toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le groupe Génération identitaire dissous en Conseil des ministres pour « incitation à la discrimination, la haine et la violence »


Le groupe Génération identitaire dissous en Conseil des ministres pour « incitation à la discrimination, la haine et la violence »

Sur Twitter, le ministre de l’Intérieur a annoncé la dissolution du groupe identitaire, estimant qu’il “incite à la discrimination, la haine et la violence”. 

C’est désormais officiel. Comme annoncé depuis plusieurs semaines, l’association Génération identitaire a été dissoute en Conseil des ministres, ce mercredi 3 mars, a annoncé Gérald Darmanin sur Twitter. « Comme le détaille le décret [de dissolution, NDLR] que j’ai présenté, elle incite à la discrimination, la haine et la violence », a commenté le ministre sur le réseau social.

« Cette association et certains de ses militants doivent être regardés comme tenant un discours de haine incitant à la discrimination ou à la violence envers des individus en raison de leur origine, de leur race et de leur religion », estime en effet le texte du décret. Génération identitaire « peut être regardée comme présentant le caractère d’une milice privée », ajoute-t-il.

Un recours pour excès de pouvoir

L’avocat du groupe, Me Pierre-Vincent Lambert, a immédiatement annoncé son intention de déposer un recours auprès du conseil d’Etat pour excès de pouvoir, ainsi qu’un référé pour annuler la suspension, précise Le Parisien. Deux questions prioritaires de constitutionnalité vont également être déposées par l’association. « La bataille de l’activisme est terminée, place à la bataille juridique », a fait valoir Clément Martin, l’un des porte-parole de l’association, qui fustige une décision « bancale juridiquement » auprès du quotidien francilien. Le jeune homme l’assure cependant : il n’y aura « pas de Génération identitaire bis »« Le combat contre l’islamisation n’est pas portée que par nous, puisque d’autres partis politiques s’y opposent », s’est réjoui le militant.

Une dernière action avortée

Quelques heures avant l’officialisation de cette dissolution, des militants de Génération avaient tenté de mener une dernière action symbolique au niveau du pont Louis-Philippe, à Paris, comme le montre les images de notre journaliste présent sur place. Ils souhaitaient notamment déployer une banderole sur laquelle il était inscrit : « On ne dissout pas une génération ». Ils en ont été empêchés par de nombreux policiers qui ont procédé à des contrôles d’identité et les ont raccompagnés au métro.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Le groupe Génération identitaire dissous en Conseil des ministres pour « incitation à la discrimination, la haine et la violence »

    1. Robert Davis

      Comprendre: dissous pour patriotisme par les traitres! Les gouvernants ne devraient pas avoir le droit de toucher à l’argent du contribuable sans son accord çàd un comité des contribuables.

    2. gregory

      l’islam, le Koran et les immigrés en surnombre, c’est l’amour de son prochain Moussa merde!!!!!!! C’est la fin du règne Makronien!!!!
      La ripoublique islanique mise en oeuvre par la volonté du gouvernement sous tutelle des frires misoulmons, expression démoniaque de la haine exacerbée à l’encontre du peuple de France !!!!
      Pouah!!!!

    3. Cyrano

      TANT DE ZELE / TANT DE POLICE DÉPLOYÉE CONTRE DES GENS QUI NE DÉTRUISENT RIEN / LA DISSOLUTION A GÉOMÉTRIE VARIABLE / LA NOMENKLATURA A CHOISI LE CAMPS : CELUI DE L’INVASION DE LA FRANCE / CA DÉPASSE LE MINABLISSIME.
      Les pauvres résistants doivent se retourner dans leur tombes.
      Eux qui ont combattu l’invasion allemande. Les dirigeants français n’ont pas attendu un siècle pour COLLABORER avec les nouveaux envahisseurs.
      NOTRE PAYS EST FOUTU PAR UNE CORRUPTION QUI CACHE SON NOM.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    294 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap