toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Covid: Une grande agence fédérale de santé américaine remet en question les résultats de l’essai du vaccin COVID-19 d’AstraZeneca (Reuters)


Covid: Une grande agence fédérale de santé américaine remet en question les résultats de l’essai du vaccin COVID-19 d’AstraZeneca (Reuters)

Un organisme de santé américain remet en question les données de l’essai du vaccin COVID-19 d’AstraZeneca

SINGAPOUR (Reuters) – AstraZeneca a peut-être publié des informations obsolètes sur son dernier essai de vaccin COVID-19, donnant une image «incomplète» de son efficacité, a déclaré mardi une grande agence de santé américaine, jetant le doute sur le déploiement potentiel du tir aux États-Unis et plongeant son développeurs, une fois de plus, dans la controverse.

La réprimande publique surprise des responsables fédéraux de la santé intervient juste un jour après que les données provisoires du fabricant de médicaments ont montré des résultats meilleurs que prévu de l’essai américain. Cela avait été considéré comme un contre-sens scientifique aux préoccupations qui ont entravé le tir sur son efficacité et ses effets secondaires possibles.

Le vaccin, développé avec l’Université d’Oxford, était efficace à 79% pour prévenir les maladies symptomatiques dans le grand essai qui a également eu lieu au Chili et au Pérou, selon les données. Il était également efficace à 100% contre les formes sévères ou critiques de la maladie et l’hospitalisation, et ne posait pas de risque accru de caillots sanguins.

Le Data Safety Monitoring Board (DSMB), un comité indépendant supervisant l’essai, a «exprimé sa crainte qu’AstraZeneca n’ait inclus des informations obsolètes provenant de cet essai, ce qui pourrait avoir fourni une vue incomplète des données d’efficacité», a déclaré le US National Institute of Allergy et maladies infectieuses (NIAID) a déclaré dans un communiqué bit.ly/3scE3ji publié après minuit aux États-Unis.

«Nous exhortons l’entreprise à travailler avec le DSMB pour examiner les données d’efficacité et veiller à ce que les données d’efficacité les plus précises et à jour soient rendues publiques le plus rapidement possible», a-t-il déclaré, ajoutant que le DSMB avait informé AstraZeneca de ses préoccupations. .

AstraZeneca n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire de Reuters.

Ses parts étaient en baisse de 1,2% dans les échanges en milieu de matinée.

La déclaration soulève de nouvelles questions sur l’efficacité du vaccin car il est administré dans des dizaines de pays à travers le monde et obscurcit le calendrier de son autorisation d’utilisation d’urgence aux États-Unis.

«C’est en effet un acte extraordinaire. Les rapports négatifs sur ce vaccin ne s’arrêtent pas, même si mon évaluation est qu’il est bien toléré et sûr, mais clairement moins efficace que les deux vaccins à ARNm », Peter Kremsner, de l’hôpital universitaire de Tuebingen, en Allemagne.

Les vaccins concurrents de Pfizer et Moderna qui utilisent la technologie dite d’ARNm ont produit des taux d’efficacité d’environ 95% chacun, bien au-dessus de la référence de 50% fixée par les régulateurs mondiaux.

Le DSMB est organisé par le NIAID et son rôle est de superviser l’étude et d’évaluer les données cliniques pour garantir une conduite sûre et éthique de l’étude. Le NIAID est dirigé par l’expert américain en maladies infectieuses Anthony Fauci et fait partie des National Institutes of Health.

«Les externalisations des préoccupations du DSMB sont profondément inhabituelles pour les sociétés pharmaceutiques multinationales et suggèrent un niveau de friction extrêmement élevé entre le DSMB et le sponsor», ont déclaré les analystes de Citi dans une note.

DOUTES ÉLEVÉES

Salué comme une étape importante dans la lutte contre la pandémie de COVID-19 lors de son apparition en tant que candidat au vaccin, le tir d’AstraZeneca a été confronté à des questions depuis la fin de l’année dernière lorsque le fabricant de médicaments et l’Université d’Oxford ont publié des données avec des lectures d’efficacité différentes en raison d’une erreur de mesure.

Une analyse ultérieure a suggéré que l’intervalle de dosage plutôt que la quantité de dose administrée était responsable de la différence.

La confiance dans le vaccin a encore été touchée ce mois-ci lorsque plus d’une douzaine de pays, principalement en Europe, ont suspendu temporairement le vaccin après que des rapports l’ont lié à un trouble rare de la coagulation sanguine chez un très petit nombre de personnes.

Le régulateur des médicaments de l’Union européenne a déclaré la semaine dernière qu’il était sûr, mais un sondage d’opinion lundi a montré que les Européens restaient sceptiques quant à sa sécurité.

Fauci, qui sert également de conseiller médical en chef du président américain Joe Biden, a déclaré lundi que le procès américain n’avait trouvé aucune indication des caillots sanguins rares et que la déclaration du NIAID ne soulevait pas de questions sur les conclusions du procès concernant la coagulation sanguine.

Les dernières données, qui n’ont pas encore été examinées par des chercheurs indépendants, étaient basées sur 141 infections parmi 32 449 participants.

Les analystes avaient noté la réussite d’AstraZeneca à produire des données d’essai solides dans un contexte de variantes plus infectieuses se propageant aux États-Unis et dans d’autres pays.

Stephen Evans, professeur de pharmacoépidémiologie à la London School of Hygiene & Tropical Medicine, a déclaré que la demande de données à jour pourrait avoir à voir avec des lectures d’efficacité d’infections récentes qui peuvent inclure de nouvelles variantes et donc des taux de protection inférieurs.

«Les autres vaccins peuvent également montrer une efficacité réduite et nous ne savons pas de combien. Cela ne m’inquiète pas particulièrement à moins qu’ils n’aient trouvé un problème de sécurité caché, ce qui ne semble pas être le cas.

Le vaccin AstraZeneca est considéré comme crucial pour lutter contre la propagation du COVID-19 à travers le monde, car il est plus facile et moins coûteux à transporter que les vaccins rivaux.

Il a obtenu une autorisation de mise sur le marché ou d’utilisation d’urgence conditionnelle dans plus de 70 pays. De nombreux pays en dépendent fortement pour mettre fin à la pandémie, et plusieurs dirigeants d’État ont tenté de renforcer la confiance dans le vaccin, y compris le président sud-coréen Moon Jae-in qui l’a reçu mardi.

Source Reuters

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Covid: Une grande agence fédérale de santé américaine remet en question les résultats de l’essai du vaccin COVID-19 d’AstraZeneca (Reuters)

    1. M.LC de la Blanchère

      C’est incomplet cet enfumage !!!! – le produit d’Astrazeneca n’est pas un vaccin et il n’y a en realité aucun retour significative de ces essais que des premiers et nombreux effets secondaires des l’injection pour TOUS ces produits dont la technologie ARN a toujours ete un echec ( pareil pour tous les autres !)
      Quand au effets a moyen et long terme il n’ont pas pu etre evalués du tout dans la precipitation a s’arracher un tel marché et surtout a l’imposer par le mensonge et sous la contrainte .

      Alors que les medicaments sans danger et a faible cout existent , alors qu’on arrete de raconter des salades pour crediter ces produits qui ne devrait PAS avoir recu la MOINDRE AUTORISATIOn de mise sur le marché pour AUCUN d’entre ces produits .

      Quand on consulte la liste des effets signalés c’est effarant de continuer ce crime de genocide universel le comble sans avoir DIT TOUTE la verité sur le sous tendu de ces opérations a visées de controle dans le cadre de l’etablissement du NWO et c’est la derniere etape avant le grand reseten faisant acusser un visus INVENTE pour ce plan copie des NAZIS ou dans la suite puisque le menage n’a jamais ete fait notamment aux USA

      comme on peut le constater pour ces elections de triche monumentale ou finalement peu a peu se revele aussi le plan de faire disparaitre Israel autant que les hebreux dans ce chaudron du diable .

      ca ne passe pas ca ne passera JAMAIS apres toute cette comédie et ces mensonges sans cesse !

      et rien de tout cela n’a aucune valeur scientifique c’est de l’enfumage !

    2. Sara

      « C’est incomplet cet enfumage !!!!
      En effet, l’article est incomplet.
       » – le produit d’Astrazeneca n’est pas un vaccin  »
      Ce qui est étrange est qu’it aient pris un virus de chimpanzé et non pas pas la forme humaine et qu’il y ait introduit de l’ARN du Covid-19.

      « la technologie ARN a toujours été un échec ( pareil pour tous les autres !) » »
      J&J, Moderna et Pfizer sont des produits de génie génétiques et non des vaccins. Ils ont décliné toute responsabilité car les test de sont pas terminés (encore en phase 3). Ils es vendent quand certains gouvernements ont insisté pour les avoir en urgence.

      Les vaccins chinois, russes et sont des vaccins classiques, à base de virus humain entier inactivé, peu coûteux et conservables au réfrigérateur.

    3. M.LC de la Blanchère

      Au fait pour le virus de chimpanzé c’est ce qui est officielement annoncé mais gros probleme le nombre de ces hominidés frise l’extinction .

      Cherchez l’erreur ? par contre les IVG fournissent une tres grande quantité de matiere premiere bon marché .

      c’est un autre debat comme cette utilisation dans certains cosmetiques .

      La bonne idée se pommader avec du jus d’embryon humain en extrait pour avoir « bon teint  » et faire jeune plus longtemps comme la carabosse ?

      et mieux se le faire injecter pour faire le vizir et sombre crapule ?

      c’est dans tous les contes fait pour rappeler cette ethique de TOUS les peuples anciens qu’on dit premier .

      j’ai le relaté des femmes et de celles qui ont du subir ces interventions marquantes A VIE …

      je ne peut que faire le relaté sans l’avoir vecu .

      Et au niveau genetique on est pas vraiment capable de distinguer les codes ADN de deux especes aussi proches que des parents entre eux
      ( a faire fremir les foux vaniteux !)… c’est la raison de cette utilisation qui se voulais moins choquante dans les essais .

      les biologistes contemporains ont des serieux problemes a ce sujet
      comme nombre de ceux qui se disent « scienteux  » .

      et certains ont donc a force meme privilégié la cause animale mais oubliant la suite prévisible qui est pareille dans le 2 cas !

      c’est precisement pour cela que lors des recherches on a pris initialement des chimpanzés et d’autres especes comme le singe vert le plus souvent , un parent plus eloigné

      la notion de parentelle au lieu de considerer celle avec le VIVANT en general et donc RESPECTER L ETHIQUE la concernant en tous points et en evitant du coup un somme de maladie INCALCULABLE

      maladie du PROFIT du mensonge et de la tricherie qui culmine en ce moment et meme chez certains qui osent se dire de quelles orgines ?

      celle des punaises parasite c’est ca ?

      au choix comme de prendre des derivés d’embryons humains extraits dans des conditions tragico sordides et celles d’especes en voie d’extinction en injection ?

      Au niveau Ethique l’espece humaine pour certains se place dans le genre pire predateur et en plus parasite corrupteur antropophage qui se pique avec du jus de cadavre et le fait faire au autres SANS LES INFORMER

      C’est FAIT et vous pouvez VERIFIER c’est mieux !!!
      dans les deux cas … c’est ABJECT de l’infamie dans la tradition de Mengele et co ..

      Fameux comme alternative ?

      La manipulation ADN et ARN dans l’autre cas avec des cellules souches de meme provenance ou l’antchimanbre du DIABLE et ca cause de morale mais pour les autres ?

      En oubliant qu’il y a quelques dizaines de plantes A PEINE etudiées dans leurs principe actifs mais ca donne pas des tera miliards et des possibiltés de magouiller l’espece ELLE MEME qui est le but cherché .

      & d’autres methodes oubliés puisce que qui n’est pas prohibitifs ne semble pas intersesser la recherche de POGNON et de GENOCIDE apres controle raté quand on ne sais plus coudre un masque en tissu encore moins en tisser les fibres ou cultiver les plantes pour en produire ?

      JAMAIS pour soigner provisoirement que si ca rapporte et que ca cree une nouvelle addiction = piké tous les 6 mois ou un an ou par d’autres voies comme par des cachets ou demain dans la nourriture ou la boisson ?

      C’est difficile a faire comprendre a ceux qui sont si fiers de leur MANQUE total d’ETHIQUE au nom de leurs pretendus succes de salon digne d’un comice agricole ….

      Quand on utilise certains termes tres fleuris que j’aime a reprendre par derision sur le « betail  » …

      Quand on pretend a un certain rattachement c’est D’abord par L’Ethique

      et dans ce cas comme bien d’autres PAS D’ethique NULLE PART

      certains pays font mieux avec l’utilisations de plantes !

      et non le contraire en vendant sa SOUPE de mort comme les nazis …

      et quand on choisit cette voie dIGNOMINIE INFAMANTE aussi pour qui que ce soit en fait la promotion ….

      pour faltter une appartenance patriotique ?
      dans ce cas c’est L INVERSE !

      la suite c’est que la moindre bacterie meme celle pour digerer devra AUSSI etre desomais assistée d’un traitement GENETIQUE

      C’est de la pure Thanatosphere de psychopathes qui merite que l’extinction rapide et definitive des hominidés si les premiers concernés en ETHIQUE cautionne desormais des PRATIQUES NAZIES ?

      Parler de ces methodes ou en faire la promotion c’est PIRE que les nazis surtout apres avoir subi leur abjections …

    4. Sara

      @M.LC de la Blanchère
      « Au fait pour le virus de chimpanzé c’est ce qui est officielement annoncé mais gros probleme le nombre de ces hominidés frise l’extinction . »

      Voilà une utilité toute trouvée : l’utiliser pour vacciner les chimpanzés 🙂

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    147 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap