toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

« Tiens bon, on les aura, ces connards”… de Français ? Quand Macron soutient son ministre Véran, le plus détesté


« Tiens bon, on les aura, ces connards”… de Français ? Quand Macron soutient son ministre Véran, le plus détesté

Après le fiasco de la campagne de vaccination, le président a rappelé à son ministre de la Santé la confiance qu’il lui accordait.

Le nouvel échec de la macronie en matière de vaccination, qui fait de la France une des pires élèves européennes dans ce domaine, n’a visiblement pas écorné la confiance d’Emmanuel Macron en son ministre de la Santé. En atteste le texto qu’il lui a envoyé, relate Le Point, au moment où Olivier Véran faisait face à de vives critiques.

« Une fuite dûment orchestrée par l’Elysée »

« Tiens bon, on les aura, ces connards », aurait écrit le président, après avoir pourtant été à l’origine de la volée de bois vert éprouvée par le ministre. Car le 3 janvier, dans le JDD, les Français pouvaient lire un article sur « la colère de Macron ». « Une fuite dûment orchestrée par l’Elysée pour mettre en scène l’ire présidentielle », selon Le Point, qui précise qu’Olivier Véran s’est rapidement retrouvé en première ligne après les mots du chef de l’Etat. « Il est fini. Il restera comme l’homme d’un échec », explique un détracteur du médecin de formation.

L’Elysée a répliqué, à propos d’une éventuelle démission forcée du ministre de la Santé, que « ça n’existe pas ». « On a zéro sujet avec lui », a aussi fait valoir un conseiller présidentiel. Puis ce fut donc au tour d’Emmanuel Macron d’infléchir son discours, directement auprès de l’intéressé, avec un texto, notamment.

« Ils ont été tétanisés par deux choses »

Le Point en dit également davantage sur les raisons du retard français à l’allumage en matière de vaccination. « Ils ont été tétanisés par deux choses : les anti-vaccins, d’abord », explique un expert des questions de santé, précisant que l’administration « n’a même pas imaginé que des gens auraient envie de se faire vacciner ». Les autorités auraient aussi craint, selon la même source, « les vaccinodromes de 2010 contre la grippe H1N1, (…) quand Roselyne Bachelot avait mis les médecins généralistes sur la touche pour une épidémie potentielle que personne ne voyait venir ».
Valeursactuelles
 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “« Tiens bon, on les aura, ces connards”… de Français ? Quand Macron soutient son ministre Véran, le plus détesté

    1. Robert Davis

      Le connards c’est microbe s’il croit qu’il est facile de changer de peuple, ce sont les peuples qui changent toujours les c. dans son genre.

    2. Robert Davis

      microbe parle exactement comme un totalitaire nazi ou communiste qui n’en a rien à cirer du peuple français qu’il a d’ailleurs décidé de remplacer.

    3. Ghysly44

      Il se fout de nous mais quand je pense qu’en 2022 les français revoteront pour lui pour ne pas avoir le RN aux manettes ça me fait frémir …. 5 années de plus à le supporter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    530 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap