toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Netanyahu « Le plateau du Golan restera à jamais une partie de l’État d’Israël »


Netanyahu « Le plateau du Golan restera à jamais une partie de l’État d’Israël »

« Le plateau du Golan restera à jamais une partie de l’État d’Israël », a déclaré mardi le bureau du Premier ministre israélien dans un communiqué, en réponse au secrétaire d’Etat américain qui a suggéré dans une déclaration lundi que cela pourrait changer.

Lundi soir, Antony Blinken a déclaré lors d’une interview accordée à la chaîne américaine CNN que le « contrôle du plateau du Golan par Israël était très important pour sa sécurité dans les conditions actuelles ».

« Tant que (Bachar el-) Assad est au pouvoir en Syrie, tant que l’Iran est présent en Syrie et tant qu’il y a les milices soutenues par l’Iran – tout cela représente une menace pour la sécurité d’Israël. De ce fait, le contrôle du Golan relève d’une importance réelle pour la sécurité du pays », a-t-il estimé.

Le secrétaire d’Etat américain a toutefois ajouté que « les questions juridiques constituent un autre sujet. Et avec le temps, si la situation devait changer en Syrie, c’est (le contrôle du plateau du Golan par Israël) quelque chose que nous examinerions ».

Le président américain Joe Biden qui a entamé les entretiens avec différents leaders mondiaux ne s’est pas encore entretenu avec Benyamin Netanyahou.

Le Premier ministre israélien a dit lundi soir s’attendre à ce que le nouveau locataire de la Maison Blanche l’appelle prochainement et ils s’entretiendront lorsque ce dernier commencera à contacter les dirigeants du Moyen-Orient, « selon l’ordre qu’il jugera approprié ».

Et le fait que M. Biden n’ait pas encore contacté M. Netanyahou n’est pas un signe de rupture des relations américano-israéliennes, a assuré le Premier ministre.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “Netanyahu « Le plateau du Golan restera à jamais une partie de l’État d’Israël »

    1. belara

      Le senile pion d obamerde / pelosie/ harris tous devraient s instruire sur l ‘histoire des juifs/d ‘Israel au lieu de trouver des excuses a leur antisemitisme comme franklin roosevelt autre democrate assassin historique de juifs….

      Les islamistes et leurs dhimis/complices( gauchistes/democrates) exultent mais pas pour longtemps!!!!!

      Quant aux 2 etats:
      80 pourcent des terres juives ont été offertes au pays invente la jordanie que ts les envahisseurs dits palestiniens y aillent, oui, il y a deja 2 etats!!!

    2. Robert Davis

      Le Golan Israélien est ce qui empêche les syriens d’attaquer Israel sachant que vu la configuration du terrain, la géo politique etc. la syrie même aidée par l’iran ou autres est sûre d’y laisser toute son armée pour rien. Même les terroristes y laisseraient leur chemise. Aucune pression éventuelle ne pourrait compenser la perte du Golan surtout pour des accords inutiles et contre productifs. Avec le temps la syrie s’y fera ou elle perdra encore d’autres territoires et devra éloigner d’Israel sa capitale.

    3. Robert Davis

      A mon avis la proximité de damas d’Israel environ 40 kms est ce qui rend la syrie agressive vis à vis d’Israel: si Damas n’etait qu’une bourgade abandonnée de 10.000 habitants, la syrie ne serait plus obsédée par Israel.

    4. moi de france

      La vue est tellement plus belle d en haut et puis ca rassure car les voyoux veillent la moindre defaillance

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    373 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap