dans mes veines »« Quand vous dites, et vous me mettez dans le même sac qu’Assa Traoré, je n’arrive pas à vous prendre au sérieux », lance Eric Zemmour lui reprochant d’être « dans une posture hypocrite » et de ne pas croire à ce qu’il dit. Le journaliste ne comprend surtout pas comment on peut mettre dans le même sac « celle qui veut détruire la France et celui qui veut la défendre ».

Mais surtout, Eric Zemmour entend rappeler à l’ancien ministre ce qu’est l’identité française. S’il admet que la France a toujours eu des apports d’influences d’autres pays, comme l’Italie par exemple, celles-ci étaient toujours « réappropriées par la France »« On refrancisait tous les influences, Louis XIV a refusé les plus grands sculpteurs italiens parce qu’ils étaient trop italiens. Il y a un génie français », lui rappelle-t-il. Avant d’accuser Manuel Valls d’utiliser ces influences dans le mauvais sens : « Vous dites ensuite qu’elle évolue. Non Monsieur Valls, vous utilisez les mots de nos adversaires, vous utilisez les mots des gens qui veulent détruire la culture française. Ce n’est pas qu’elle évolue, elle doit rester dans son génie », lâche Éric Zemmour.

L’Europe, « une terre qui a été christianisée »

Un « refus de la culture française » qu’avait mis en avant Emmanuel Macron et qui fait toujours sortir de ses gonds Eric Zemmour. Pour terminer son argumentaire, l’essayiste cite Paul Valéry qui parlait de l’Europe comme « une terre qui a été christianisée, romanisée et a subi la discipline grecque » ; mais aussi la réponse du général de Gaulle à Alain Peyrefitte : « Il est bon qu’il y ait des Français bruns, noirs et jaunes, mais ils doivent rester une minorité parce que sinon ça ne serait plus la France. Nous sommes avant tout un peuple de race blanche, de religion chrétienne et de culture gréco-romaine. »

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Eric Zemmour à Manuel Valls : “Vous dîtes que le grand remplacement n’existe pas, mais dans votre ville il est achevé” (Vidéo)

    1. Pinhas

      Et revoila Valls sur la piste de danse .
      Il sent que les élections se rapprochent .
      Il sait aussi que certains Français ont la mémoire courte.
      Ces gauchistes ont tous les culots .
      LE POUVOIR voila à quel démon ils vendent leur âme.
      Que le peuple saigne et crève leur est indifférent .

    2. Filouthai

      Quand on parle de Valls, le mot « girouette » vient à l’esprit, mais c’est un euphémisme pour ce type sans idées, sans convictions et sans projet … si ce n’est celui d’améliorer continuellement son solde bancaire en recevant l’argent de nos impôts.
      Les français n’en ont pas voulu. Les socialos n’en ont pas voulu. Les catalans n’en ont pas voulu. Et maintenant, après avoir claironné qu’il quittait la France pour suivre une carrière politique en Espagne, voilà qu’il revient en France après avoir reçu une fessee aux élections de Barcelone. Un type sans honneur et sans amour propre au’Eric Zemmour a mis en face de quelques unes de ses contradictions !

    3. Robert Davis

      Valls a parlé exactement comme cambadélis, ce sont les mêmes mots, le même concept du cocu, battu, insulté, piétiné, dans le déni total qui ne veut pas voir sa déchéance pour ne pas y remédier: il adore sa déchéance et en redemande. Mais oui toto, les mus sont…5 millions en France, ils n’augmentent pas, ils n’arriveront jamais à 50% et bien plus et donc il n’est point besoin de REAGIR. A moi les canards laqués demande hollande, à moi les petits arrangements avec l’amant de ma femme disent cambadelis et valls! Et non ce n’est pas la décadence c’est…la France gagnante disent en coeur ces 2 fous!

    4. Robert Davis

      Dire que valls est un girouette me parait faux, il a toujours été un socialiste et donc un cocu en politique. Il me semble que c’est la position de tous les politiques de la gauche qui mettent en avant une idéologie boiteuse, qui ne peut qu’être perdante sur tous les tableaux. Y croient-ils ou ne la pratiquent-ils que par intérêt et opportunisme? je crois que c’est un peu des 2, ils aiment l’argent et ils ne veulent pas être des traine-savate dans les partis de droite selon l’adage il vaut mieux être roi d’un patelin que porteur du pot de chambre du roi à Paris…

    5. alauda

      Émission encore en replay…
      Je n’aime pas le découpage ici qui ne donne pas à entendre l’autre côté, qualifié de gloubi-glouba par Z.

      Un passage gloubi-glouba m’a bien fait rire dans la bouche de l’ancien ministre, descendant de parents ayant grandi dans des pays polyglottes.
      L’identité n’est pas figée, dit-il, « par exemple le français n’était pas partagé par tout le monde, c’était la langue bien sûr, mais il y avait des patois etc. Et la IIIème République l’unifie, l’école… »

      Le plus ancien texte législatif encore en vigueur en France, par ses articles 110 et 111 (concernant la langue française) n’ayant jamais été abrogés, est l’ordonnance de Villers-Cotterêts… Dans 18 ans, on pourra peut-être commémorer les 500 ans de l’usage du français imposé par François Ier sur tous les textes législatifs et administratifs de France, y compris dans les registres paroissiaux où le latin était en usage.

      Le français « pas partagé par tout le monde », selon M. le Ministre qui confond langue écrite et langue parlée. La bonne blague ! Bel exemple de gloubi-glouba pour noyer le poisson d’une IIIe République qui aurait unifié le français… Interdiction de cracher par terre et de parler breton ! La Troisième République a élargi l’accès à la langue écrite, bien sûr, mais les premières statistiques sur l’usage de l’écrit sont antérieures à la IIIe : dès 1827 pour les conscrits, 1866 pour le reste de la population au-dessus de 5 ans (premier recensement démographique qui fasse état de données sur instruction).

      Le français, du reste, est actuellement loin d’être « partagé par tout le monde » au sens où M. Valls l’entend, puisque 1% de population est analphabète et que 7 % de la population adulte âgée de 18 à 65 ans ayant été scolarisée en France est en situation d’illettrisme, soit 2 500 000 personnes en métropole…. Manipuler les belles idées, c’est bien gentil. Mais en matière d’identité, je préfère me pencher sur le factuel.

    6. doudou

      valls est un opportuniste de gauche comme tous ses congénères,il a quitté la france pour essayer d’avoir un bon poste en espagne,mais il s’en est fait vider,il veut réessayer en france, sachant que certains français ont la memoire courte de l’epoque holande ,et qu’ils en redemandent,je ne sais pas s’il va réussir,quoique???la collaboration de certains français avec le monde muse,va bon train,certains donneraient leur fille ou fils à marier et mème à se convertir à l’islam.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    322 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap