toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Covid : un journaliste souffrant de violents symptômes raconte comment il a guéri avec le traitement du Pr Raoult en quelques jours (Source France Bleu)


Covid : un journaliste souffrant de violents symptômes raconte comment il a guéri avec le traitement du Pr Raoult en quelques jours (Source France Bleu)

Paul Molga, journaliste pour Les Echos à Marseille, a été testé positif à la Covid-19 il y a 10 jours. Souffrant de violents symptômes, il a décidé de suivre le traitement controversé préconisé par le Professeur Raoult. Il raconte la maladie et les effets du traitement, presque immédiats.

C’est le 13 septembre que Paul Molga, journaliste pour Les Echos à Marseille, a ressenti les premiers symptômes de la Covid-19 : « Grosse fatigue, mal de tête, violentes courbatures, frissons. C’est quelque chose de nouveau dans l’organisme, ce n’est pas vraiment une grippe, c’est plus violent que ça. On se sent habité, par des êtres, des virus qui sont inconnus du corps. » Très vite, Paul se rend à l’IHU Méditerranée Infection pour faire le test. Le diagnostic tombe et après une batterie d’examens, les médecins lui proposent de suivre le traitement du Professeur Didier Raoult.

Le mercredi 16 septembre, médicaments sur la table, Paul peut commencer le traitement : azythromycine une fois par jour pendant cinq jours, hydroxychloroquine trois fois par jour associée à du zinc. Et les effets sont très rapides.

« Mercredi soir, je prends les premiers médicaments. Jeudi matin, je sens que la charge virale a déjà diminué et la plupart des symptômes se sont atténués. » – Paul Molga

Au fil des jours, Paul se sent de mieux en mieux. Dès le vendredi, il a même la sensation de ne plus ressentir de symptôme. Mais il doit tout de même poursuivre le traitement pendant 10 jours. Un traitement parfois plébiscité, parfois très critiqué, notamment dans le milieu médical. Début juin, l’essai clinique britannique Recovery concluait même que l’hydroxychloroquine ne montrait « pas d’effet bénéfique » pour les malades de la Covid-19.

Paul Molga assure qu’avant de le suivre il n’était « ni anti ni pro Raoult »Il a voulu tester pour se soigner : « Ce qui m’étonne, c’est la violence qu’on fait subir à ce traitement et à l’hydroxychloroquine. On a quand même parlé de poison alors que c’est un médicament dont on connaît les effets depuis 70 ans, il y a plusieurs continents qui en prennent régulièrement. On n’a pas parlé de taux de mortalité associé à la prise de médicament. »

En tant que journaliste il reconnaît avoir été curieux de tester ce que certains appellent « la potion du druide »« J’avais entendu, comme beaucoup, des témoignages de malades qui guérissaient du protocole Raoult. »

« C’est ma vérité, ce n’est pas une vérité absolue. Moi j’ai pu le tester, je vois les effets et je vois aussi les gens qui n’ont pas pris de traitement et dont les symptômes traînent des semaines, voire des mois. »

Ce mardi 22 septembre, donc un peu plus d’une semaine après les premiers symptômes, Paul Molga se sent mieux, il ose même prononcer le mot « guérison » : « Je n’ai plus aucun symptôme. » 

Source France Bleu

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Covid : un journaliste souffrant de violents symptômes raconte comment il a guéri avec le traitement du Pr Raoult en quelques jours (Source France Bleu)

    1. makico makico

      Heil,

      Je ne sais pas si vous le savez Europe Israel, mais le fait que vous soyez dans le camps des justes pour le covid est une formidable propagande padamalgam pour mes singes antisionistes.

      Ceux qui voyais le monde comme tout pourris par les méchant juifs sont forcé d’admettre que sur ce coup la, on as pleins de juifs, y compris cosmopolites, y compris sioniste, dans notre camp.

      La désobéissance civile des lubavitch en Israël, notamment le gros coup qu’il ont fait l’autre jour en enterant l’uberabin en grande pompe, a été un des moteur de la résistance mondiale et ca méme les fachos ne l’oublierons pas.

      Merci 😉

    2. Ghysly44

      Cet homme n’est pas le seul à tenir les mêmes propos concernant le traitement du professeur Raoult … l’actrice Mylène Demongeot a été proche de mourir et grâce à un ami elle aussi a pu guérir malgré son âge et combien d’autres mais on les fait taire dans tous les médias …. on devrait réfléchir et se poser les bonnes questions POURQUOI ? je pense que les labos veulent se partager le gâteau dans le monde entier donc il fallait arrêter ces petits médicaments à deux balles coûte que coûte avec la bénédiction des médecins et médias …. beurk ça me dégoûte

    3. coupendeux

      Il est vrai que lui, n’a pas de journapute pour lui lécher le fromage entre les orteils.
      Domicilié à quelques kilomètres de Marseille, dans mon entourage, plusieurs personnes ont été soignées par ce VRAI Médecin.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    174 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap