toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

“Nique-lui sa race” : les images choc de l’agression de policiers par des racailles en Seine-Saint-Denis (Vidéo)


“Nique-lui sa race” : les images choc de l’agression de policiers par des racailles en Seine-Saint-Denis (Vidéo)

Une vidéo a été publiée sur les réseaux sociaux montrant l’agression violente de fonctionnaires de police à Aulnay-sous-Bois.

Il s’agissait d’un simple contrôle routier. Encore un qui a dégénéré… Les faits se sont produits à Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis dans la cité des 3 000, ce dimanche 3 janvier. Deux motards de la CSI93 ont été violemment pris à partie par les individus qu’ils étaient en train de contrôler rue Edgar Degas. N’ayant pas de papiers d’identité, le passager aurait proposé d’aller chercher les documents au domicile du conducteur pour seulement une quinzaine de minutes. D’après les informations de BFMTV, c’est à ce moment-là que les agents ont soudainement été agressés.

Depuis leur voiture, des automobilistes ont réussi à filmer la scène. D’après leurs propos, ils ont l’air d’encourager ces violences à l’encontre des deux fonctionnaires de police : « Nique-lui sa race. Shoot (frappe) dans la tête », peut-on entendre dans cette vidéo de 27 secondes. Les deux agents sont au cœur d’une vive tension… Ils sont seuls face à une bande d’individus qui n’hésite pas à s’approcher pour en découdre. Alors qu’il est en train de secourir son collègue, l’un des agents reçoit un violent coup de pied en pleine tête. Leurs motos sont déjà à terre depuis le début de la vidéo.

Les gardiens de la paix transportés à l’hôpital 

La préfecture de police a rapidement réagi sur son compte Twitter. « Le préfet de Police apporte son soutien aux deux motards de la CSI93, violemment pris à partie à Aulnay-sous-Bois. » Durant les bagarres, les agents auraient été « blessés », informe la préfecture ce dimanche 3 janvier. « Ils ont été conduits en milieu hospitalier », notamment à l’hôpital Robert Ballanger d’Aulnay-sous-Bois. D’après BFMTV l’un des policiers aurait été blessé à l’épaule, le second au niveau des côtes. Il s’agirait d’un brigadier chef de 40 ans et d’un autre agent de 29 ans. « Une enquête serait en cours afin d’identifier les agresseurs », a enfin indiqué la préfecture.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on ““Nique-lui sa race” : les images choc de l’agression de policiers par des racailles en Seine-Saint-Denis (Vidéo)

    1. RODRIGUE

      « Une enquête serait en cours » ! Baratin habituel, ils n’identifieront pas leurs chouchous CPF ! Trop de risque que la banlieue d’où sortent ces pépites ne s’enflamme ! Préfèrent tirer sur les GJ ou les solvables!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    119 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap