toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Délires anti-racistes: si le taux d’obésité est plus élevé chez les personnes de « couleur » c’est de la faute du « racisme systémique »…


Délires anti-racistes: si le taux d’obésité est plus élevé chez les personnes de « couleur » c’est de la faute du « racisme systémique »…

Vous ne pouvez pas avoir accès à de bons soins et à une bonne assurance. La recherche dit que nous les femmes noires lorsque nous faisons le même régime que les femmes blanches, nous perdons MOINS de poids et nous le perdons PLUS LENTEMENT, et ça même lorsque nous suivons le même régime que nos homologues blanches. Et ce que pensent des praticiens de la santé publique, c’est que la réponse au stress dans nos corps modifie notre métabolisme. C’EST LITTERALEMENT LE RACISME que vous vivez et la lutte pour faire [??incompréhensible??]”

Les taux plus élevés d’obésité chez les Noirs, les indigènes et les personnes de couleur (BIPOC) par rapport à d’autres groupes aux États-Unis peuvent être attribués en grande partie au racisme systémique, selon un nouvel article de perspective publié dans le Journal of Internal Medicine. Les auteurs proposent une stratégie en 10 points pour étudier et résoudre les problèmes de santé publique responsables de cette disparité.

“Tout d’abord, il est important de reconnaître que l’interaction entre l’obésité et le racisme est réelle. Une fois que les personnes le reconnaissent, elles peuvent commencer à aborder et à traiter l’obésité de manière appropriée dans les communautés BIPOC”, déclare la co-auteure Fatima Cody Stanford, MD, MPH, MPA, médecin-scientifique, éducatrice et décideuse politique en matière d’obésité au Massachusetts General Hospital et à la Harvard Medical School.

“En écrivant cet article, nous voulions attirer l’attention sur le racisme systémique de l’épidémie d’obésité et sur les préjudices directs que subissent les personnes de couleur du fait qu’elles sont porteuses d’une maladie grave d’origine sociale”, ajoute le co-auteur Daniel Aaron, JD, MD, avocat à la Food and Drug Administration américaine*, boursier de la faculté de droit de Harvard et membre de The Justice Initiative, une collaboration entre la faculté de droit de Harvard et la faculté de droit de l’université Howard visant à faire progresser la justice raciale.

Stanford et Aaron notent que les BIPOC souffrent d’un stress chronique dû à l’expérience du racisme dans leur environnement, ce qui peut augmenter la gravité de l’obésité. De plus, les membres du BIPOC qui souhaitent perdre du poids ont plus de difficultés à accéder aux soins de santé et, lorsqu’ils y parviennent, ils sont confrontés à un racisme systémique réel et perçu au sein de la médecine. En outre, les BIPOC marginalisés sont plus susceptibles de vivre dans des zones où il y a une abondance de magasins qui vendent des aliments malsains et un manque de magasins offrant des options abordables et nutritives. Même avec l’accès aux supermarchés, les aliments transformés sont généralement moins chers que les fruits ou les légumes, et les entreprises de produits alimentaires transformés se livrent à un marketing disproportionné à l’égard du BIPOC.

“Trop de gens ignorent à quel point les structures, les institutions et les personnes racistes peuvent contribuer directement aux souffrances du BIPOC, conduisant à l’obésité”, déclare Aaron. “La société n’a pas réussi à fournir des services de santé publique essentiels et des soins médicaux complets et équitables aux Américains qui ne sont pas blancs. Nous n’avons pas non plus tenu responsables les institutions qui profitent de l’obésité parmi les BIPOC et propagent un racisme systémique. De nombreuses voix ont tiré la sonnette d’alarme pendant des années, mais elles sont souvent restées sans écho“.

[…]

EurekAlert





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Délires anti-racistes: si le taux d’obésité est plus élevé chez les personnes de « couleur » c’est de la faute du « racisme systémique »…

    1. alauda

      Comme disait ma mère, à propos de la part génétique : si tu n’es pas contente de la façon dont tu es faite, va demander à ta mère qu’elle te refasse ! A l’époque, le taux d’obésité en France était de 3 %. Les habitudes alimentaires étaient réglées comme du papier à musique.

      De nos jours, avec le grignotage, l’excès de gras et de sucre, les fast-foods, les bigs-machins, les sodas, les kilos de bonbons, les montagnes de crème glacée, les batailles pour un pot de chocolat noisette en rayon, celui qui n’a pas le mental éduqué pour résister, se complaît dans la consommation à outrance au pied du mât de Cocagne.

      Indépendamment de la génétique, ce facteur alimentaire d’obésité touche autant les populations blanches que de couleur, pour causer à la mode racialiste américaine, dans mon pays qui tend à s’aligner sur le modèle d’hyper-consommation d’outre-atlantique.

    2. M.LC de la Blanchère

      DAns ce cas l’heredité pour revenir a cette fumeuse affirmation tres mal connues Pour essayer d’expliquer la conception des tordus contemporains dans une vanite FOLLE si connue des anciens

      Pour chercher a comprendre comment ca marche en gros on prent une mouche capable de marcher , selon ces fous malveillants qui n’ont rien de scientifiques mais affirment out savoir ils lui coupent une patte on note le resultat puis jusqu’a la cinquieme et puis sixieme patte et alors on ecrit « eureka elle ne peut plus marcher !  » c’est un exemple de ce genre de demarche .

      C’est deja difficile de connaitre les proprieté d’un corps comme l’eau …

      alors le vivant organique pauvres gens qui croient en leurs cours elementaires et ecoutent de la vulgarisation commerciale de marchand de DAUBE !

      C’est la meme demarche , pour les sequences de nucleotides de l’ADN/ARN
      aidée maintenant par de l’IA mais redigée par les memes qui ont transcrit cettte meme demarche en arlgorithme ca gagne simplement du temps

      pour couper l’equivalent des pattes de mouches et collecter des observations quand elles sont correlables

      et comme on a besoin d’argent on raccourcit et meme si c’est faux on affirme qu’on sais pour obtenir des financements en centaines de milliard

      qui ne saurait pas inventer une mouche ou un brin d’herbe en realité

      ni meme une vraie bacterie …

      sans vraiement etre capable de faire le lien qu’en coupant ou en ajoutant un peu au hasard une sequence et de faire des assemblages dangereux

      pour un createur assembler le MOINDRE atome pose un tas d’enigme
      car la plupart sont instables … on vous l’as pas appris a l’univer-se-taire ?

      la sequence ajoutée ou coupée pour une drosophile va parfois – changer de couleur ou perdre ou gagner des ailes supplementaire si la cellule indifffernecée de l’oeuf survit …parfois ..ou rarement au copain de Mengele qui n’a fait que refaire ces test pour l’etre humain dans des grand labos
      nazis

      travaux commencé avant ces ordures un peu partout en europe et surtout AUX USA pour des visées eugenistes ciblées comme objectifs depuis au bas mot le XIX eme .

      Il y a au moins une explication qui a ete donné dans le passé lointain et retrouvé par quelques chercheurs contemporains dont l’un ont dit de lui que si le bucher existait on l’y aurai mis depuis ses publications et qui lui n’aurai JAMAIS l’idée vicieuse de couper des pattes de mouches ou du genome meme vegetal ..

      Concernant notamment un explication de ces mysteres qu’on recouvre de confusion puisque c’est STRATEGIQUE pour le controle de ce qu’en fait AUCUN de ces experts en coupage de pattes – ne controle quoi JAMAIS que ce soit ET TANT MIEUX

      Demandez plutot aux VRAIS « auteurs » qui ont meme ajoutés pour certains un petit condensé de mode d’emploi avec d’abord les actes a eviter

      et puis dans les textes des pieges GROSSIERS pour savoir si l’adepte est DIGNE de confiance …

      On nomme dans l’Omnivers – cela Ethique – lié aussi a une herédite de base – certes mais pas seulement – et cela gene les agents de l’ombre qui veulent exterminer les porteurs de « cela » et du sens qu’ils sont capables de concevoir et plus que la plupart ne sont pas dignes meme d’entrevoir .

      La vie sur ce plan est aussi un test …

      Il n’est pas forcement utile de donner plus de details comme l’ont voulu les redacteurs de grans textes antiques aussi bien que du code genetique …

    3. M.LC de la Blanchère

      Et pour faire grossir ces pauvres creatures incapables de refrener leurs instincts
      Certains peuples premiers connaissais quelques trucs comme l’une des quatre traditions relatant les meridiens d’energie vitale dont l’un ( sur le circuit ) des points connus bloque sans trop de danger, ce dereglement de comportement boulimique.

      Avec un simple ficelle bien placée … hededitaire comme la betise acquise ?

      on va demander a un electricien qui va debrancher la connection au compteur de l’ampoule qui ne veut pas s’eteindre c’est cette forme de conception de barbare qui s’ignore ?

      C’est a peu pres l’absence de raisonnnement de ceux qui sont si fiers de l’etat de nullite de leur capacité d’analyse ont ils lu leur code EThique ?

      Puisqu’eux sont UNIQUEMENT préocuppé par le GAIN d’argent alors que ce code et tous les autres affirment que c’est une TARE encore plus grave .

      Un autre forme de boulimie bestiale bien plus grave on veut faire croire hereditaire ca c’est pour les anti[] ? ou plutot apprise – par ceux qui en sont aussi atteints et tres repandue chez les branches LES PLUS DEGENEREES
      de toutes les varietés adaptative d’un melange incertain

      sauf reactivation de certains codes ..par l’ethique …
      alors comparez les dépravations ?

    4. Richard Ravet

      Quand l l’éducation ne peut rien contre la bêtise. Chez certaines personnes, la gratuité de l enseignement est peine perdu. Chasser le naturel il revient au galop. Est ce culturel ? Génétique ? Forces est de constater que l l’éducation n a que très peu de résultat dans une certaine tranche de la population.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    216 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap