toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Après les délires anti-israéliens de Patrick Pelloux, Ouest France épinglé à propager la fake news d’un embargo israélien sur les vaccins pour les Palestiniens


Après les délires anti-israéliens de Patrick Pelloux, Ouest France épinglé à propager la fake news d’un embargo israélien sur les vaccins pour les Palestiniens

Après les délires anti-israéliens de Patrick Pelloux, c’est Ouest France épinglé à propager la fake news d’un embargo israélien sur les vaccins pour les Palestiniens

Mise à jour: L’ambassade d’Israël en France a vivement réagit :

Le quotidien Ouest-France a dressé une comparaison internationale des campagnes de vaccination contre le Covid.

Arrive le moment où le journal se penche sur le nombre de vaccinations par habitants. Ouest-France procède par citation de l’article d’un autre journal, Les Echos.

L’encadrement par des guillemets, la mise en gras du texte, et l’attribution de sa paternité aux Echos ne laissent aucun doute : le quotidien économique est cité comme ayant écrit texto que « la campagne de vaccination en Israël, qui devrait atteindre l’objectif du gouvernement de vacciner l’ensemble du pays d’ici fin mars, laisse sur le carreau au moins 4,5 millions de Palestiniens vivant en Cisjordanie et à Gaza. »

Comme Ouest-France a bien fait les choses, il y a même un lien vers la source de la citation dans Les Echos. Cliquons :

Surprise. La phrase des Echos commence de la même manière : « La campagne de vaccination dans l’état hébreu devrait atteindre l’objectif du gouvernement de vacciner l’ensemble du pays d’ici fin mars. »

Mais ensuite, elle est très différente : « En revanche, l’Autorité palestinienne, souveraine quant à sa politique de santé (selon les accords d’Oslo), n’a à ce jour distribué que quelques milliers de doses aux 4,5 millions de Palestiniens vivant en Cisjordanie et à Gaza. »

Dans le sillage d’une campagne de diffamation médiatique

L’information donnée par Les Echos était tout à fait factuelle. Elle comparait les actions de deux entités souveraines en matière de santé sur leurs propres populations – Israël et l’Autorité palestinienne.

Elle indiquait bien que l’Autorité palestinienne était responsable de la santé de ses administrés en vertu des accords d’Oslo, qui régissent jusqu’à aujourd’hui les relations entre Palestiniens et Israéliens.

Mais InfoEquitable a déjà signalé l’importante campagne médiatique engagée contre Israël, accusé d’avoir le devoir de fournir les Palestiniens en vaccins et de les en priver.

Tout récemment, c’est le médecin Patrick Pelloux qui s’en est fait l’écho sur un plateau de télévision.

Le procédé est toujours le même : ignorer les accords d’Oslo. Et, une fois cette réalité historique et juridique mise de côté, laisser alors entendre que la responsabilité de la santé des Palestiniens incombe à Israël.

Source : Infoequitable







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Après les délires anti-israéliens de Patrick Pelloux, Ouest France épinglé à propager la fake news d’un embargo israélien sur les vaccins pour les Palestiniens

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    104 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap