toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Retraites : la France va-t-elle enfin mettre fin à la fraude des “centenaires” algériens ?


Retraites : la France va-t-elle enfin mettre fin à la fraude des “centenaires” algériens ?

Le scandale des fraudes aux prestations sociales, longtemps caché aux Français, finit malgré l’omerta de nos dirigeants et des journalistes, par éclater. Nous avons rencontré Pierre-Alexandre Rocoffort de Vinnière, président de l’entreprise Excellcium, qui a été auditionné, sur cette question, par la mission parlementaire chargée d’éclaircir le dossier. Ce qu’il dit confirme la gravité des faits, et rend plus insupportable le silence complice qui les couvre…

Riposte Laïque : Vous êtes le patron d’Excellcium. Pouvez-vous, avant de parler de votre entreprise, vous présenter à nos lecteurs ?

Pierre-Alexandre Rocoffort de Vinnière : Entrepreneur de 40 ans, j’entretiens la passion depuis près de 15 ans de trouver les solutions pragmatiques aux enjeux qui me sont présentés.

Riposte Laïque : Quels sont donc les objectifs de votre entreprise, et quelle est sa spécificité ?

P.-A. Rocoffort de Vinnière : Excellcium a vocation à répondre aux problématiques d’obligations de conformité des données clients des organismes d’assurances, de banques, de retraites et instituts de prévoyance : lutte contre la déshérence, contre la fraude, contre le financement du terrorisme… grâce notamment à la « Big Data », à des enquêteurs privés et à des généalogistes.

Riposte Laïque : On vous a découvert, il y a quelques mois, lors d’une audition à l’Assemblée nationale sur les fraudes sociales, dont il y a l’enregistrement visuel (à partir de 58 minutes) et écrit. Comment vous êtes-vous retrouvé à témoigner devant la représentation nationale ?

https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/opendata/CRCANR5L15S2020PO769134N021.html

P.-A. Rocoffort de Vinnière : Certains de nos clients nous ont fait part du problème potentiel de la fraude aux retraites par des étrangers. Il n’existait pas alors de solution convaincante pour lutter contre ce fléau. Nous avons réussi à développer une solution pertinente attestant un grand nombre de fraudes potentielles sur les dossiers qui nous ont été confiés. À ce jour, il semble encore qu’Excellcium soit la seule entreprise en France à proposer ce type de service… C’est donc très naturellement que les différentes commissions gouvernementales, sénatoriales ou parlementaires, comme celle à laquelle vous faites référence travaillant sur la fraude aux prestations sociales, se soient tournées vers nous afin de bénéficier d’un éclairage « du terrain ».

Riposte Laïque : Vous dites avoir enquêté sur un millier de fraudes en Algérie, et 500 au Portugal. Qui paie votre entreprise pour effectuer ces recherches, et pourquoi vous sollicite-t-on ? Pourquoi seulement dans ces deux pays, et pas dans d’autres pays d’Afrique du Nord, comme le Maroc ou la Tunisie ?

P.-A. Rocoffort de Vinnière : Nos clients sont des organismes ou des caisses de retraite « semi-publics » ou privés ayant pour obligation d’effectuer des actions de lutte contre la fraude. Et celle-ci est a priori beaucoup plus présente, car plus simple, chez les allocataires étrangers percevant une retraite française.

Depuis lors, nous avons travaillé sur bien plus de 1 500 dossiers et avons étendu nos prestations à d’autres pays tels que ceux que vous citez. Mais, effectivement, il y a proportionnellement plus d’allocataires algériens que provenant d’autres pays d’Europe du Sud ou d’Afrique du Nord, pour des questions historiques. Et les fraudes y semblent proportionnellement plus nombreuses que dans les autres pays d’Europe.

Riposte Laïque : Vous décrivez, lors de votre audition, ce qui s’apparente à une fraude institutionnalisée, venant de l’Algérie. Vous évoquez le nombre de centenaires, étonnant dans ce pays, et ce qui s’apparente à une mauvaise volonté des autorités algériennes, quand vous demandez les certificats de décès, et d’autres faits que nous vous remercions de compléter…

P.-A. Rocoffort de Vinnière : Ce qui semble certain, c’est que cette typologie de fraude est déployée dans l’ensemble des régions (Wilayas) d’Algérie dans lesquels nous sommes amenés à opérer et que celle-ci se base sur les mêmes techniques, les mêmes failles… Établissement de faux certificats de vie et refus de communiquer le décès d’un compatriote à un organisme français.

Riposte Laïque : Vous évoquez un cas très élevé de nombre de fraudes, que vous estimez à 40 %. Selon vous, cela dure depuis combien de temps, et quel est l’impact sur le système des retraites, en France ?

P.-A. Rocoffort de Vinnière : Les dossiers qui nous sont confiés sont préalablement sélectionnés par les organismes principalement sur le critère de l’âge des allocataires… plus ceux-ci sont âgés et plus ils sont susceptibles d’être frauduleux. Lorsque nous travaillons sur des allocataires de plus de 85 ans, voire de plus de 100 ans, le taux de fraude dépasse les 40 %. À ce jour, une simple suspicion de fraude permet de suspendre l’allocation ; mais, à ma connaissance, il n’y a pas de cas de recouvrement du trop-versé…pendant de nombreuses années, parfois plus de 20 ans ! Il est néanmoins très difficile à ce stade de chiffrer cette fraude : 3 commissions ont tenté de l’évaluer et se sont cassé les dents face aux administrations qui refusent de prendre le « taureau par les cornes », je vous renvoie aux rapports éloquents de ces commissions qui sont publics.

Riposte Laïque : Le magistrat Charles Prats évoque le chiffre de 50 milliards, pour quantifier l’ensemble de la fraude, sur un ensemble de domaines du système social français. Partagez-vous son diagnostic, et quel est, selon vous, le montant qui touche directement les retraites ?

P.-A. Rocoffort de Vinnière : La thèse de Charles Prats est étayée par un grand nombre de preuves et ne peut comptabiliser l’ensemble des suspicions de fraudes. Le chiffre avancé peut donc nous sembler en deçà de la réalité… Quant à la fraude à la retraite, elle se limite pratiquement aux allocations versées à l’étranger, particulièrement en Algérie puis au Maroc mais aucune commission d’enquête n’a réussi à réellement l’évaluer. Nous ne pourrons le faire que lorsque les organismes accepteront de communiquer les chiffres clés : combien de centenaires perçoivent une retraite et quel est le montant moyen ? Deux questions simples auxquelles même la pugnacité des parlementaires ayant mené ces enquêtes n’a pas suffi pour avoir de réponse.

Riposte Laïque : Sentez-vous, chez les autorités françaises, que cela soit au niveau politique ou chez ceux qui sont responsables des systèmes sociaux solidaires, voire chez les représentants des salariés, la volonté de mettre fin à ce scandale ?

P.-A. Rocoffort de Vinnière : Olivier Dussopt (ministre des Comptes publics) a annoncé pas plus tard que la semaine dernière qu’il décidait (enfin) à s’attaquer à la fraude sociale et nous ne pouvons que nous en féliciter… Néanmoins, il ressort de ses communications qu’il minimise grandement l’ampleur de cette fraude (il ne se base que sur le 1,5 milliard constaté) et que les actions qu’il souhaite voir déployer concernant les retraites versées à l’étranger semblent utopiques à court terme comme « se baser sur les données biométriques ». Moyen semblant particulièrement compliqué à mettre en œuvre sur l’ensemble du territoire algérien, pour des retraités très âgés voire centenaires… On ne peut qu’espérer que la pression du pouvoir politique incite les organismes publics à prendre en considération ce scandale comme le font les organismes privés !

Riposte Laïque : Avez-vous de l’espoir pour que les travaux de cette commission aboutissent à des mesures efficaces ? Si en aviez les moyens, quels moyens utiliseriez-vous pour que les choses rentrent dans l’ordre ?

P.-A. Rocoffort de Vinnière : Espérons que la pression populaire soit suffisamment forte pour qu’elle puisse engendrer une véritable volonté politique, les annonces du ministre sont un bon début.

Pour verser une allocation à un étranger, les organismes se basent uniquement sur un certificat de vie facilement falsifiable… Naturellement, si je le pouvais, a minima je multiplierais les demandes de pièces (carte d’identité, justificatif domicile, etc.) et je multiplierais les enquêtes qui semblent être dans un premier temps le meilleur moyen pour détecter ce type de fraude rapidement.

Riposte Laïque : La médiatisation de ce dossier vous incite-t-elle à poursuivre vos investigations ?

P.-A. Rocoffort de Vinnière : Naturellement. Bien que nous ayons vocation à être discrets, nous ne pouvons nous dérober lorsque la représentation nationale nous sollicite. Et, par ailleurs, cette médiatisation a permis à certains organismes d’apprendre que des solutions existaient…

Riposte Laïque : Souhaitez-vous ajouter quelque chose, cher Monsieur ?

P.-A. Rocoffort de Vinnière : Les organismes de retraite combattront cette fraude si une pression politique les y oblige. Les députés et sénateurs qui s’emparent de ce sujet doivent se sentir soutenus par leurs administrés pour faire entendre raison à notre administration qui ne semble, hélas, pas très prompte à prendre la mesure de ce scandale…

Propos recueillis par Pierre Cassen

Ripostelaique

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Retraites : la France va-t-elle enfin mettre fin à la fraude des “centenaires” algériens ?

    1. Charles Martel

      Seule solution, possible de nos jours, pour valider un certificat de vie afin de continuer à bénéficier de l’allocution retraite et résidant à l’étranger :
      La personne se déplace à l’ambassade, présente ses pièces d’identité et se soumet au contrôle des empreintes digitales.

    2. Charles Martel

      2ème suggestion :
      Un retraité quittant le territoire français perd tous ses droits (retraite, santé, nationalité et autres) car cette allocation dispensée à l’étranger ne bénéficie pas à l’économie du pays.

    3. M.LC de la Blanchère

      Charles Martel , interessantes remarques !!! Ce qui est le plus etonnant concernant les francais de souches residents en Hexagonie ; c’est le nombre de controles de toute sorte pour maintenir la moindre allocation
      Pas tres difficile vu le nombre , pour des francais qui ont pourtant des envie de depart eu aussi et ca semble difficile il semble que SEULEMENT quand on est blanc alors on est accusé de tout sans cesse , emmerdé c’estle cas de le dire saigné sans cesse et ca empire chaque jour …

      avec le poids dans les barquettes qui diminue en meme temps …que ces augmentations en augmentations augmentées des taxes sur les taxes ..

      Quel acceuil dans des consulats fr a l’etranger quand on est pas VIP de cette sorte ?

      Alors que dans ces cas – il semble qu’aucun controle « direct » n’est eté effectués durant autant d’années , encore un exemple d’applcation selective anti francaise anti blanche ( comme elle est anti tout ce qu’on voudra selon le pays concerné puisque autant d’etats profonds mafieux a l’oeuvre . Ceci car il faut a chaque fois regarder ce qui se passe sur place …

      des centenaires ne sont pas si nombreux de nos jours nulle part ..

      Ces problemes semblent découler de toute evidence de la corruption du régime de l’ancienne colonie dont on entend AUSSI parler sur leurs médias a propos d’un niveau aussi effarant et qu’une grande partie de leurs population subit egalement et qui le comble et ce comble cette fausse profonde – contribue a la pression migratoire .

      Des etats en bon etat ? ou sont ces etats dans tous les etats morbides devant les globaliseurs killers = nombre resteraient ou reviendraient dans leurs pays de souche et n’auraient pas eu ou encore envie de partir pour revenir ensuite sans qu’on puisse verifier si ils sont encore en vie autant que les tombes veautante des elections bidennantes US .

      et est qu’ils veaute aussi ces tombes ?

      C’est ENORME !
      Ou vont donc ces 51 milliards dans l’ economie du pays la j’ai comme un gros doute pas vous ?

      Rien n’est moins certains quand on se demande ou est passé non seulement ces milliards mais un grand nombre de contributions nouvelles de toute sorte
      dans une opacite multicouches ici meme et certainement dans les autres ?

      aussi fiables que le PCR ou on ne peut pas trouver le virus

      mais les agents du corrupto-virus globaliste se goinfrent et demandent toujours +

      c’est tellement opaque depuis tant d’années et quand on a pu voir ce debat nullisime et MENSONGER entre deux crou-pions de la globalisation Pour CONFIRMER 2 seul invités et seulement cette MLP cette perle de nullité
      choisie pour un NOUVEAU NON debat et son manque d’argument

      quand on pense qu’au fric c’est comme la haine on cesse de penser !

      Quand on se pretend démocratie pour ce genre de debat qui se pretendrait representatifs – c’est tous les partis qui doivent etre representé et meme ceux qui n’y sont PAS puisque ils ne le sont PLUS desormais !!!

      Puisque le taux d’abstention rend TOUTES LES pretendues elections a moins de 50 % de participation ne devrait pas etre VALIDES et que une majorité des peuples quand ils veautent ..souvent le font par defiance en ce qu’ils ne veulent a AUCUN PRIX

      veauter pour qu’untel ne soit pas elu ! et …c’est pas veauter en fait puisque ils sont TOUS sur le meme moules TOUS et ils tombent dans leurs piege ceux la aussi …

      Ce que pense une grande majorité SILENCIEUSE qui ne fait plus confiance a AUCUN DE CES REPRESENTANTS ( de LEUR commerce ?) non representatifs que de plus de fumée que d »‘acte et surtout PLUS à LA nouille PRAVDA …

      Ceux qui veulent parvenir a ce petit jeux devraient songer au grondement qui monte …

      Charles Martel vous avez deja des chances d’etre elu comme 67 millions de candidats – sans ceux qui n’y croient plus , ma confiance est en l’immanence qui ne peut pas mentir .

    4. Gédéon

      Les retraites versées à l’étranger devraient être indexées sur le prorata du salaire moyen du dit pays par rapport au salaire moyen français. Avec un plafond à 2 smics.

      Les retraités exilés soumis à un contrôle strict ! Une agence française de contrôle devrait être crée sur place avec remplacement des inspecteurs tous les ans et objectifs de résultats !

      Le problème se situe aussi chez nous , avec toutes ces institutions infiltrées par des chances douteuses pour la France.

      Dans le même temps les 2/3 des retraites des français sont minimisées volontairement par la CNAV, qui entretient l’opacité complète sur le calcul des retraites et les moyens de recours.

    5. Soizicien

      D’après l’article, il n’y a pas vraiment de volonté de s’attaquer aux 50 milliards d’€ de fraude mais seulement à 1.5 milliards constaté par l’administration, bien en deçà de la réalité. Ils attendront la pression du peuple, sans doute des élections. Comme le souligne MLC de la Blanchère, c’est la préférence étrangère qui prime puisqu’il n’y a pas de contrôle sur les allocations versées à l’étranger alors que pour les français de souche, les contrôles sont stricts.
      Cela fait certainement partie de l’idéologie de notre gouvernement que l’on découvre chaque jour davantage et qui nous étonne toujours plus.

    6. Soizicien

      D’après l’article, il n’y a pas vraiment de volonté de s’attaquer aux 50 milliards d’€ de fraude mais seulement à 1.5 milliard constaté par l’administration, bien en deçà de la réalité. Ils attendront la pression du peuple, sans doute des élections. Comme le souligne MLC de la Blanchère, c’est la préférence étrangère qui prime puisqu’il n’y a pas de contrôle sur les allocations versées à l’étranger alors que pour les français de souche, les contrôles sont stricts.
      Cela fait certainement partie de l’idéologie de notre gouvernement que l’on découvre chaque jour davantage et qui nous étonne toujours plus.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    311 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap