toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Vaccin : la France incapable d’organiser la vaccination de masse pourrait perdre 30% des doses. Macron invente le “collectif de citoyens” pour suivre la stratégie vaccinale… un gadget de plus


Vaccin : la France incapable d’organiser la vaccination de masse pourrait perdre 30% des doses. Macron invente le “collectif de citoyens” pour suivre la stratégie vaccinale… un gadget de plus

Multipliant les erreurs depuis le début de l’épidémie de Covid-19, les autorités sanitaires pourraient en commettre une autre avec le vaccin.

Pour Emmanuel Macron et son exécutif, l’arrivée des premières doses de vaccin en France aurait pu être synonyme d’un répit politique. Il n’en est rien. En cause, l’extrême lenteur de la campagne de vaccination, en comparaison des voisins allemand et italien, notamment. Et les ennuis pourraient s’accumuler, jusqu’à ce des doses du précieux liquide soient tout bonnement perdues.

« On se moque de nous »

Selon Le Figaro, le gouvernement, surpris par la rapidité du début de la campagne vaccinale, reconnaît du bout des lèvres des erreurs dans la mise en place logistique. Un retard à l’allumage qui pourrait coûter cher, à plusieurs titres : un conseiller de Jean Castex juge qu’en raison de plusieurs contraintes, « entre 25 et 30% de doses pourraient être perdues », selon les mots du journal.

Du côté des responsables politiques, les critiques continuent d’affluer, notamment en ce lundi 4 janvier : interrogé par France 2, le président de la région Grand Est, Jean Rottner, a fustigé « un scandale d’État » et une accumulation d’errements. « On poursuit une politique qui a fait la preuve de son échec par le passé : les masques, les tests, aujourd’hui la vaccination », a-t-il ainsi estimé, pointant « une forme d’impréparation, d’irresponsabilité ». « On se moque de nous. Aujourd’hui se faire vacciner, cela devient plus compliqué que d’acheter une voiture », a-t-il encore tempêté. D’après lui, « les Français ont besoin de clarté, de messages sûrs, d’un gouvernement qui sait où il va et il ne donne pas cette impression-là ».


Alors que la campagne de vaccination en France est à la traîne, 35 membres du futur “collectif de citoyens” vont être tirés au sort ce lundi afin de se prononcer sur la stratégie vaccinale.

Cette idée de collectif avait été évoquée par Emmanuel Macron en novembre… Lundi 4 janvier, 35 citoyens français seront tirés au sort pour « poser toutes les questions, faire toutes les observations » concernant la stratégie vaccinale du gouvernement, a évoqué Gabriel Attal dans Le Parisien ce dimanche 3 janvier. Le groupe sera constitué en respectant des critères d’âge, de genre, de région de résidence ou encore de catégorie socioprofessionnelle. Le porte-parole du gouvernement a affirmé que ce groupe de « citoyens tirés au sort, représentant tous les territoires, sera constitué le 10 janvier ». Ils commenceront leurs tâches dès le 16 janvier et pourront donc « interpeller Olivier Véran ou le professeur Alain Fisher » sur la gestion de la crise du coronavirus et sur le programme de vaccination.

Une idée fortement moquée

Des internautes n’ont pas tardé à contester ce futur tirage au sort le qualifiant de « cirque populiste » ou d’idée qui « manque d’envergure ». Certains ont pris l’initiative avec humour : « Le vaccin est un bien si rare qu’on a l’impression que c’est la Française des jeux qui organise la vaccination », a écrit un internaute. « C’est Bollywood », commente un autre. On pouvait aussi lire sur Twitter : « C’est peut-être pour que la majorité puisse comprendre qu’il ne s’agit que d’une grosse blague cette histoire de pandémie ! », a publié un autre internaute.

Le gouvernement se défend d’un retard

Cette initiative intervient alors que le gouvernement français est fortement critiqué pour sa lenteur au niveau vaccinal. En effet, la campagne de vaccination a été officiellement lancée le 27 décembre dernier et la France n’aurait vacciné que 450 personnes en sept jours. Ses voisins européens ont été bien plus rapides. Le Royaume-Uni a par exemple vacciné 950 000 personnes en trois semaines. En Allemagne, 165 000 personnes auraient reçu le vaccin en à peine huit jours. Interrogé par Le Parisien à ce sujet, Gabriel Attal s’est défendu : « On ne juge pas le succès d’une campagne vaccinale de six mois au bout de sept jours. » Il a poursuivi : « On a choisi un chemin différent. Le choix de protéger d’abord les populations les plus à risque, pour lesquelles il y a davantage de logistique et de précautions à prendre, conduisait à un démarrage forcément progressif. Nous l’assumons mais, comme l’a dit le président de la République, cela ne peut pas justifier des délais inutiles. »

Ce dimanche 3 janvier, le JDD a d’ailleurs révélé qu’Emmanuel Macron aurait été agacé de ces lenteurs. À l’occasion d’un conseil de défense sanitaire organisé mardi 29 décembre, il a insisté sur le fait qu’il souhaitait une accélération du processus de vaccination. « Moi, je fais la guerre le matin, le midi, le soir et la nuit. Et j’attends de tous le même engagement. Or là, ça ne va pas. Ça doit changer vite et fort et ça va changer vite et fort », aurait lancé le chef de l’Etat au téléphone à divers interlocuteurs. « L’accélération demandée par le président est déjà engagée », a renchéri Gabriel Attal dans Le Parisien. « Dès ce week-end, nous commençons à vacciner des soignants de plus de 50 ans, ce qui était prévu initialement pour février », a-t-il conclu.
Valeursactuelles
 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Vaccin : la France incapable d’organiser la vaccination de masse pourrait perdre 30% des doses. Macron invente le “collectif de citoyens” pour suivre la stratégie vaccinale… un gadget de plus

    1. o.icaros

      Si on était intelligent, on irait à plusieurs de milliers gueuler devant l’Elysées pour dire stop à ces conneries. A-t-on vraiment besoin de l’avis de personnes tirées au sort, pour décider si on doit ou no, on doit se faire vacciner. Vous je ne sais pas. Moi, c’est non. J’ai finit par trouver une date de rendez-vous pour me faire vacciner, à 2h17 ce matin, mais comme je n’ai pas encore reçu de confirmation sur le portable je me demande si c’est pas encore une couille.

    2. M. Le Clercq

      Helas , on constate sans cesse tant de contradictions , mensonges et d’incompétences desormais patentes et patentée . Un niveau d’incoherence et surtout de ne pas faire etat des responsabilités à tout niveaux quand le savoir faire semble disparaitre pour laisser la parole à des tas de gens corrompus comme on peut le constater du clientélisme qui sévit dans ce pays et les autres du même bloc occidental pour laisser la place à une propagande infernale pour precher dans le sens des interets mafieux des sociétes pharmaceutiques et de tout ceux qui prennent part a cette -plandémie .

      D’autre part les termes sont falsifiés , car il ne s’agit pas d’une campagne de vaccination mais d’un tres dangeureux essai sur la population prise comme cobayes d’une therapie génique jamais testée auparavant et dont les essais tres limités n’ont pas depassé les premiers stades de testsn en negligeant le principe de précaution et les premiers effets secondaires comportant une mortalite qui devrait la faire cesser immédiatement selon le serment d’hippocrate  » d’abord ne pas nuire « …
      Par ailleurs on constate un defaut dans toutes les procédures – As t’on pensé à la chaine du froid pour la conservation et des installations et pratiques necessaires ? Dispose on des installations de cryogenies à -80 °C en nombre suffisant et des procedures testées de leur déploiement et de la qualification des intervenants sur toute cette chaine si fragile ?

      A t’on lu la documentation des fabriquant quand toute cette campagne mortifere repose sur des PCR n’ayant AUCUNE VALIDITE ?
      Quand on est incapable de prevoir des masques ou de les fabriquer en ayant affirmé le contraire et leur inutilité, tout comme le confinement et les couvres feu issu du nazisme et de la superstition – encore un exemple …

      &quand on n’a pas su fermer les frontieres en temps utile avant de savoir ce qu’il en etais pour suivre ensuite les mesure selon le PC chinois mais avec l’incapacité qu’eux au moins ne sont pas en defaut de suivre comme des esclaves dociles et formatés .

      Quand on interdit le seul medicament reconnu par l’experience comme valable pour faire au contraire la promotion d’un produit dangereux comme le remdesivir et pris commande officielle de rivotril et autre sedatifs pour l’euthanasie des anciens !

      C’est comme dab du grand n’importe quoi pour cette campagne inutile et surtout trompeuse tombant de plus sous les termes du jugement de Nuremberg et a rappeler qu’il n’existe pas de prescription pour ce genre de crimes contre l’humanité .

      Une seule reponse s’impose en effet je lit plus haut  » STOP A CES CONNERIES  » et j’ose ajouter STOP A CETTE CLIQUE et a leurs relais de vendus quelques soit leur bobards

      Ce n’est pas tant un virus qui tue le plus mais cette PLANDEMIE elle meme quand on donne 75 euros pour marquer sans preuve decédé du sras Cov qu’on n’a JAMAIS VU qu’au microscope electronique et dont on sais peu de chose de ses 25 ou 30 000 variants pour laquelle aucune thérapie genique ou vaccin n’a d’utilité

      Les connaissances en matiere des sources antivirales decoulent d’abord et seulement de la nature pour la plus grande part ce que veulent faire oublier des praticiens du diable et d’une science qui a cessé d’en etre une pour nous faire entrer dans la pire ere totalitaire et le pire genocide ecocide de TOUS LES TEMPS

      ALORS que ca cesse et ceux qui comprennent doivent dire NON CA NE PASSERA PAS PAR MOI NI CETTE PROPAGANDE !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    69 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap