toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Sondage: 65% des Américains pensent que Biden « maintient le pays divisé », 74% que la destitution de Trump ne vise qu’à l’empêcher de se représenter, plus de 70% pensent qu’il faut punir Twitter et Facebook pour avoir censuré le président


Sondage: 65% des Américains pensent que Biden « maintient le pays divisé », 74% que la destitution de Trump ne vise qu’à l’empêcher de se représenter, plus de 70% pensent qu’il faut punir Twitter et Facebook pour avoir censuré le président

Les électeurs veulent que la présidente Nancy Pelosi arrête la destitution du président Trump et appellent également à punir Big Tech pour avoir censuré le président, selon un nouveau sondage adressé à un haut conseiller de Trump.

La note du sondeur John McLaughlin à Jason Miller montre que les électeurs du champ de bataille sont plus désireux que la nation passe à autre chose que de destituer le président pour la violente manifestation de la semaine dernière des partisans pro-Trump dans le Capitole américain.

Et si le Congrès ne bouge pas, ajoute le mémo de deux pages présenté ci-dessous dans son intégralité, ceux qui poussent à la destitution pourraient faire face à une réaction des électeurs lors des élections de mi-mandat de 2022.

«Les électeurs préfèrent fortement que le Congrès traite de la lutte contre le coronavirus et non de la destitution. La destitution est considérée comme une perte de temps et d’argent. Les électeurs croient que les démocrates font de la politique et que continuer à attaquer le président aggrave la situation », a écrit McLaughlin.

Sa principale conclusion portait sur la transition à venir qui se produira le jour de l’inauguration, le 20 janvier. Quelque 89% souhaitent une transition ordonnée, et 70% la qualifient de «très importante».

Vient ensuite la destitution et les électeurs de l’Arizona, du Colorado, de la Floride, de la Géorgie, de l’Iowa, du Maine, du Michigan, du Minnesota, du Nevada, du New Hampshire, du Nouveau-Mexique, de la Caroline du Nord, de l’Ohio, de la Pennsylvanie, du Texas, de la Virginie et du Wisconsin y sont fermement opposés.

  • 60% de tous les électeurs ont déclaré que c’était «une autre perte de temps et d’argent».
  • 23% préfèrent destituer le président Trump.
  • 77% ont déclaré que le Congrès devrait plutôt travailler sur la réponse aux coronavirus.
  • 74% ont déclaré que la destitution était «politiquement motivée pour empêcher le président de se présenter à nouveau».
  • 65% ont déclaré que Biden et Pelosi «maintiennent le pays divisé».

La note d’enquête comprenait un avertissement contre la poursuite de la destitution, comme Pelosi est sur le point de le faire, peut-être avec un vote à la Chambre plénière mercredi. Près de la moitié des personnes interrogées sont «moins susceptibles de voter pour un membre du Congrès qui vote pour la destitution». Seulement 36% sont plus susceptibles.

Et cela a trouvé un retour de bâton sur Twitter, Facebook et d’autres plateformes de médias sociaux qui ont effacé Trump pour ses commentaires sur les manifestations de mercredi dernier au Capitole.

La crainte trouvée dans l’enquête est que si Big Tech peut interdire le président, rien ne l’empêche de censurer les Américains ordinaires.

McLaughlin, de McLaughlin & Associates, qui a sondé pour la campagne Trump, a déclaré que 70% pensent que les entreprises telles que Twitter, Facebook, Amazon, Google et Apple sont trop puissantes et doivent être réglementées.

Et, 74% ont convenu que s’ils peuvent retirer la liberté d’expression de Trump, «ils peuvent retirer le droit à la liberté d’expression à tout Américain».


Source Washingtonexaminer

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Sondage: 65% des Américains pensent que Biden « maintient le pays divisé », 74% que la destitution de Trump ne vise qu’à l’empêcher de se représenter, plus de 70% pensent qu’il faut punir Twitter et Facebook pour avoir censuré le président

    1. LeClairvoyant

      La logique et la justice est : que les démocrates ne vont pas être à la Présidence des USA 4 ans
      Il y aura un « Grand Ménage » pour ne pas finir en Guerre Civile. car seront jugés les tricheurs et mis en prison sans finir le Mandat.

    2. Sarah Vigoret

      Le bâillonnement des électeurs opposés à la vision gauchiste est un scandale innommable contraire à la liberté d’expression si chère à l’Occident. La censure actuelle annonce une nouvelle aire. Inspirés par les manipulations médiatiques des islamistes, la gauche américaine a inventé la dictature démocratique.

    3. Michel Boissonneault

      concernant la destitution …. c’est uniquement pour éviter leurs arrestations la semaine prochaine …. même si Trump est destituer ou pas tout ce beau monde vont allez seulement a guantanamo + concernant les réseaux sociaux il y aura une nouvelle loi bientôt contre les monopole pour leurs casser les reins

    4. LeClairvoyant

      Selon infos. La sénatrice Pelosi est une bolchevique, que distribue propagande du PCCh dans le Sénat. Elle doit être accusée de collusion avec un pays étranger, destituée, et envoyée en prison. Car elle attise la haine criminelle de la gauche radicale-globaliste, contre les patriotes républicains.
      Les élections du 03/11/20 et celle des sénateurs doivent être invalidées, pour faire d’autres élections nationales dans les 6 mois, sous contrôle de l’armée, avec un système plus sûr sans vote massif par courrier incontrôlable et des machines Dominion pilotées depuis l’étranger. Puis des Médias impartiaux, car aux dernières élections, ont étés une insulte à la Démocratie et aux États Unis

    5. dodou

      ce tricheur de jo « bidon » avec l’aide du muse obama,veut absolument usurper la presidence des etats unis,alors qu’il a ete prouvé que c’est trump qui avait le plus de voix ,il a raison de protester,car bidon et obama sont de grands magouilleurs,et pence a raison de ne pas le destituer.

    6. bernard

      4 ans cela passe vite. dans 4 ans le bilan de Biden sera effroyable. Il faut donc empêcher Trump de pouvoir revenir au pouvoir coûte que coûte….

      la démocra-chie dans toute sa puanteur…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    335 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap