toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

En France, on interdit une manifestation en hommage à une policière, mais on autorise les Traoré à insulter la police « 80% des policiers sont racistes, ils ne nous aiment pas. On ne veut plus qu’ils rentrent dans nos quartiers » (Vidéo)


En France, on interdit une manifestation en hommage à une policière, mais on autorise les Traoré à insulter la police « 80% des policiers sont racistes, ils ne nous aiment pas. On ne veut plus qu’ils rentrent dans nos quartiers » (Vidéo)

Réuni samedi 20 mars pour la Marche des Solidarités, le collectif a une nouvelle fois délivré un message de haine envers les policiers et accusé la France et la justice de racisme.

La Marche des Solidarités, soutenue par Mediapart, a laissé place de nouveau à des discours de haine envers les autorités, samedi 20 mars. Organisée pour « stopper l’impunité policière, régulariser les sans-papiers, contre l’islamophobie, le racisme et le fascisme », elle avait invité le comité Adama. Et c’est un de ses membres, Samir B. Elyes, du Mouvement immigration banlieue (MIB), qui s’est illustré par son discours haineux envers la police, coupable selon lui, de s’acharner sur la famille Traoré : « Quelle famille a subi ce qu’elle a subi depuis 2016 ? », clame-t-il dans un premier temps sur un ton vindicatif.

Le micro à la main, il continue d’accuser en haranguant la foule : « On a bien affaire à une justice négrophobe, des policiers racistes dans nos quartiers, 80 % des policiers sont des policiers racistes, ils ne nous aiment pas », lance-t-il. Et de considérer que les policiers ont « le droit de vie et de mort » et que la justice « leur délivre un permis de tuer ». Des accusations accompagnées de menaces quand le comité se met à crier « pas de justice, pas de paix », devant un petit groupe réuni. Car selon Samir B. Elyes, « Assa Traoré est en danger », tout comme la famille Traoré.

« Montrons-leur qu’on est en colère »

Soutenu par plusieurs membres dont Assa Traoré sur sa gauche, il continue à scander que la seule présence des policiers à cette manifestation lui « fait du mal ». Il ajoute alors : « On ne veut plus qu’ils rentrent dans nos quartiers […] Montrons leur qu’on est en colère contre la police et la justice, des morts il va encore y en avoir. » Usant toujours d’un discours de victimisation, le comité pour Adama estime qu’il y a un « traitement pour les familles noires et arabes » et un autre « pour les autres ».

Pour rappel, le 16 mars dernier, Assa Traoré ainsi que huit membres du collectif ont tenté de rendre visite à Bagui, un des frères de la militante, emprisonné et hospitalisé aux urgences du Chesnay (Yvelines). Ils se sont plaints d’avoir été verbalisés pour « non-respect du couvre-feu ».


https://twitter.com/sandrafellous_/status/1373948469640056833

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “En France, on interdit une manifestation en hommage à une policière, mais on autorise les Traoré à insulter la police « 80% des policiers sont racistes, ils ne nous aiment pas. On ne veut plus qu’ils rentrent dans nos quartiers » (Vidéo)

    1. M.LC de la Blanchère

      j’avais pas suivi ce fait divers devenu trop frequent signe qu’un malaise s’etend depuis longtemps a ces anciens  » gardien de la paix  » …

      mes condoleances a la famille de cette femme policier et a sa famille et ses amis

      j’ai croisé de ces personnes doté au depart de cette vocation qui apres quelques années – avais l’intention de démissionner c’est pire de le faire de cette manière !

      Par c’est pas etre raciste par contre de voir des crapules quelque soit leurs origines et de le dire haut et fort et de voir que rien n’est fait pour garantir la paix civile au contraire .

    2. Robert Davis

      Ces crétins de mus s’imginent intimider les gens mais ils n’intimident que microbe qui lèche leurs babouches! MARINE PRESIDENTE.

    3. Robert Davis

      Si les policiers avaient droit de vie et de mort sur la racaille qui terrorise ce pays et les juges de leur côté non seulement il ne pourrait pas parler, insulter et étaler sa haine de l’Occident et de la France comme il le fait impunémment mais il ne serait même pas là mais en afouique qui est sa place.

    4. Moraubic

      En tout cas ma femme m’a acheté une tête de nègre et j’ai adoré ce gâteau rond chocolat meringué.
      Ce sont les seuls nègres que j’aime

    5. Hervé

      Quand je pense que dégueule en 62 prétendait « si on ne leur fait pas cadeau de l’Algérie, ça va être colombey les deux mosquées » Il va sans dire qu’en algérie française, les musulmans bénéficiaient de toutes sortes d’allocations et qu’ils avaient les mêmes droits que les européens. Donc ils étaient au chaud et n’avait pour la plupart, pas l’intention de venir se geler en france. N’est pas Jérémy qui veut, n’est-ce pas dégueule, vos paroles prémonitoires n’ont pas été exaucées puisque colombey est devenue les 350.OOO mosquées. Autre chose, où la grande zorah s’est mis le doigt dans l’œil en 67 s’adressant à Israël «surtout évitez la guerre car vous allez être écrasés par l’immensité des armées arabes » Or, vexé de s’être trompé, lui « qui a libéré paris » une fois la guerre de 40 terminé, s’est lancé dans une diatribe qui frisait l’antisémitisme et a décrété un embargo contre Israël.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    333 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap