toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

“Eux, leur culture c’est le Coran. C’est la mosquée du coin”, un autre professeur témoigne de l’emprise de l’islam chez ses élèves (Vidéo)


“Eux, leur culture c’est le Coran. C’est la mosquée du coin”, un autre professeur témoigne de l’emprise de l’islam chez ses élèves (Vidéo)

Dans une courte vidéo que CNews diffuse le 11 mars, un enseignant en philosophie témoigne des difficultés qu’il rencontre dans ses cours face à des élèves très axés sur la théologie.

Ses propos ressemblent à ceux du professeur menacé de Trappes, Didier Lemaire. Un autre enseignant de philosophie a déploré l’emprise de l’islam sur certains de ses élèves. Sous couvert d’anonymat, il a témoigné auprès de CNews ce jeudi 11 mars. Dans une courte vidéo – où son visage n’apparaît pas et sa voix est modifiée – il a commencé par expliquer que « la culture des années 1960 a totalement disparu » pour laisser place à une autre… Pour certains jeunes, « leur culture c’est le Coran ». L’enseignant en philosophie a poursuivi : « C’est la mosquée du coin. C’est l’imam qui a dit ceci ou cela. »

« On marche sur des oeufs »

Il aurait même des difficultés pour mener à bien son programme scolaire. « Quand on leur parle de Marx, c’est comme si on leur parlait de quelque chose qui se passe sur la planète Mars », a comparé le fonctionnaire. De même pour Freud. Des élèves se demanderaient qui il est : « C’est qui Freud, c’est qui ce mec ? », a rapporté le professeur, relayant des propos de ses élèves, avant d’ajouter : « Nietzsche je ne vous en parle même pas. » Son constat est donc alarmant : « On marche sur des oeufs. »

« Ils veulent m’amener sur leur terrain »

Et le professeur de souligner que ces penseurs sont « quand même des auteurs du programme classique » de philosophie en France au lycée. Et « on peut de moins en moins parler de ces auteurs-là », a déploré le professeur – dont l’établissement scolaire où il enseigne n’a pas été renseigné pour des raisons de sécurité. « Donc de quoi on parle finalement ? » L’enseignant a rapporté à CNews que certains de ses élèves tentent de l’amener « sur leur terrain : la théologie » et sur ce que « dit le Coran ». « Ils me prennent en défaut car ce n’est pas ma culture. J’ai essayé de faire une session de rattrapage. Je m’y suis mis comme tout le monde : j’ai lu le Coran, les commentateurs… Je me suis informé », explique-t-il. Néanmoins, le professeur de philosophie n’est ni « théologien », ni « spécialiste » du sujet. « On est un peu [dans une situation de] face à face », a-t-il conclu.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on ““Eux, leur culture c’est le Coran. C’est la mosquée du coin”, un autre professeur témoigne de l’emprise de l’islam chez ses élèves (Vidéo)

    1. Robert Davis

      le coran c’est et d’ailleurs ce serait plutôt de l’inculture. On n’a aucun besoin de mus en France ni nulle part d’ailleurs, IL FAUT EXPULSER LES MUS A N IMPORTE QUEL PRIX Y COMPRIS LA GUERRE et il ne faut pas attendre qu’ils soient encore plus nombreux pour la provoquer.

    2. Jean-Francois Morf

      Que penser des gens qui admirent Mahomet? Ils devraient tous être considérés comme « persona non grata » et expulsés! Renseignez-vous sur Internet sur Mahomet, assassin de plus de 666 juifs…

    3. doudou

      le coran est plutôt une inculture,les mahometans qui pratiquent ce qui s’inspirent de ses textes en sortent completement bouchés,surtout que ça ete ecrit par un violeur assassin.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    248 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap