toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Pau : le chef de service d’un centre d’accueil pour migrants poignardé à mort par un Soudanais, qui venait d’apprendre que sa demande d’asile lui était refusée


Pau : le chef de service d’un centre d’accueil pour migrants poignardé à mort par un Soudanais, qui venait d’apprendre que sa demande d’asile lui était refusée

L’auteur présumé venait d’apprendre semble-t-il que sa demande d’asile lui était refusée. Il a donné au moins trois coups de couteau. Le responsable, âgé de 46 ans, a été touché au niveau de la gorge, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a annoncé son décès. La brigade anti-criminalité (BAC) de Pau est intervenue très vite et l’homme a été arrêté peu après aux abords de la scène de crime. Âgé d’une trentaine d’année, il est déjà connu de la justice pour des faits de violences. Il sortait de prison selon nos information. il est actuellement en garde à vue.

France Bleu


Ce vendredi 19 février, une agression au couteau s’est déroulée vers 11 heures au Centre d’accueil pour demandeurs d’asile (Cada) Isard COS, cours Léon-Bérard à Pau. Selon nos informations, le chef de service Asile a été mortellement poignardé

Le Centre d’accueil pour demandeurs d’asile Isard COS a été le théâtre d’une agression au couteau ce vendredi 19 février vers 11 heures. Selon plusieurs sources, l’auteur des faits serait un Soudanais pensionnaire de la structure depuis plusieurs années. La victime, le chef de servie Asile du Cada, a été mortellement poignardé à la gorge, comme le confirme le directeur de la structure Philippe Ellias.


Les secours et les forces de police sont rapidement intervenus. L’auteur présumé des faits aurait été appréhendé. La procureure de la République Cécile Gensac se trouve sur les lieux de l’agression. Les conditions précises de ce drame restent à éclairer.

Sud Ouest


Un homme a été agressé au couteau ce vendredi en fin de matinée au siège de l’Association Isard-Cos, cours Léon Bérard, qui gère l’accueil des réfugiés à Pau.

L’homme, un chef de service de la structure qui gère le CADA (centre d’accueil pour demandeurs d’asile, est décédé après plusieurs coups de couteau dont un porté à la gorge. Selon nos informations, le coup aurait été porté par un réfugié soudanais hébergé sur place depuis plusieurs années.

La République des Pyrénées

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Pau : le chef de service d’un centre d’accueil pour migrants poignardé à mort par un Soudanais, qui venait d’apprendre que sa demande d’asile lui était refusée

    1. Malcolm Ode

      Cette «Chance pour la France» vient de gagner un séjour indéterminé en hôtel quatre étoiles, nourri, logé, blanchi, télé, potes afros en prison, là où c’est de toutes façons mieux qu’au Soudan.

      Fallait juste pas le laisser entrer. Combien en reste-t-il encore? Je parle des directeur de CADA…

    2. Rosa SAHSAN

      Darmanin est beaucoup plus préoccupé à dissoudre Génération Identitaire plutôt que de virer toutes ces chances pour la France. Eh oui, il ne peut pas faire 2 choses en même temps. En ce moment, c’est Génération Identitaire qui lui donne du souci.
      Ces jeunes qui défendent nos frontières . ça c’est très dangereux. Pathétique.
      ROSA

    3. Robert Davis

      Tous ces faux culs du gouvernement macron savent trés bien qu’un fois entrés ils ne les feront plus sortir même si ces africains indésirables tuent des gens. C’est ça la politique de macron. On nous dit que Marine est trop faible avec eux mais je pense que c’est un mensonge encore que on peut se demander si elle aussi ne fera pas trop de compromis mais personne ne peut être pire que macron.

    4. Jankel

      j’attends que la famille de ce pauvre monsieur aille chercher quelques poux sur la tête des juges et psy et administratifs Responsable de cette « bavure »

    5. doudou

      la politique des migrans qui n’ont rien à foutre en france,c’est: fais du bien à bertran,il te le rend en ch…,ce sont des sauvages qui ne repectent pas le pays qui les a acceuilli,qu’attend darmanin pour expulser ces racailles??

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    308 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap