toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Essonne : une fille de 14 ans et un garçon de 13 ans tués d’un coup de couteau lors de deux rixe entre bandes


Essonne : une fille de 14 ans et un garçon de 13 ans tués d’un coup de couteau lors de deux rixe entre bandes

Les faits sont survenus le 22 février lors d’une rixe entre bandes, selon le parquet d’Evry. Six mineurs ont été placés en garde à vue.

La guerre des bandes qui sévit en Île-de-France a fait une nouvelle victime, dans la nuit de lundi 22 à mardi 23 février. BFM TV rapporte ainsi que, selon le parquet d’Evry, une collégienne de 14 ans est décédée en Essonne après avoir reçu un coup de couteau lors d’une rixe entre bandes impliquant une dizaine de jeunes.

Selon BFM TV, six mineurs ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête et l’un d’eux aurait reconnu l’auteur du coup de couteau. Selon la procureure de la République d’Evry, Caroline Nisand, trois seraient âgés de 13 ans et les trois autres de 15 à 16 ans. Le principal suspect est déjà connu des services de la justice pour « deux infractions sans lien avec des faits de violence », a-t-elle ajouté.

L’adolescente aurait été connue des services de gendarmerie

BFM TV ajoute que des jeunes de Dourdan se sont opposés à d’autres, à Saint-Chéron, lundi. Selon Europe 1, la première bande aurait cherché un membre de la seconde. Elle serait finalement tombée sur un de ses amis et la situation aurait dégénéré.

La victime, elle, a été atteinte d’un coup de couteau au ventre en tentant de s’interposer dans la rixe, affirme Le Parisienprécisant que les faits sont survenus vers 16 heures devant le collège du Pont de Bois. L’adolescente, qui aurait été connue des services de gendarmerie, selon le journal, a été transportée en urgence à l’hôpital, et est décédée dans la nuit suivante. Six mineurs âgés de 14 à 16 ans ont été interpellés et placés en garde à vue, lundi : trois ont été arrêtés durant leur fuite, notamment grâce à la vidéosurveillance, et trois autres se sont présentés à la gendarmerie, d’après BFM TV. Selon Europe 1, l’individu à l’origine du coup de couteau aurait été désigné par quatre mineurs en garde à vue. Il serait âgé de 16 ans.

Selon la procureure de la République, Caroline Nisand, une enquête a été ouverte pour meurtre sur mineur de 15 ans et violences en réunion. L’enquête a été confiée en co-saisie du groupement de gendarmerie de l’Essonne et de la section de recherche de Paris.


Essonne : un nouvel adolescent meurt lors d’une rixe entre bandes

Quelques heures seulement après la mort d’une adolescente de 14 ans à Saint-Chéron, c’est un autre de 13 ans qui a perdu la vie à Boussy-Saint-Antoine. 

La violence gangrène le département de l’Essonne. Ces dernières heures ont notamment été terribles pour deux jeunes adolescents décédés à la suite de rixes entre bandes rivales. La dernière en date remonte à ce mardi 23 février après-midi, à en croire BFMTV. Un jeune garçon a trouvé la mort vers 16 heures au niveau de la piscine de Boussy-Saint-Antoine. Dans la bagarre, deux autres adolescents ont été blessés dont un grièvement, apprend-on. Tous seraient des mineurs de moins de 15 ans selon les premiers éléments de l’enquête, auxquels ont eu accès nos confrères. Une enquête a été ouverte et sera menée par la Sûreté départementale de l’Essonne.

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, s’est exprimé à la suite de ce nouveau drame, parlant d’un «défi de sécurité » afin d’éviter les chiffres de 2016 où neuf jeunes avaient perdu la vie. Il a répété qu’avec « l’autorité de l’Etat, c’est aussi le rôle parental qui est important ». En outre, cent policiers sont déployés ce mardi soir dans l’Essonne, a-t-il annoncé.

Deux drames en deux jours

Selon les informations du Parisien, il aurait été touché de deux coups de couteau au niveau de la gorge. Les deux blessés ont aussi été visés à l’arme blanche. Un drame qui fait suite à la mort d’une adolescente de 14 ans lundi 22 février à hauteur de la commune de Saint-Chéron. Deux groupes opposant des collégiens du même âge se sont affrontés à proximité d’un collège. Ils étaient originaires de Dourdan et Saint-Chéron. La jeune fille aurait reçu un coup de couteau dans le ventre en tenant de s’interposer au milieu de la rixe. Depuis, six mineurs ont été placés en garde à vue, dont un qui a reconnu les faits, indiquait BFMTV. Il était connu des services de police.

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Essonne : une fille de 14 ans et un garçon de 13 ans tués d’un coup de couteau lors de deux rixe entre bandes

    1. Hamec Deschamps

      Commentaire à prendre au 2e Degré.
      Nous aurons, par des fuites les noms de ces jeunes délinquants. On parie qu’ils viennent de vieilles familles catholiques, ou peut-être protestantes, voire juives ou boudhistes. Qui à force d’assister à la messe ou autres cérémonies religieuses en deviennent extrémistes et manipulent le couteau avec entrain.
      Il faut fermer les temples consacrés à ces extrémistes ainsi que les émissions radios, télé, ou sur internet. Le mieux étant d’expulser tous ces groupes produisant de la violence.
      À bon entendeur …
      Signé Vous m’avez komprisdeux

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    84 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap