toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Interdiction de critiquer Macron: Francis Lalanne, qui appelait à “destituer” Macron, fait l’objet d’une enquête pour “atteintes aux intérêts fondamentaux de la Nation”


Interdiction de critiquer Macron: Francis Lalanne, qui appelait à “destituer” Macron, fait l’objet d’une enquête pour “atteintes aux intérêts fondamentaux de la Nation”

La justice soupçonne le chanteur de “provocation à la commission d’atteintes aux intérêts fondamentaux de la Nation”. Fin janvier, il avait appelé à “mettre l’Etat hors d’état de nuire”.

Francis Lalanne risque jusqu’à cinq ans de prison et 45.000 euros d’amende. La justice lui reproche ses propos du 22 janvier, dans une tribune intitulée « J’appelle » et publiée sur le site en ligne France Soir, dans laquelle il jugeait notamment qu’il fallait mettre « l’État hors d’état de nuire au peuple français ». Lundi 22 février, le parquet de Paris a indiqué que le chanteur fait l’objet d’une enquête pour « provocation à la commission d’atteintes aux intérêts fondamentaux de la Nation » ouverte le 27 janvier et confiée à la Brigade de répression de la délinquance aux personnes (BRDP). Puis le ministère public a confirmé ce qui était d’abord une information du Point.

« Le chef de l’État et son gouvernement s’essuient les pieds sur le Droit Républicain »

Selon le parquet de Paris et une source proche du dossier, l’artiste « a été entendu le 5 février dernier par les enquêteurs » de la BRDP, en audition libre, rapporte BFM TV en citant la source proche de l’enquête. Le 22 janvier, Francis Lalanne écrivait : « J’appelle les plus hauts dignitaires de l’armée française à venir au secours du peuple et à faire cesser le trouble social et politique dont souffre depuis trop longtemps la Nation ». Il estimait aussi que « la criminalisation permanente des individus que nous sommes, par les structures de l’État et les médias, est constitutive de tyrannie ».

Le texte poursuivait : « Le chef de l’État et son gouvernement s’essuient les pieds sur le Droit Républicain comme sur un paillasson ». Dès lors, Francis Lalanne estimait qu’il fallait « à présent mettre en demeure les structures de l’État de faire cesser le trouble manifestement illicite infligé à la Nation par son gouvernement ». « Le gouvernement est en train de commettre insidieusement un coup d’État au nom de la Covid ; et s’apprête à instituer la tyrannie comme un avatar de la République, à l’insu du peuple français », pouvait-on aussi lire.

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Interdiction de critiquer Macron: Francis Lalanne, qui appelait à “destituer” Macron, fait l’objet d’une enquête pour “atteintes aux intérêts fondamentaux de la Nation”

    1. M.LC de la Blanchère

      vu par des psychiatre cette societé totalitaire est completement sociopathe

      C’est comme si les cellules du corps social s’acharnaient sur celles donnant l’alerte sur ces dysfonctionnemeht pourtant si graves qu’ils menacent la survie de l’ensemble , on tire sur le messager plutot que sur le responsable .

      on reprophe a Francis Lalanne de ne pas etre simplement comme tout le monde un collabo de service ou un agent de repression en vue du suicide de l’ensemble ?

      « Autrefois, on ne conspirait jamais que contre un ordre établi. Aujourd’hui, conspirer en sa faveur est un nouveau métier en grand développement. Sous la domination spectaculaire, on conspire pour la maintenir, et pour assurer ce qu’elle seule pourra appeler sa bonne marche. Cette conspiration fait partie de son fonctionnement même. » (Guy Debord dans Commentaires sur la société du spectacle).

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    995 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap